Marcel-Proust-idéaliste

▷ Le Tempérament NF : Les “idéalistes” ✅

Introduction

Quand on évoque le MBTI, on pense inévitablement aux 16 “Types”, aux 16 Profils tous uniques définis par le modèle initié par Jung et poursuivi par Briggs et Myers. Certes chacun d’eux est différent des autres et bien spécifique. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’existe pas de similitudes. C’est justement là, que les travaux de David Kersey, un psychologue américain, sont intéressants.

Ce dernier est surtout célèbre pour avoir réussi à créer des regroupements de profils selon leur “tempérament“. Il est important de préciser avant de continuer cet article, que le mot tempérament, ici, n’a pas la même définition que dans le langage commun. Ce n’est pas un synonyme de “caractère”.

Le but recherché à l’origine est double. D’une part, mettre un peu de latitude à la description d’un profil. Personne ne correspond parfaitement à un seul “type Mbti” parmi des 16 identifiés par le modèle. A l’inverse, un individu se retrouvera plus sûrement à 100% dans une des 4 grandes familles.

Et d’autre part, le travail de regroupement des 16 profils en 4 tempéraments distincts, permet d’un point de vue pratique de définir plus rapidement, en restant dans les grandes lignes, le type de comportement des personnes que l’on rencontre au quotidien. Il est logique que plus on affine et plus on rentre dans le détail plus on a de difficultés à aboutir à un résultat exact.

Ainsi, en s’intéressant plus à la façon privilégiée avec laquelle les individus choisissent leurs mots pour exprimer leurs idées, Kersey a abouti à concevoir 4 “familles” ayant chacune pour points communs :

   – leurs intérêts spécifiques

   – leurs valeurs éthiques

   – l’image qu’ils ont d’eux-mêmes

   – leur orientation

   – et leurs rôles sociaux

David Kersey a ainsi conclu à distinguer :

    ▷ les “Idéalistes” (NF),

    ▷ les “Artisans” (SP),

    ▷ les “Gardiens” (SJ)

    ▷ et les “Rationnels” (NT)

Cette différenciation, permet d’établir une description de traits caractéristiques qui forment un ensemble cohérent.

Dans cet article, nous allons nous intéresser à la famille des “Idéalistes”, qui regroupe l’ensemble des profils MBTI ayant pour mode de recueil de l’information privilégié, l’utilisation de leur Intuition (les “N”), plutôt que celle de leurs cinq sens (les “S”), et privilégiant dans leur processus de prise de décisions l’utilisation du cœur (les “F”) c’est à dire de ce qu’elles ressentent, plutôt que de la “logique” (les “T”) et des aspects rationnels.

On trouve donc, les personnes se reconnaissant dans les profils INFP, INFJ, ENFP et ENFJ.

1) Portrait global des “idéalistes”

a) Leurs caractéristiques

Si vous considérez que vous faites partie de cette “famille”, c’est certainement que vous vous distinguez par votre soif permanente de comprendre le sens des choses, de la vie, de votre propre identité, ou encore votre quête d’accomplissement personnel. Vous avez une tendance naturelle à faire confiance. Vous êtes naturellement aimants, bienveillants, authentiques et faites d’excellents parents stimulants ou des leaders inspirants.

Mais les personnes que Kersey “classe” dans le tempérament “NF”, apparaissent également aux yeux des autres comme des personnes romantiques, enthousiastes en perpétuelle recherche d’un développement personnel. Car les “idéalistes” préfèrent se concentrer avant tout sur les possibilités, sur ce qui pourrait “être” plutôt que sur ce qui est vraiment.

Incontestablement, la recherche de son identité propre ou plus globalement du sens de la vie et de la réalisation personnelle, est la caractéristique même du tempérament “NF”. D’ailleurs, les individus avec ce tempérament ont tendance à expérimenter tout ce qui peut donner un sens à leur vie !

