➀ La crainte de ne pas s’accomplir dans la vie ! [VIDEO]

Introduction

Cet article est inspiré de la vidéo basée sur la peur de ne pas se réaliser dans la vie que certains profils psychologiques peuvent avoir.

Je vous propose d’analyser le fonctionnement de certaines personnalitĂ©s dont la peur premiĂšre est de ne pas rĂ©ussir Ă  s’accomplir au cours de leur existence.

Tout l’enjeu de s’intĂ©resser aux peurs inconscientes est de tenter de comprendre les premiers signes d’un manque de confiance en soi, les symptĂŽmes du doute pour mieux gĂ©rer ses sentiments de peurs.

Cette vidĂ©o s’inscrit dans une sĂ©rie de 8 dans lesquelles j’essaye de creuser les origines potentielles des craintes voire des phobies des ĂȘtres humains, en me basant sur les travaux du MBTI.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Les personnalités psychologiques

Donc tout d’abord, un rapide rĂ©sumĂ© sur ce qu’est le MBTI.

Il s’agit de 16 profils psychologiques qui englobent l’intĂ©gralitĂ© de la population, l’intĂ©gralitĂ© des fonctionnements humains.

Donc dans les 16 profils il y a inévitablement le vÎtre, le tout étant de découvrir lequel.

Ces 16 profils sont regroupés dans quatre grandes familles :

  • les « rationnels »,

  • les « gardiens »,

  • les « artisans » (artisans de projets)

  • et il y a les « idĂ©alistes ».

Les « idĂ©alistes » donc, rassemblent quatre profils et parmi ces quatre profils, il y en a deux en particulier qui ont cette peur de ne pas se rĂ©aliser dans la vie, de ne pas vivre Ă  la hauteur de leur potentiel et de leurs rĂȘves.

Qu’est ce que la peur et pourquoi s’y intĂ©resser ?

Donc avant d’aller plus loin : pourquoi cette sĂ©rie de vidĂ©os sur les peurs ?

Tout simplement parce que dĂ©jĂ  il faut savoir que l’on a tendance Ă  diaboliser un petit peu le concept de peur, presque Ă  en avoir honte.

« Ce n’est pas normal d’avoir peur… »

Et bien SI ! C’est tout Ă  fait normal !

Les peurs sont inconscientes

Si on se base sur les travaux de Charles Darwin, sur l’Ă©volution de l’espĂšce et plus gĂ©nĂ©ralement de la loi de l’Ă©volution, la peur est salvatrice.

C’est grĂące Ă  elle qu’une espĂšce Ă©volue !

Si les animaux s’enfuient quand ils entendent un bruit c’est parce qu’ils associent le bruit au danger.

Ils ont peur mais c’est ce qui leur permet justement de survivre dans le temps, depuis des siĂšcles, depuis des millĂ©naires : si on avait plus peur peut-ĂȘtre que l’espĂšce humaine aurait disparu aujourd’hui.

Car c’est parce que les hommes des cavernes avaient certaines peurs, qu’ils se sont protĂ©gĂ©s, qu’ils ont Ă©voluĂ© dans ce sens et que de fil en aiguille aujourd’hui on est arrivĂ© Ă  notre Ă©tat d’Ă©volution de l’espĂšce humaine.

Donc la peur est salvatrice, et au-delĂ  des travaux de Charles Darwin sur l’Ă©volution de l’espĂšce, on peut Ă©galement s’appuyer sur les travaux d’un psychologue amĂ©ricain Abraham Maslow.

Le besoin de s’accomplir selon la pyramide de Maslow

Ce dernier est célÚbre pour sa théorie de la pyramide des besoins.

Abraham Maslow qui en fait dont le principal fait d’armes est le fait d’avoir conceptualisĂ© une pyramide qui reprĂ©sentant l’ensemble des besoins humains.

Le besoin de reconnaissance fait partie des besoins de l'homme

Donc en deux mots : Ă  la base on trouve les besoins les plus vitaux, qui, une fois satisfaits, peuvent permettre Ă  l’individu de commencer Ă  satisfaire les besoins situĂ©s au-dessus dans la pyramide.

Donc les besoins principaux de base sont appelĂ©s les besoins primaires, donc manger, boire dormir… Sans satisfaire ces besoins, l’homme ne peut pas vivre.

La théorie de Maslow a été critiquée mais je vous en donne les grands principes (car elle se vérifie dans de trÚs nombreux cas) donc on peut partir de ce postulat.

