➀ Comment tempĂ©rer les Ă©vĂ©nements de sa vie ? (VIDEO)

Comment relativiser ce qui nous arrive dans la vie ?

Nous ne maĂźtrisons pas tout ce qui nous arrive dans la vie, certes, mais nous pouvons choisir la façon dont nous rĂ©agissons. Sur ce plan, nous ne sommes pas tous Ă©gaux c’est certain. 

Dans cet article, vidéo, je vous propose de comprendre en quoi le MBTI (outil de connaissance de soi) permet de prendre de la hauteur, de relativiser ce qui nous arrive au quotidien.

Nous allons voir 5 façons de travailler sur soi, avec cet outil de développement personnel, et de comprendre comment relativiser. 

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Relativiser ses défauts et désacraliser ses modÚles

Alors tout d’abord, en quoi le MBTI permet de relativiser ses dĂ©fauts (ou ses points faibles) ? Tout simplement car il permet de comprendre que cette matrice de 16 personnalitĂ©s regroupe 16 profils psychologiques qui ont tous des points forts et des points faibles.

Au final, on comprend que ce que l‘on a toujours pris chez nous comme Ă©tant une tare, une anormalitĂ©, ce pour quoi on se sent incompris est en fait commun Ă  tout le monde.

Et cela, on ne se l’imagine pas quand on est au fond du trou, quand on broie du noir.

Dans ces cas lĂ , on se dit que l‘on est diffĂ©rent des autres, que l’on est moins bien que les autres


Personnellement je trouve que le MBTI, pour ça, est formidable !

Parce qu’il permet vraiment de prendre conscience que ce que l‘on se reproche Ă  soi-mĂȘme, les points faibles qu’on a toujours considĂ©rĂ©s dans notre personnalitĂ©, existent aussi chez les autres !

On a beau s’appeler Albert Einstein, on a des points faibles !

On a beau s’appeler Barack Obama, on a des points faibles !

Mais par contre, eux, ne se focalisent que sur leurs points forts et c’est en ça que vous vous devez rĂ©ussir Ă  Ă©voluer.

C‘est Ă  dire, vous dire « ok j’ai peut-ĂȘtre des points faibles qui sont liĂ©s Ă  ma fonction infĂ©rieure du MBTI (ça peut ĂȘtre la pensĂ©e introvertie, ça peut ĂȘtre le sentiment extraverti, l’intuition
).

Bref chaque profil a des points faibles et comprendre la matrice, comprendre le MBTI, comprendre des travaux de Jung, c’est une formidable opportunitĂ© de se dire

« et bien non ! Je ne vais pas m’arrĂȘter lĂ … C‘est normal ! Ce n’est pas grave, que je sois moins douĂ© dans tel domaine, parce que si c’est le cas, ça veut dire mĂ©caniquement que j’ai des atouts ailleurs ! ».

Et ça… On n’en n’a pas toujours conscience.

Relativiser les qualités des personnes qui nous entourent

DeuxiĂšmement, le MBTI permet Ă©galement de relativiser les qualitĂ©s des autres comme nous l’avons rapidement dĂ©jĂ  Ă©voquĂ©.

Un peu dans la mĂȘme logique, quand on n’a pas confiance en soi, quand on subit un peu trop les Ă©vĂ©nements de la vie, que l‘on n’est pas trĂšs sĂ»r de soi, on a tendance Ă  mettre sur un piĂ©destal les personnes qui nous entourent, et Ă  ne voir que leurs qualitĂ©s en se disant « waouh ! ils sont forts eux ! Eux ils sont confiants ! »

Alors qu’en fait, eux ils ont ces qualitĂ©s et ça se voit, mais uniquement parce qu’ils misent dessus.

Il faut savoir que eux aussi ont des points faibles et que finalement la personne que vous admirez le plus (on peut imaginer que ce soit Barack Obama par exemple) a aussi des points faibles !

Elle a des points faibles, et je pourrais mĂȘme vous les donner d’ailleurs !

Je vous invite Ă  lire sur le sur le blog, l’article qui analyse la personnalitĂ© psychologique de Barack Obama, qui montre bien que mĂȘme lui a des points faibles, comme chacun.

Ce que je veux vous faire passer comme message, c’est que si vous vous focalisez sur les qualitĂ©s des autres, vous vous sentirez toujours infĂ©rieur.

Relativiser ses Ă©checs

TroisiĂšme point, formidable avec le MBTI, c’est que cet outil permet de relativiser ses Ă©checs.

Cela permet de relativiser ses Ă©checs parce que lorsque on a Ă©chouĂ© dans un domaine, on est un peu dans la spirale nĂ©gative et on se dit « Je suis bon Ă  rien… » « Pourquoi, moi je n’y arrive pas et que les autres y arrivent ? »…

Et bien c’est simplement que peut-ĂȘtre, nous n’évoluons pas dans le bon domaine ou alors que l‘on « s’attaque » Ă  trop gros pour soi


Par exemple, une personne dont le profil appartiendrait au tempĂ©rament des idĂ©alistes a des qualitĂ©s exceptionnelles pour tout ce qui concerne la crĂ©ativitĂ© artistique, tout ce qui est liĂ© Ă  l’imagination, pour se projeter dans ce qui pourrait exister etc.

Par contre si vous lui demandez si elle a fait les courses, si elle a pensĂ© Ă  faire la dĂ©claration d’impĂŽts, en rĂ©sumĂ© toutes les activitĂ©s pratiques et trĂšs terre Ă  terre, trĂšs fonctionnelles etc… Et bien c’est pas trop son domaine Ă  elle.