Ils voient la vie comme un monde de possibilités en attente de développement, et préfèrent un monde spirituel et mystique, plutôt qu’un environnement matériel. Les personnes ayant le tempérament “idéaliste” sont particulièrement conceptuelles et s’intéressent aux choses abstraites telles l’art, la spiritualité ou encore la philosophie. Elles sont en perpétuelle quette de connaissance des autres et de leur propre personnalité.

Elles peuvent être assez dures avec elles-mêmes lorsqu’elles savent qu’elles trahissent les valeurs auxquelles elles sont attachées, notamment la sincérité.

b) Les “idéalistes” en quelques chiffres

D’un point de vue purement quantitatif, on estime d’après ce que j’ai pu trouver sur internet et dans des ouvrages de référence, que ce tempérament regroupe entre 12,5% et 17% de la population (ce qui est peu étant donné qu’il n’y en a que 4 sortes), et que c’est un tempérament plutôt féminin si l’on en croit sa composition. En effet, on estime que 62% des personnes appartenant au tempérament NF, sont des femmes.

Cependant, malgré, leur faible représentation dans la population, les “NF” sont très influents grâce à leur capacité à inspirer.

c) Quelques personnalités “idéaliste” célèbres

Il existe 4 “Types MBTI” composant le Tempérament “idéaliste”. Voici un échantillon de personnalités pour chacun de ces 4 “Types MBTI”, composant le tempérament des idéalistes :

INFP (les “Guérisseurs”)

Marcel-Proust-idéaliste

Marcel Proust (écrivain)

INFJ (les “Conseillers”)

Nelson-Mandela-idéaliste

Nelson Mandela (Homme politique)

ENFP (les “défenseurs”)

Salvador-Dali-idéaliste

Salvador Dali (peintre)

ENFJ (les “professeurs”)

              Freddie-Mercury-idéaliste

Freddy Mercury (chanteur)

2) Points forts et pistes d’amélioration pour les “idéalistes”

a) Points forts

Ils aspirent à changer le monde et à rendre meilleure la vie des autres (ainsi que la leur). Ce sont de très bons pédagogues en ce sens qu’ils arrivent très bien à percevoir les besoins des autres et savent s’adapter à chaque personne pour mieux les aider à s’améliorer. D’ailleurs ils savent très bien s’y prendre pour encourager et ont un talent pour voir le meilleur en chaque personne notamment grâce à leur excellent sens de l’écoute.

Ils sont très attachés à maintenir et entretenir un climat d’harmonie autour d’eux et ne sont pas avares en efforts pour y parvenir. En ce sens ils sont très enthousiastes et débordent d’énergie !

Ils se caractérisent également, par leurs talents artistiques et par leur créativité même s’ils ont tout de même un réel besoin de reconnaissance quant à leur travail. Ils savent être convaincants et en fin de compte il est difficile de ne pas leur donner raison. Ils sont dotés d’une vision originale et entrevoient de multiples possibilités qui sortent des sentiers battus.

Enfin, on peut souligner que les “NF” sont particulièrement doués pour trouver de nouvelles solutions ou pour imaginer de nouvelles possibilités face à des problèmes bloquants.

possibilités

(Image par John Hain)

b) Points de vigilance

Indéniablement, les “NF” se distinguent par leur très grande sensibilité. Encore plus s’ils ont la fonction F (feeling) en dominante, les personnes de ce tempérament vont avoir tendance à vivre toutes leurs émotions (négatives comme positives) avec une intensité rare. On peut considérer cette spécificité comme un point de vigilance car si elles les prennent trop à cœur, sans prendre de recul, les personnes de tempérament “idéaliste” considéreront les critiques qui leur sont adressées comme des attaques personnelles. C’est aussi pour cela qu’elles chercheront à plaire absolument et à éviter le conflit !

Toujours dans le même ordre d’idées, les personnes “idéalistes” peuvent paradoxalement du fait de leur talent pour percevoir les émotions des autres, avoir une fâcheuse tendance à trop facilement se mettre à leur place et ainsi à vivre des sentiments qui ne sont pas les leurs, intensément. Elles peuvent même en venir à devenir dépendantes de certaines relations.

