▷ La préférence du mode d’action : opposition Jugement et Perception

Préambule nécessaire

Dans votre mode d’action vous êtes plutôt dans le Jugement ou la Perception ? Gagner en confiance en soi nécessite avant toute chose de comprendre son fonctionnement naturel au niveau du moteur de tout être humain : son cerveau.

Je suis persuadé que comprendre c’est savoir… Et dans le cas du MBTI, c’est savoir s’adapter, savoir mieux agir pour être plus efficace et plus en phase avec le monde qui nous entoure. Il est tout à fait possible pour vous, de sortir des schémas habituels de fonctionnement que vous avez toujours utilisés. Par la prise de conscience vous allez élargir la panoplie de vos “talents”. Ajouter de nouvelles cordes à votre arc ! Voilà ce que vous allez apprendre avec le MBTI…

La première étape est donc déjà de comprendre vos propres préférences de fonctionnement.

Si c’est votre premier contact avec le MBTI, vous devez savoir qu’il regroupe en 16 “types”, c’est à dire dire 16 fonctionnements neurologiques, l’ensemble des êtres humains. Comme il existe les droitiers et les gauchers, il existe selon le modèle initié par Carl Jung, 16 modes de fonctionnements neurologiques préférentiels.

Le modèle étudié tout au long du XXème siècle par de multiples psychologues, ne fait que décrire votre mode de fonctionnement cérébral préférentiel. J’entends par là, les voies privilégiées pour lesquelles vous allez opter dans telle ou telle situation.

Les 16 “types” (terme utilisé pour désigner chacun des groupes décrits), sont définis par 4 préférences, que l’on schématise sous 4 axes.

Et donc un “type” se compose de 4 axes symbolisés chacun par 4 lettres :

  • Le premier axe, définira la façon dont l’individu trouvera son énergie.

  • Le second, caractérisera la préférence de la personne pour recueillir l’information au quotidien

  • La troisième, donnera des indications sur la manière privilégiée de réagir face à cette information

  • Et enfin la dernière lettre, précisera le style de vie (ou mode d’action)

Mais au-delà de simplement décrire des préférences, le modèle va plus loin… Par la combinaison de certaines de ces 4 fonctions, il renvoie même à des pré-descriptions très instructives sur nos personnalités, les “tempéraments”.  Je vous laisse suivre le lien si vous souhaitez en savoir plus, car dans cet article, nous allons nous intéresser  aux préférences en terme de mode d’action.

Description des deux types de mode d’action

Les deux types de modes d’action, vont déterminer la façon dont la personne se comportera au quotidien.

On pourrait résumer cela à son mode de vie dans la Société, dans la vie de tous les jours. Là encore deux profils existent.

se-connaître-pour-confiance-en-soi

 

 

Les individus ayant un mode d’action orienté vers le “Jugement” (J)

 Les personnes de ce style auront une tendance à vouloir tout organiser, tout le temps.

Elles chercheront à planifier le moindre événement de leur vie, à la structurer schématiquement (dans les faits comme dans leur tête). Cause et conséquence à la fois, elles aimeront évoluer dans un cadre bien clair et précis.

Cela les rassurera et les mettra à l’aise pour gagner en efficacité dans la réalisation de leurs projets.

A choisir, elles préféreront commencer par travailler d’abord et à profiter dans un second temps, une fois leurs “devoirs” achevés. Psychologiquement, elles auront besoin de “souffrir” d’abord pour bien se détendre ensuite.

Si la tâche n’est pas achevée, elles ne se sentiront pas en mesure de profiter véritablement de “la récompense”.

Elles fonctionneront généralement par étape, ne regardant “pas plus loin que le bout de leur nez”, pourrait-on dire. Gardant la tête dans le guidon elles pourront avoir du mal à prendre de la hauteur face aux événements.

Les individus ayant un mode d’action orienté vers la Perception (P)

Les individus dits “Perceveurs”, eux, chercheront au maximum à sortir du cadre. Ils aimeront la spontanéité et la flexibilité.

C’est dans ce type d’environnement qu’ils seront à l’aise et plus efficaces.

Pour eux le changement ne sera pas un obstacle, au contraire même. Ils fourmilleront d’idées et de projets qu’ils auront cependant du mal à mener jusqu’au bout (là est une de leurs faiblesses).