Donc une fois que les besoins primaires sont satisfaits, l’individu va chercher, selon la thĂ©orie d’Abraham Maslow, Ă  satisfaire une deuxiĂšme couche de besoins qui arrivent juste aprĂšs les besoins primaires : ce sont les besoins de sĂ©curitĂ©.

Il s’agit du fait que l’individu va chercher Ă  se sentir Ă  l’abri que ce soit par le fait d’avoir un toit sur la tĂȘte, que ce soit pour sa santĂ© personnelle, sur ses finances c’est Ă  dire le fait d’avoir un salaire Ă  la fin du mois, tout cela rentre dans le concept de besoin de sĂ©curitĂ©.

Et donc ce besoin de sécurité renvoie directement à la notion de peur.

Mais lĂ  oĂč les travaux de Maslow nous apportent de la matiĂšre c’est dans les strates supĂ©rieures de la pyramide (donc celle des besoins moins vitaux Ă  satisfaire selon le psychologue amĂ©ricain) :

  • celle du besoin d’appartenance
  • celles du besoin d’estime
  • et du besoin de s’accomplir 

Le besoin d’accomplissement fait rĂ©fĂ©rence Ă  la recherche de l’exploitation de son plein potentiel, de toutes ses qualitĂ©s, dans tous les domaines de la vie. 

Le besoin d’accomplissement  renvoie Ă  la notion de peur que les individus peuvent avoir, que les ĂȘtres humains peuvent avoir de ne pas vivre, d’oĂč l’importance de faire un travail sur soi pour comprendre quelle est notre peur et comment parvenir Ă  la surpasser, comment parvenir Ă  aller au-delĂ …

Car il est bien connu que la magie se situe au-delĂ  de nos peurs.

Mais avant de pouvoir envisager de la surpasser il faut déjà la définir.

D’oĂč l’intĂ©rĂȘt du MBTI, de cet outil psychologique que je cherche Ă  dĂ©velopper sur ma chaĂźne Youtube et sur le blog.

Pour parvenir Ă  se libĂ©rer de ses propres peurs il faut faire tout un travail sur soi, de connaissance de soi, de comprĂ©hension de soi… Et c’est terriblement bĂ©nĂ©fique !

Quand on comprend que les peurs que l’on a en soi sont peut-ĂȘtre uniquement liĂ©es Ă  notre paramĂ©trage cĂ©rĂ©bral (Ă  notre profil MBTI parmi les 16 profils psychologiques) et que chacun des 16 profils psychologiques a ses propres peurs, ainsi que des facilitĂ©s et des faiblesses on grandit inĂ©vitablement.

Car chacun des 16 profils a Ă©galement des peurs : moi par exemple : j’avais terriblement peur de l’inconnu, peur de l’inconfort, peur de l’aventure et pourtant j’avais le rĂȘve de faire le tour de l’AmĂ©rique du Sud avec un sac Ă  dos en Ă©tant totalement libre… mais c’Ă©tait sans compter sur mes peurs !

Donc j’ai dĂ» travailler dessus et c’est grĂące au MBTI que j’ai rĂ©ussi Ă  les comprendre, Ă  les cerner, Ă  travailler petit Ă  petit dessus et au final Ă  pouvoir partir pendant 10 mois en AmĂ©rique du Sud, traverser 10 pays et vivre Ă  l’aventure alors que je n’avais jamais dormi dans une auberge de jeunesse…

Bref Ă  dĂ©passer mes peurs et je vous garantis que si vous mĂȘme, vous parvenez dans un premier temps, Ă  identifier vos peurs, que vous travaillez dessus et que vous allez au-delĂ , vous allez dĂ©couvrir des champs de vie incroyables !

La peur de ne pas se rĂ©aliser, de ne pas s’accomplir

Donc pour en revenir à cette vidéo qui concerne la peur de ne pas se réaliser dans la vie.

En l’occurrence, il y a deux profils psychologiques qui sont un peu plus concernĂ©s que les autres par cette peur, par cette apprĂ©hension, ce sont deux profils idĂ©alistes qui sont l’ENFP et l’INFP.

Image symbolisant la peur de ne pas se réaliser dans la vie

La peur de ne pas s’accomplir chez certains profils psychologiques

Ces deux profils sont assez similaires dans leur fonctionnement Ă  ce niveau lĂ  puisqu’ils ont des fonctions psychologiques et cognitives similaires.

Simplement il y en a un qui a une fonction dominante et l’autre en fonction secondaire et vice versa… Mais ils ont des fonctionnements gĂ©nĂ©raux assez similaires, et donc l’ENFP par exemple, est connu pour ĂȘtre trĂšs enthousiaste, pour ĂȘtre en permanence joyeux, par nature.