D’autre part, leur naïveté naturelle, leur idéalisme poussé à l’extrême peut également leur faire perdre tout sens pratique des choses. A vivre dans leur monde idéal, les individus de tempérament “NF”, peuvent en oublier leurs besoins primaires et les aspects plus pratiques de leur vie.

Concernant leur rapport au risque, les “idéalistes” ne sont pas véritablement rassurants en ce sens qu’ils auront tendance à prendre des risques de manière inconsidérée, à faire de gros efforts sans vraiment être certains du résultat. Une des pistes d’amélioration naturelle sera de mieux cibler leurs objectifs et gagner en rationalité.

cible

(Image par OpenClipart-Vectors)

c) Pistes d’amélioration des “idéalistes”

Les “idéalistes”, pourront chercher à développer leur résistance à la critique, être plus distants face aux remarques qui ne doivent pas être systématiquement considérées comme des attaques adressées avec de mauvaises intentions. La plupart du temps d’ailleurs, elles leur sont faites pour les aider. Les NF devront donc essayer de porter plus attention à analyser les intentions réelles de leurs interlocuteurs avant de considérer leurs remarques comme des critiques personnelles.

S’entraîner à mieux gérer le conflit. Que vous soyez une personne extravertie ou une personne introvertie, en tant que “NF” vous avez la sensibilité à fleur de peau et en conséquence avez plutôt tendance à chercher à éviter à tout prix le conflit. Une piste d’amélioration, peut consister justement à apprivoiser ce genre de situation, à s’y exposer délibérément plutôt que de systématiquement les éviter. L’idéal sera de doser l’exercice de manière progressive et de monter progressivement l’intensité des “conflits” dans lesquels vous vous jetez. Les progrès devront vous amener à être capable de ressortir d’une “discussion animée”, pas forcément en ayant convaincu votre interlocuteur, mais tout d’abord en ayant été capable d’exposer vos arguments de façon claire et construite (sans vous laisser déborder par vos émotions).

Enfin, conceptuelles par nature, les personnes “idéalistes” pourront travailler leur fonction Sensitive, c’est à dire de manière générale, l’aspect fonctionnel des choses. En attachant plus d’importance à réaliser au quotidien des tâches purement pratiques (tel que sortir les poubelles, cuisiner, bricoler, ranger la maison…) et en se focalisant sur le monde physique, les “NF” amélioreront significativement leur fonction “S”. Un tel progrès ne pourra que les rapprocher de la concrétisation de leurs rêves !

3) Les “idéalistes” dans la vie de tous les jours

a) Au niveau éducation

Les “idéalistes” aiment apprendre par aux mêmes, en prenant conscience des choses de manière personnelle et souvent imaginative. Quand ils sont en position d’élèves, ils sont très attachés à la qualité de leur professeur en qui ils ont besoin de pouvoir s’identifier pour être 100% convaincus du bien fondé de ce qu’ils apprennent. Si ce sont eux qui sont en position de professeur, ils ont ce “talent” de mettre en confiance leurs élèves en sachant très bien les valoriser.

b) Leur rapport à la famille

De par leur nature profonde, les individus au tempérament “idéaliste” sont très démonstratifs de leurs sentiments, ils montrent facilement leur affection. La famille est très importante à leurs yeux et ils se révèlent être de fervents défenseurs de leur “tribu” et de ceux qu’ils aiment.

famille

(Image par kie-ker)

c) Les idéalistes côté vie Professionnelle

Leur créativité et leur aisance dans la communication sont les deux qualités principales des personnes “NF”. Plus que les personnes appartenant aux 3 autres tempéraments, elles ont besoin de se réaliser, de donner un sens à leurs activités afin de poursuivre leur chemin de développement personnel. Elles peuvent compter pour cela sur leur talent d’expression que ce soit à l’oral ou par écrit, ainsi que sur leur facilité à rassembler autour de leurs idées.