A l’inverse des “Jugeurs”, ils opteront généralement pour la distraction en premier, et ne se consacreront au travail qu’après avoir profité… Une fois qu’ils n’auront plus le choix.

Eux aborderont toujours un problème ou une situation dans sa globalité. Ils ne s’encombreront pas des détails qui seront à leurs yeux, plus perçus comme des futilités.

Ils verront les choses dans leur ensemble quitte à passer à côté de certains faits “mineurs”.

Caractéristiques et distinctions entre les deux types de préférences en terme de mode d’action

Caractéristiques marquantes des types “Jugeurs” (J)

  • il aimera fonctionner par étape. Il ne verra pas la tâche à accomplir dans sa globalité mais comme une succession de séquences qu’il faut réaliser pour arriver au but.

  • il veillera toujours à évoluer dans un cadre structuré et organisé (il aime l’ordre)

  • il ne conservera que ce qui lui semble potentiellement utile dans le futur, sinon il jettera sans hésiter

  • il aura tendance à organiser son agenda en y insérant des marges de sécurité entre chaque rendez-vous

  • il apparaîtra comme quelqu’un de plutôt sérieux et rigoureux

  • il aura le sens du devoir

  • il se rassurera par le fait d’anticiper systématiquement les événements pour ne jamais être surpris

  • il fera des petites listes de choses à faire (même insignifiantes) et les rayera au fur et à mesure

  • il respectera parfaitement les horaires (quitte à être trop en avance à ses rendez-vous)

  • il aura une attitude proactive (dans l’anticipation en permanence)

 

Cependant :

  • il sera peu à l’aise avec l’imprévu face auquel il aura tendance à perdre ses moyens

  • il pourra également tomber dans la maniaquerie s’il rend excessif son sens du détail

  • il pourra donner trop d’importance au rôle et au “sens du devoir” de chacun (dans un groupe ou plus généralement dans la Société)

  • il risquera de respecter les règles pour respecter les règles, et ainsi de perdre tout sens critique

Caractéristiques marquantes des types “Perceveurs” (P)il sera très précis dans ses descriptions

  • il sera flexible et souple dans tout ce qu’il fera ce qui lui conférera une aisance naturelle dans l’improvisation
  • il sera ouvert aux choix et aux opportunités qui se présenteront à lui

  • il aimera entamer plein de nouveaux projets

  • il sera à l’aise avec l’imprévu et la nouveauté

  • il aimera conserver les choses en se disant que cela pourra lui être utile, plus tard

  • il sera instinctivement curieux, attiré naturellement par ce qu’il ne connait pas

  • il ira droit au but sans s’encombrer des détails

  • il détestera souvent l’autorité

  • du fait qu’il déteste patienter, il arrivera toujours à ses rendez-vous à la dernière minute et aura tendance à caler plutôt 25 heures de choses à faire dans une seule journée

  • il saura prendre son temps pour des décisions qui le nécessiteront

  • il aimera travailler “dans le rush” et sera motivé par la pression de dernière minute

  • il laissera paraître un style décontracté, détendu

  • il aura une vue d’ensemble

  • il aura une attitude réactive

Par contre :

  • l’organisation ne sera pas une qualité naturelle chez lui ; elle ne devra pas être synonyme de cadre trop étroit
  • il pourra manquer de ponctualité voire ne pas attacher d’importance du tout au respect des délais
  • il aura du mal à s’engager (inconsciemment pour ne pas avoir à renoncer)
  • il ne terminera pas souvent les nombreux projets qu’il aura entamés

 

fonctionnement préférentiel

 

Quand les deux modes d’action se rencontrent

Incompréhension n°1 : dans sa manière de gérer son temps 

Si vous cherchez à savoir quel est le type de style de vie d’une personne, sa relation au facteur “temps”, est peut-être la dimension la plus significative.

L’individu “Jugeur“, sera très préoccupé par cette notion, à tel point qu’il pourra paraître aux yeux du “Perceveur” comme une personne maniaque et obsessionnelle. A l’inverse, ce dernier risquera fort d’être considéré comme une personne manquant de sérieux et de fiabilité aux yeux d’un J.

Tandis que les uns pourront être déstabilisés et stressés si les horaires ne sont pas respectés, les autres seront à l’inverse stimulés par cette dose d’adrénaline.