Du coup, si elle se focalise lĂ -dessus, elle va croire que si elle n’est pas douĂ©e, c’est parce qu’elle est nulle.

Alors qu’en fait, ce n’est simplement pas son domaine de prĂ©dilection.

Donc le MBTI, en ça, permet Ă©galement de relativiser Ă©normĂ©ment, relativiser les domaines dans lesquels on n’est pas compĂ©tent.

Voilà ! Et chaque profil, chacune des seize personnalitĂ©s psychologiques en a un… Vous n’ĂȘtes pas la seule ou le seul Ă  en avoir !

Sachez que tout le monde a des types d’activitĂ©s dans lesquels il ne se sent pas Ă  l’aise.

Donc, déjà le fait de comprendre cela, doit enlever un poids !

Cela doit enlever un poids Ă©norme.

Prendre de la hauteur au niveau psychologique

Enfin, il est Ă©galement possible d’utiliser le MBTI, comme un excellent moyen de prendre de la distance, de prendre du recul et de prendre de la hauteur vis-Ă -vis de ce que l’on peut subir comme pression psychologique.

Quand on n’y arrive pas, cela peut simplement ĂȘtre liĂ© Ă  nos fonctions prĂ©fĂ©rentielles par exemple une personne qui est en fonction de dĂ©cisions « Thinking », qui prend ses dĂ©cisions plus facilement avec la logique plutĂŽt qu’avec ses Ă©motions, sera plus distante face aux Ă©vĂšnements.

Alors que qu’une personne dont la fonction dominante est la fonction Ă©motionnelle, donc « feeling », pour prendre ses dĂ©cisions, elle sera au contraire plus encline Ă  rĂ©agir avec le cƓur et du coup Ă  avoir beaucoup moins tendance Ă  prendre du recul.

Donc, tout d’abord, au niveau de cette fonction, la fonction de dĂ©cisions, nous ne sommes pas tous Ă©gaux, vraiment pas !

Prendre de la distance par rapport aux Ă©vĂšnements

La cinquiĂšme astuce que j’ai envie de vous donner, qui fait que le MBTI peut vous permettre de prendre de la distance par rapport aux Ă©vĂ©nements, c’est la fonction de recueil de l’information.

Quand on recueille l’information, on utilise soit dans le mode sensitif, nos cinq sens, ou alors plutĂŽt le mode intuitif, notre sixiĂšme sens.

Et bien, je peux vous dire que les personnes dites « sensitives », comme moi par exemple, ont une tendance reconnue par le modĂšle, Ă  ĂȘtre bien plus dans la rĂ©action immĂ©diate.

Ces personnes (70 % des individus environ) prennent bien moins de temps pour la réflexion, pour faire un pas de cÎté.

A l’inverse, les intuitifs, eux, sont un peu plus lents dans leur façon de rĂ©agir et donc, par dĂ©finition, vont avoir une tendance Ă  prendre de la hauteur, Ă  prendre du recul plus facilement que les sensitifs.

A Retenir

VoilĂ , dans cette vidĂ©o / article j’ai peut-ĂȘtre utilisĂ© des termes un peu techniques, mais je vous rassure, ils sont expliquĂ©s dans le blog.

Sachez que le MBTI permet vraiment de prendre conscience des choses, comme tous les outils de connaissance de soi, quand on le comprend.

DĂšs lors que l’on accepte et qu’on l’utilise au quotidien il permet de relativiser, de prendre de la distance et finalement de ne pas se mettre la pression inutilement, parce que nous sommes diffĂ©rents des personnes autour de nous. Cet article vient d’ailleurs parfaitement en complĂ©ment de celui qui concentre des citations pour relativiser.

Si cet article vous a plu ou si vous pensez qu’il pourrait inspirer des personnes de votre entourage, n’hĂ©sitez pas Ă  le partager 😉

 
Partager

6 rĂ©flexions au sujet de “➀ Comment tempĂ©rer les Ă©vĂ©nements de sa vie ? (VIDEO)”

  1. J’ai beaucoup aimĂ© ce regard sur le MBTI … une sorte de regards croisĂ© sur ce qu’il nous apporte, ce qu’il nous permet d’Ă©viter et comment il nous permet de nous projeter. Une mĂ©thode que j’apprĂ©cie par sa capacitĂ© de nous mener vers notre dimension introspective.

     
    RĂ©pondre
  2. Merci beaucoup pour cet article qui jette une nouvelle lumiĂšre sur ma vision des choses! DĂ©dramatiser est donc Ă  la portĂ©e de tous, pour peu que l’on se penche sur la question et sur sa personnalitĂ©!

     
    RĂ©pondre
  3. Merci encore pour ces explications ! L’avenir est meilleur quand je me connais bien et en fonction de mon profil psychologique. Cela m’aide Ă  avancer et Ă  ĂȘtre plus calme dans mes Ă©checs et mes rĂ©ussites.

     
    RĂ©pondre
  4. relativiser et prendre de la hauteur: pas facile, mais avec les bons outils, on y arrive! Merci pour ce contenu encore une fois trĂšs qualitatif!

     
    RĂ©pondre
  5. Nicolas, tu nous invites à réaliser un voyage intérieur afin de connaßtre nos défauts et nos qualités.
    C’est un voyage extra-ordinaire si l’on prend le temps de le faire. Pour ma part, je suis au dĂ©but de ce voyage. Et comme tu le dĂ©cris si bien, en regardant les qualitĂ©s des autres alors je me sens infĂ©rieur.
    Ton article tombe Ă  pic pour m’aider Ă  continuer Ă  me connaĂźtre.

     
    RĂ©pondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.