Elles mettent énormément l’accent sur le facteur humain mais doivent veiller à ne pas prendre des décisions basées uniquement sur leurs propres sentiments et émotions. Elles devront également prendre en compte les aspects rationnels avant de décider. Elles peuvent avoir de réelles difficultés à rester détachées, à ne pas prendre trop à cœur leur mission et devront veiller à ne pas vouloir préserver l’harmonie à tout prix

d) Le style de leadership des “idéalistes”

Les “idéalistes” axent naturellement leur qualité de guide en s’appuyant sur leur facilité à entraîner derrière eux les gens. Cette qualité, associée à leur dynamisme naturel et à leur engagement, fait des individus “NF” des leaders spirituels charismatiques. Ce talent naturel est complété par une très bonne vision à long terme et un don pour se projeter dans le futur (voir les possibilités de ce qui pourrait être).

opportunité

e) Exercice de l’autorité

Pour diriger, les individus du tempérament “NF” s’appuient surtout sur les encouragements et cherchent à mettre à l’aise leurs collaborateurs. Ils s’aident de leur charisme naturel qui fait qu’il est difficile de ne pas être d’accord avec eux.

f) Les secteurs d’activité dans lesquels on les retrouve

On retrouve assez facilement les personnes avec ce tempérament dans des domaines littéraires comme écrivain ou enseignant, mais également dans des métiers liés à la santé tels que médecin ou thérapeute. Le point commun de toutes ces professions est évidemment le rapport aux autres.

littéraire

(Image par Mystic Art Design)

g) Les idéalistes et l’argent

Les “idéalistes” ne sont pas particulièrement attachés à l’argent, et ils le considèrent plus comme un moyen plutôt que comme une fin en soi. Ils n’ont pas véritablement le gène du commerce et ne sont pas particulièrement reconnus pour être de bons gestionnaires.

porte-monnaie

(Image par Mystic Art Design)

h) Leur relation au temps

Leur relation au temps est typique en ce sens qu’à la différence des autres tempéraments, ils sont très sensibles aux besoins des autres. Ainsi, ils donnent volontiers de leur temps pour aider leur prochain. Les “idéalistes” ne sont pas obsédés par le respect des délais et des horaires (c’est le moins qu’on puisse dire) et ils au final font souvent passer les besoins des autres avant les leurs.

relation-temps

(Image par nile de Pixabay)

Conclusion

Comme nous venons de le voir, le tempérament “idéaliste” est particulièrement tourné vers les relations humaines, qu’il met au centre de son fonctionnement. La sensibilité des personnes NF, est à la fois leur principal atout et leur talon d’Achille. Leur chemin de progression se situera précisément dans leur capacité à gérer et à canaliser leurs émotions pour éviter que ces dernières ne les déstabilisent. 

Si vous pensez vous reconnaître dans ce tempérament, et si vous souhaitez encore approfondir votre connaissance de vous, je ne peux que vous inviter à faire le test que je propose sur le blog. Abonnez-vous je vous enverrai le tout par mail et vous aiderai à découvrir lequel des 4 “types” idéalistes vous correspond le mieux… Plutôt John Lennon ou Salvador Dali ? 😉😉

* Sources “Deviens ce que tu es”, de Pierre Cauvin et Geneviève Cailloux

Livre “Les types de personnalité MBTI et CCTI” de Pierre Cauvin et Geneviève Cailloux

Site http://www.16-types.fr/

Site http://www.16-types.fr/modele/modele-MBTI-7-temperaments.html

Site https://www.slideshare.net/TimCatchim/keirsey-temperament-sorter-10159650

Site https://keirsey.com/temperament/idealist-overview/

Site http://www.lifecoachyost.com/2009/09/what-is-temperament.html

Vidéo Youtube https://www.youtube.com/watch?v=3_DNfD-JO80

Vidéo Youtube https://slideplayer.fr/slide/3375773/

Partager

4 réflexions au sujet de “▷ Le Tempérament NF : Les “idéalistes” ✅”

    • Bonjour Isabelle !
      Ravi de lire ton commentaire. Merci pour tes encouragements.
      Après “la famille” NF des idéalistes, je compte faire prochainement celle des NT… les rationnels !
      As tu fait le test ? Je ne me souviens plus… Tu m’avais dit que tu étais ENFP c’est bien ça ?
      Au plaisir 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.