➀ La crainte du conflit, le rejet de l’opposition [ VIDEO ]

Introduction

Alors dans cette vidĂ©o je vous propose d’analyser les origines d’une peur : la peur du conflit chez certaines personnes.

Vous le savez, sur ce blog j’essaie de m’intĂ©resser Ă  un outil de dĂ©veloppement personnel basĂ© sur la psychologie et en particulier sur les travaux de Carl Jung : le MBTI.

En deux mots, ce dernier traduit les caractĂ©ristiques de l’ensemble des ĂȘtres humains, qu’il regroupe en 16 personnalitĂ©s : les profils psychologiques MBTI.

Et donc cet article s’inscrit dans une sĂ©rie de huit vidĂ©os dans lesquelles j’essaye d’analyser l’origine de certaines peurs que vous pouvez peut-ĂȘtre avoir.

En effet les 16 profils ont des apprĂ©hensions et tout l’intĂ©rĂȘt dĂšs lors, est de travailler pour les regrouper deux par deux. Ceci puisque certains profils ont des points communs dans leur fonctionnement.

DĂ©couvrir et comprendre les origines innĂ©es de ses propres peurs peut permettre de trouver des solutions plus rapidement dĂšs lors que l’on dĂ©tecte les premiers signes de manque d’un confiance en soi, dĂšs que le doute s’installe.

Donc dans cette vidĂ©o je vous propose justement d’analyser deux profils psychologiques qui ont en commun cette peur du conflit, cette crainte de l’affrontement, cette apprĂ©hension  Ă  l’idĂ©e de se heurter Ă  un refus.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Qu’est ce que le sentiment de peur ? 

Le rĂŽle de la peur chez l’ĂȘtre humain

Avant d’aller plus loin je vais dĂ©jĂ  juste vous faire un point sur l’importance des peurs, parce que l’on a une fĂącheuse tendance Ă  croire qu’une peur est forcĂ©ment un sentiment nĂ©gatif.

Alors NON, les peurs jouent un grand rĂŽle dans l’Ă©volution de l’ĂȘtre humain.

Charles Darwin les avait notamment Ă©voquĂ©es dans sa thĂ©orie de la loi de l’Ă©volution.

Selon lui, les peurs existent et jouent un rĂŽle dans la quĂȘte des espĂšces animales ou humaines, en contribuant Ă  leur survie.

Si un animal s’enfuit quand il y a un bruit, ce n’est pas pour rien, c’est parce qu’il associe le bruit au danger, et le danger Ă  la mort.

Donc les peurs sont lĂ  pour notre bien en quelque sorte.

De ce fait, en premier lieu il faut donc dédramatiser le concept de peur.

Maintenant le but de mon de mon travail sur ma chaĂźne Youtube et sur le blog, est d’essayer de permettre Ă  chacun de mieux se connaĂźtre pour justement parvenir Ă  dĂ©passer ses apprĂ©hensions.

Le besoin d’ĂȘtre acceptĂ© selon la pyramide de Maslow

On pourrait parler Ă©galement d’Abraham Maslow, un psychologue amĂ©ricain cĂ©lĂšbre pour sa pyramide des besoins du comportement humain.

Lui, plaçait Ă  la base de sa pyramide les besoins primaires (les plus essentiels) Ă  savoir manger, boire, dormir… tous les besoins vitaux pour l’ĂȘtre humain.

le besoin d'entente la peur du conflit

Et juste au dessus, partant du principe que ses besoins vitaux Ă©taient assouvis, il classait le besoin de sĂ©curitĂ© puis le celui d’appartenance.

Le besoin d’appartenance, Ă©tait, selon le psychologue amĂ©ricain, le besoin inconscient chez l’ĂȘtre humain de se sentir faire partie d’un groupe.

L’homme est un animal social, qui vit en communautĂ© (tel est le postulat de dĂ©part).

Que ce soit au travers de sa famille, de ses relations professionnelles ou encore d’un club de loisirs, l’ĂȘtre humain ressent cette nĂ©cessitĂ© d’appartenir Ă  un groupe.