Pour illustrer, cette incompréhension manifeste, on pourra prendre pour exemple un groupe d’étudiants devant rendre un travail commun pour une date précise. Au sein du groupe, les Jugeurs feront leur partie dès que possible, tandis que les “perceveurs”, attendront la dernière minute, quand ils seront au pied du mur, pour se lancer dans des nuits blanches de travail. Les deux types fonctionneront instinctivement et inconsciemment selon le mode qui leur semblera et leur sera le plus efficace (parce qu’ils ont toujours vécu comme ça et qu’ils se connaissent).

Au final, sur ce plan, la devise des “Jugeurs” serait plutôt de ne jamais remettre à demain ce que l’on peut faire tout de suite, tandis que les “Perceveurs”, se diraient plutôt “pourquoi faire aujourd’hui ce qui peut attendre demain”.

différences-de-fonctionnement

Incompréhension n°2 : dans le mode de prise de décision et l’organisation 

Concernant, le mode d’organisation, les personnes de type J aiment décider (ce qu’il ne faut pas confondre avec le fait d’aimer commander), c’est à dire qu’elles ont besoin de trancher une bonne fois pour toutes.

Inconsciemment, elles se débarrassent d’une tâche à accomplir, car elles ont besoin de voir progresser leurs projets. Cette progression les rassure.

Aux yeux des “Perceveurs”, cela pourra sembler être de l’empressement (“Pourquoi trancher maintenant puisque nous ne sommes pas au bord du précipice ?”).

Ces derniers auront plutôt tendance à repousser l’instant “fatidique” de la prise de décision car ils ne veulent pas (intrinsèquement) renoncer à certaines possibilités qui se présenteraient à eux.

Cela ne les stressera pas du tout car ils préféreront continuer à explorer toutes les opportunités qui se présentent et plus il y en a, mieux c’est.

Cependant, une telle attitude mettra naturellement les Jugeurs dans une situation d’inconfort et donc de stress.

Pour imaginer cette incompréhension, on peut visualiser un militaire (caricature du J) cherchant à cohabiter avec un artiste en herbe ayant horreur du cadre…

organisation-pour-gagner-en-efficacité

 

Incompréhension n°3 : le goût du changement et de l’imprévu

Si on imagine un couple formé d’un des deux conjoints Jugeur et de l’autre “Perceveur”, on constatera très souvent dans leurs choix de tous les jours des divergences quant aux types d’activités préférées.

Tandis que l’un optera de préférence pour des activités qu’il ou elle sait apprécier, car il ou elle les connait déjà, l’autre conjoint s’il est “Perceveur” voudra essayer de nouveaux itinéraires de balades, de nouvelles destinations de vacances, toujours avide de découvrir de nouvelles expériences.

Sur ce plan là, des personnes aux “styles de vie” opposés auront du mal a bien fonctionner ensemble pouvant être amenées à juger l’autre comme insupportable à vivre au quotidien. Pourquoi essayer quelque chose dont on ne connait pas le futur résultat quand on sait ce qui fonctionne ?, se demandera le Jugeur. Tandis qu’aux yeux du “Perceveur”, la routine et le manque d’imprévu seront à l’évidence synonymes d’ennui profond et de manque de “fun” dans la vie.

apprendre-improviser-confiance-en-soi

 

A Retenir

Voilà donc les deux types de mode d’action que chaque individu sera en mesure d’adopter. Encore plus que pour les autres fonctions vues précédemment, la différence est bien marquée.

Cependant, n’importe quelle personne sera en mesure de “grandir” et de dépasser les limites de son mode de vie, en commençant comme pour les autres caractéristiques de son profil, par en prendre conscience.

Si cet article vous a plu ou si vous pensez qu’il pourrait inspirer des personnes de votre entourage, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux ! 😉😉

Partager

24 réflexions au sujet de “▷ La préférence du mode d’action : opposition Jugement et Perception”

  1. Merci Nico pour ce décryptage !
    Cette différence entre J et P c est un de mes premiers points de friction depuis l enfance !!! ;-). Et oui pas facile de travailler en binôme entre un J et P. Pourtant quand on se connaît bien (ou quand découvre le MBTI), on apprend au contraire à fonctionner ensemble. Dans juger l autre, sans essayer de le changer, mais en profitant des atouts de chacun.