Quand vous en voyez un dans un groupe c’est toujours lui qui a le sourire, qui va Ă©mettre plein d’idĂ©es, plein de projets trĂšs optimistes dans la vie.

Il aime aussi avoir des liens avec les autres personnes, avoir des connexions avec le monde entier. Il est trÚs ouvert vers le monde et il cherche en permanence à vivre de nouvelles expériences.

Donc ça c’est vraiment pour montrer qu’il y a des qualitĂ©s dans chacun des profils psychologiques. Mais l’ENFP justement du fait de cette particularitĂ© a une peur : c’est la peur de perdre la variĂ©tĂ© de la vie.

Pour lui la routine, c’est quelque chose d’horrible

Pour lui le fait d’avoir une vie qui serait monotone, qui serait tous les jours la mĂȘme reprĂ©sente un vĂ©ritable enfer.

Ne croyez pas que c’est le cas pour tous les profils psychologiques, ce n’est pas le cas du tout mais en tout cas pour lui c’est la pire des choses qui puisse ĂȘtre tout comme le fait de se retrouver seul.

Donc voilĂ , si vous ĂȘtes ENFP, peut-ĂȘtre que vous vous ĂȘtes reconnu dans cette peur bleue, cette peur de ne pas se rĂ©aliser dans sa vie

D’ailleurs pour en ĂȘtre sĂ»r, en conclusion de cette vidĂ©o je vous dirai comment essayer de dĂ©couvrir votre profil psychologique…

La peur de rater sa vie

On peut Ă©galement faire le parallĂšle avec le profil de l’INFP, donc un autre profil qui a Ă  peu de choses prĂšs les mĂȘmes fonctions, les mĂȘmes fonctionnements.

Symbole de la peur de passer à cÎté de sa vie

Image par Gerd Altmann de Pixabay

L’INFP, lui, c’est l’idĂ©aliste par nature, par excellence… En fait c’est quelqu’un qui se concentre systĂ©matiquement sur les qualitĂ©s des autres…

Il ne voit que le positif chez les gens : donc c’est vraiment un idĂ©aliste au sens pur du terme. Pour les INFP, la grande peur serait de ne pas rĂ©ussir Ă  vivre Ă  la hauteur de leur potentiel personnel.

C’est-Ă -dire qu’en gros ils ont peur de mourir en ne s’Ă©tant pas rĂ©alisĂ© et sans ĂȘtre allĂ© au bout de leurs rĂȘves, de leurs espoirs.

Donc en ça on peut considĂ©rer que l’INFP se rapproche assez de l’ENFP dans la peur de ne pas se rĂ©aliser et de ne pas ĂȘtre Ă  la hauteur de ses ambitions personnelles.

VoilĂ  donc lĂ  c’Ă©tait juste une vidĂ©o sur deux profils psychologiques parmi les 16 j’ai essayĂ© de rĂ©sumer une peur qu’ils avaient en commun parce que ce sont des fonctionnements psychologiques qui sont trĂšs similaires.

A ce stade de la vidĂ©o je tiens dĂ©jĂ  Ă  vous remercier d’ĂȘtre arrivĂ© jusque lĂ  et je ne peux que vous inviter Ă  regarder dans la description, en dessous de cette vidĂ©o si vous ĂȘtes sur YouTube, pour tĂ©lĂ©charger les 16 descriptions que j’ai rĂ©alisĂ©es (chacune d’une dizaine de pages).

En synthĂšse

Peut-ĂȘtre vous ĂȘtes vous reconnu dans le profil de l’INFP, peut-ĂȘtre vous ĂȘtes vous reconnu dans celui de l’ENFP, mais en tout cas si ce que je viens d’Ă©voquer concernant la peur de ne pas se rĂ©aliser dans la vie, vous parle, je vous laisse partir Ă  la dĂ©couverte de vous-mĂȘme…

Et n’oubliez pas que dĂ©couvrir ses apprĂ©hensions, apprendre sur soi, est un formidable chemin de dĂ©veloppement dans sa vie, un formidable chemin de croissance et d’Ă©panouissement.

Parce qu’une fois que l’on connaĂźt sa peur on peut aller au-delĂ  et on peut dĂ©couvrir des choses magiques dans sa vie.

Si cet article vous a plu ou si vous pensez qu’il pourrait inspirer des personnes de votre entourage, n’hĂ©sitez pas Ă  le partager sur vos rĂ©seaux sociaux ! 😉😉

 
Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.