Donc tout cela se recoupe et cela prouve bien que chacun d’entre nous a en soi des peurs qui sont innĂ©es et que ces peurs ont un rĂŽle, une fonction.

L’objectif du MBTI, comme je le vois, est d’essayer de mieux se connaĂźtre pour comprendre ses peurs et parvenir Ă  les dĂ©passer.

Mais pourquoi chercher à les dépasser ?

Parce que quand on arrive Ă  les connaĂźtre et Ă  s’en libĂ©rer, on dĂ©couvre des choses incroyables !

Personnellement, j’ai Ă©normĂ©ment appris sur moi grĂące au MBI ce qui m’a permis de rĂ©aliser un de mes rĂȘves.

Alors que j’Ă©tais terrorisĂ© par l’inconnu, terrorisĂ© par le manque de confort, terrorisĂ© par le changement de mes habitudes, j’ai osĂ© partir Ă  l’aventure, prendre une annĂ©e sabbatique dans mon entreprise et voyager pendant 10 mois avec un sac Ă  dos, en solo en AmĂ©rique du Sud.

Ainsi j’ai traversĂ© 10 pays, et j’ai pu vivre des aventures incroyables alors que j’Ă©tais terrifiĂ© par l’inconnu, terrifiĂ© par le fait de sortir de ce que je connaissais, de quitter ma zone de confort.

Mais ceci est juste un exemple pour vous dire que grĂące au MBTI, j’ai pu travailler sur moi pour mieux comprendre d’oĂč me venait ma peur, et me dire qu’au final c’Ă©tait presque irrationnel.

C’Ă©tait ancrĂ© en moi, mais qu’en travaillant dessus je pouvais rĂ©ussir Ă  les dĂ©passer.

Il est possible de se rendre compte qu’en fait, on en est tout Ă  fait capable, et qu’il faut dĂ©passer simplement cette peur.

La peur du conflit

Donc dans cette vidĂ©o, je veux Ă©voquer un thĂšme particulier : la peur du conflit, la peur de l’opposition et de l’affrontement.

La peur du dĂ©saccord, la crainte de l’opposition chez certains profils psychologiques

Comme je l’ai dit tout Ă  l’heure, le MBTI c’est 16 profils psychologiques, qui regroupent l’ensemble de la population mondiale.

16 profils, dont le votre, car vous avez comme chaque ĂȘtre humain votre « type » parmi les 16.

Ces 16 profils ont Ă©tĂ© regroupĂ©s en quatre grandes familles que l’on appelle des « tempĂ©raments », par un psychologue amĂ©ricain, David Keirzey.

On retrouve ainsi :

  • la famille des « Gardiens »,
  • la famille des « Rationnels »,
  • la famille des « Artisans »
  • et celle des « IdĂ©alistes ».

Et justement, les deux profils qui ont cette peur du conflit, appartiennent au tempérament des « idéalistes ».

Il y a le profil de l’ENFJ et celui de l’INFJ.

Ces deux profils ont des fonctions cognitives communes, simplement c’est l’ordre qui change (entre la dominante et la secondaire).

Le profil ENFJ, qui est celui type des personnes qui se mettent au service du monde, au service des autres, est là pour « le bien du monde » ! 

Leur but est clairement de faire Ă©voluer la planĂšte et l’ensemble des ĂȘtres humains dans la bonne direction.

Et bien leur peur profonde est la peur d’ĂȘtre seul, la peur de perdre les amitiĂ©s, la peur de d’un manque de reconnaissance de la part d’autrui.

Mais leur appréhension est également celle des incompréhensions, celle des conflits larvés, qui resteraient non-dits et qui seraient non réglés.

Finalement, les individus ENFJ feront tout pour justement essayer d’Ă©viter ces conflits.

Ici il y a un premier enjeu en termes de comprĂ©hension de ses peurs pour les ENFJ connus pour ĂȘtre compatissants, pour ĂȘtre sympathiques car ces derniers se nourrissent de l’harmonie avant tout.