    Répondre
    • Merci pour ta contribution Astrid ! De toutes façons personne n’est tout l’un ou tout l’autre. Il vaut mieux voir ça comme un curseur 🙂🙂

      Répondre
  2. Très intéressant cette comparaison. En plus en alternant la description de la perception de chacun sur des points précis, l’article est vraiment clair.
    Pouvoir prendre conscience du mode de fonctionnement de chacun est un bon outils pour éviter de “s’engueuler” pour rien.
    C’est amusant de se reconnaître “pil-poil” dans certain exemple que tu donne 😀 Je me rend compte aussi que ma préférence naturel est à l’opposé de mon éducation, et c’est sans doute pour ça que j’ai mis du temps à séparer les deux (entre ce que je fais spontanément, et ce que je fais parce qu’on me l’a appris)

    Répondre
  3. Article intéressant ! Cela explique aussi pourquoi de telles incompréhensions peuvent parfois prendre lieu chez deux personnes de type opposées. J’ai bien aimé la conclusion aussi qui rappelle bien que nous pouvons tous grandir et nous dépasser, quelles que soient nos caractéristiques. Merci pour ce partage.

    Répondre
  4. Merci pour cet article, j’ai l’impression de me percevoir avec mon conjoint. Cela aide à mieux comprendre l’autre et donc composer sans partir dans des conflits stériles. D’ailleurs pour tous les couples j-p, je déconseille les discussions « importantes » le soir, la fatigue et le manque d’énergie fait dérailler plus vite les échanges 😆.

    Répondre
    • Ahahah ! Irène je partage tout à fait cette morale 😊. Mieux on se connaît mieux on s’adapte !
      Merci pour ton commentaire en tous cas !

      Répondre
    • Bonjour Nico!
      Je viens de finir de lire ton super article. Il est très intéressant et je me posais la question où je me plaçait.
      Que ce soit dans ma vie privée et professionnelle, je ne suis pas dans le même mode d’action.
      Je ne sais pas comment appréhender cette chose.

      Répondre
      • Bonjour Manal !
        Merci pour ta question 😊.
        Alors, pour répondre à ta question, nous ne sommes pas tout l’un ou tout l’autre.
        C’est pour cela que sur le blog je parle souvent de curseur. Néanmoins un curseur ne peut pas être à 50//50.
        Si tu fais le test que je propose sur le blog (et qui n’a rien d’officiel) tu auras peut-être une idée plus précise 😊😊😊
        N’hésite pas surtout si tu as des questions 😊

        Répondre
    • En fait, pour te donner une image il faut s’imaginer un curseur. Personne n’est entièrement J ou P (tout comme les 3 autres lettres composant ton profil). En situation de stress le J et le P peuvent s’inverser ce qui explique (entre autre) que nous ne réagissons pas normalement, que nous “perdons nos moyens” comme on dit 😊

      Répondre
  5. Les Jugeurs sont plutôt organisés et formels tandis que les Perceveurs sont plutôt flexibles, curieux et non conformistes.
    Cette phrase résume bien ces 2 grands types de fonctionnement et d’appréhender les différences énormes de caractère qu’il peut y avoir entre ces personnes.

    Répondre
  6. Mi-J, Mi-P (mais le curseur n’est pas au centre), je me reconnais parfaitement dans les exemples cités. Merci pour cet article fort instructif. Mieux se connaitre pour mieux comprendre les autres. Je file faire le test que tu proposes 😀.

    Répondre
    • Ahah !! Très bien Elodie !! N’hésite pas à me communiquer le résultat global (bcp plus intéressant d’analyser le profil dans sa globalité) du “test maison” (donc non officiel) et surtout de me dire si tu te reconnais dans le descriptif associé 😊😊😊😊

      Répondre
  7. Franchement bravo, c’est hyper intéressant. Je découvre avec tes article le MBTI et quelle découverte. Rien que d’avoir découvert mon profil m’a beaucoup aidé. Je vais continuer à suivre de près tout ça! Bravo

    Répondre
    • Tant mieux Mélanie ! Je t’invite si cela te plait à découvrir les 3 autres caractéristiques de ton profil : la façon dont tu trouves ton énergie, ta préférence pour recueillir l’information et le mode privilégié pour lequel tu optes pour prendre tes décisions 😉. Merci pour ton commentaire en tous cas !

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.