Image d'entente et d'harmonie

Image par Gerd Altmann de Pixabay 

C’est-Ă -dire qu’ils aiment voir de l’entente dans un groupe et pour eux, les relations harmonieuses sont le summum ! C’est cette situation qu’ils visent avant tout.

Ceci qui explique qu’ils ont peur de faire face Ă  des conflits et qu’ils ont peur de voir leurs efforts gĂąchĂ©s par l’aviditĂ© par de la corruption.

Au final pour eux tant qu’ils pourront rĂ©ussir Ă  rester dans leur monde idĂ©al, en Ă©vitant les conflits, et bien ça sera le monde parfait.

Mais pour l’ENFJ et pour l’INFJ, le fait d’apprendre sur eux-mĂȘmes, le fait de comprendre d’oĂč viennent leurs peurs, le fait de plonger Ă  l’intĂ©rieur d’eux-mĂȘmes peut leur permettre de les dĂ©passer, de les surpasser et de mieux vivre au quotidien.

L’enjeu de dĂ©passer ses apprĂ©hensions

Pour n’importe lequel des 16 profils psychologiques, identifier sa peur et travailler dessus pour aller au-delĂ , reprĂ©sente une voie ouverte Ă  un dĂ©veloppement personnel incroyable et Ă  la possibilitĂ© de rĂ©aliser tous ses rĂȘves car comme on le dit, « la magie se situe au-delĂ  de ses peurs ».

C’est une phrase que j’aime bien rĂ©pĂ©ter mais c’est vrai : chacun de nous a cette possibilitĂ© de dĂ©passer ses apprĂ©hensions.

Les peurs sont différentes pour tous, spécifiques à chacun !

Pour certains il s’agit de la crainte du conflit, pour d’autres c’est la peur d’ĂȘtre incompris.

Certains individus redoutent d’ĂȘtre rejetĂ©s, quand d’autres apprĂ©hendent une vie faite de routines.

Pour d’autres personnes encore, il s’agira de la peur du changement

Bref nous avons tous des particularitĂ©s et l’intĂ©rĂȘt d’un outil comme le MBTI est justement d’envisager un chemin de croissance, un chemin de dĂ©veloppement sur mesure, en identifiant ses propres inquiĂ©tudes.

Donc Ă  ce stade, si vous souhaitez tenter de dĂ©couvrir votre profil (et ses inquiĂ©tudes naturelles) je ne peux que vous inviter Ă  tĂ©lĂ©charger les 16 descriptions, des 16 personnalitĂ©s psychologiques que j’ai rĂ©alisĂ©es.

Chaque synthĂšse fait une dizaine de pages ainsi que le petit questionnaire « maison » (j’insiste sur le terme de « maison » parce que le questionnaire officiel fait plus de 200 questions).

En synthĂšse

Vous l’aurez compris chaque profil psychologique parmi les 16 de la matrice a ses propres talents naturels mais Ă©galement un talon d’Achille.

La peur est un indice qui peut mener au dĂ©veloppement de l’individu. C’est comme ceci qu’il faut la considĂ©rer comme une bĂ©nĂ©diction.

Si la vĂŽtre est de perdre l’harmonie autour de vous, de vous heurter Ă  des avis contraires, il est possible que vous soyez ENFJ ou INFJ.

Vous l’aurez compris chaque profil psychologique parmi les 16 de la matrice, a ses propres talents mais Ă©galement une zone de travail s’il dĂ©sire grandir. 

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas de chercher Ă  apprendre sur vous, apprendre Ă  mieux vous connaĂźtre et Ă  comprendre vos Ă©motions. Ceci constitue un chemin de croissance incroyable pour la suite de votre vie !

Si cet article vous a plu ou si vous pensez qu’il pourrait inspirer des personnes de votre entourage, n’hĂ©sitez pas Ă  le partager sur vos rĂ©seaux sociaux ! 😉😉

 
Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.