corps-revele-personnalite

▷ Comment le langage du corps révèle notre personnalité ? ✅

Introduction

Imaginez qu’on lise en nous comme dans un livre, que le langage du corps révèle notre personnalité sans même que l’on ait à nous parler…

Imaginez que vous ayez un pouvoir comme les super-héros, mais qu’à la différence de Hulk, qui décuple ses forces, ou de Spiderman qui se déplace dans les airs avec une agilité hors normes, vous soyez capable de décrypter l’attitude physique des gens qui vous entourent… rien qu’en les observant !

Et bien, ce scénario proche de la science fiction n’est pas si insensé que cela !

A travers cet article, nous allons voir que le corps parle, pour certaines personnes autant (voire plus) que leur bouche !!

En nous appuyant sur des études et des recherches scientifiques, nous allons parcourir une dimension méconnue de notre communication non verbale… et souvent inconsciente.

Nous sommes tout le temps jugés sur nos apparences

Et si le langage du corps trouvait son fondement dans la théorie de Darwin 

C’est vrai ! Personne ne peut dire qu’il n’a pas immédiatement une image, qu’il ne se fait pas instinctivement une idée, en une fraction de seconde d’une nouvelle personne.

Nous avons tous ce que l’on appelle des a priori.

Mais il ne faut pas culpabiliser pour autant. Si tous les êtres humains ont ce genre de réflexes c’est à cause de notre instinct de survie ! Je l’évoquais d’ailleurs dans un récent article.

Par là j’entends, que, comme l’a expliqué Charles Darwin, l’instinct animal de l‘homme, le forçait il y a des milliers d’années à être en permanence sur le qui vive. Quand aujourd’hui, nous manquons un « signal », nous risquons au plus de manquer une promotion sur un canapé ou au pire une offre d’emploi… Du temps de nos ancêtres hommes préhistoriques, c’était une autre histoire ! A cette époque manquer un signal pouvait signifier la mort dans l’instant qui suivait !

Juger au premier abord, avoir des a priori, serait donc quelque chose que l’on peut considérer être ancré en nous, dans notre nature profonde.

Dans notre vie de tous les jours, nous jugeons sur des apparences

« L’habit ne fait pas le moine ». Cette expression assez commune signifie qu’il faut éviter de juger les gens uniquement sur leur apparence. Et pourtant, qui peut se vanter de ne jamais avoir succombé à cette « facilité » ?

Vous vous rappelez forcément de ce jour où vous auriez donné le bon Dieu sans confession à quelqu’un, avant de déchanter ? Ou à l’inverse, de partir avec un a priori négatif et d’être finalement très agréablement surpris…

Et bien que ce soit pour des apparences ou des attitudes, nous transmettons en permanence des signaux au monde extérieur. C’est ce qui explique aussi que nous sommes à la différence des animaux, préoccupés par la fameuse « image de soi » que l’on renvoie.

Et là, je ne vous parle pas encore de ces gestes qui vous trahissent !

Car de vrais spécialistes sont capables de « déchiffrer » les conduites, les postures de leurs interlocuteurs au point de savoir quand ils mentent, quand ils ne sont pas sûrs d’eux ou quand ils sont gênés… les mentalistes !

 

Le langage du corps dans le monde du travail

S’il y a bien un domaine dans lequel nous jugeons et sommes jugés sur notre apparence et notre posture, c’est dans le milieu professionnel.

Ce n’est pas compliqué, dès votre premier contact avec votre futur employeur, lors de l’entretien d’embauche, vous allez forcément être évalué sur votre « body language », c’est à dire sur ce que votre corps exprime. Certes cela ne fera pas tout, mais un candidat qui se tient droit, marche d’un pas assuré, regarde ses interlocuteurs droit dans les yeux, marquera forcément plus de points qu’un postulant qui hésite, bredouille et se referme sur lui-même dès qu’on lui adresse la parole.

Quand on connaît l’enjeu (de par le coût et la concurrence) pour les entreprises, de recruter les bons candidats, on peut tout à fait comprendre que les moindres signes pèseront dans la balance de la décision finale.

Bref, n’importe quel cabinet de recrutement, n’importe quel responsable des ressources humaines cherche systématiquement à interpréter la gestuelle des prétendants ! A notre époque, les enjeux sont tels, que rien n’est laissé au hasard…

 

Le langage du corps révèle notre personnalité et en dit long sur nous

Votre corps révèle votre personnalité via votre posture

Si l’on en croit des travaux universitaires réalisés dans les années 60 aux États-Unis, l’être humain moderne transmettrait ses informations de 3 façons distinctes :

  • Par les mots qu’il choisit de prononcer pour exprimer oralement ses idées
  • Par ses intonations c’est à dire le ton de sa voix
  • et enfin par le mode visuel

Et là où les résultats de cette étude, reconnue comme fiable par tous les chercheurs, sont incroyables, c’est surtout dans la répartition des 3 modes.

En effet, alors que l’on a coutume de considérer que l’on ne communique uniquement par la parole, les résultats sont édifiants puisque seulement 7 % des informations que nous transmettons sont verbales c’est à dire proviennent des mots !

Vous avez bien entendu ! Seulement 7 % !

Autrement dit cela signifie que 93 % de nos messages sont transmis via une communication non verbale ! Si l’on recherche un peu la signification « officielle », de l’expression « communication non verbale », c’est la communication « qui désigne tout échange ne passant pas par la parole ».

Dans le détail, l’étude du professeur et psychologe Albert Mehrabian, à l’origine de ce constat édifiant, précise que :

  • 55 % de nos échanges seraient d’ordre visuel (langage corporel et expressions faciales)
  • et 38 % serait d’ordre vocal (le son de notre voix et nos intonations)

Bref, on comprend que notre corps joue un rôle fondamental dans nos relations du quotidien. Et bien c’est encore plus que cela…

En effet, par votre propre posture (ne dépendant donc que de vous-même), vous allez développer votre « batterie », votre énergie ou au contraire si vous vous refermez sur vous même, perdre votre tonus.

Ce phénomène est lié à un centre nerveux de notre corps, situé à l’intersection de plusieurs nerfs, le liant à la quasi totalité des organes de notre abdomen, le plexus solaire.

plexus-solaire

Ce dernier joue un rôle déterminant sur notre vigueur !

Comment l’utiliser au mieux ?

Et bien tout simplement en se redressant, en tirant vos épaules en arrière et en bombant votre poitrine. Toutes les études scientifiques sur le sujet le prouvent, dans cette position, en adoptant cette posture, vous allez recharger tout votre corps en énergie positive.

Malheureusement, c’est un peu le serpent qui se mord la queue car quand nous sommes déprimés ou en baisse de moral, nous avons une tendance naturelle à refermer nos épaules au lieu justement de les ouvrir en grand… ainsi nous entretenons naturellement cet état de mal-être.

La morphopsychologie s’intéresse à la façon dont votre corps révèle votre personnalité

A ce stade de l’article je me dois de présenter Isabelle, une amie de blog. Isabelle blogue sur une thématique proche de la mienne du moins dans sa philosophie.

Son dada à elle, c’est la morphopsychologie, qu’elle m’a fait découvrir à travers son blog, optimiser sa vie.

La morphopsychologie, est une discipline rattachée aux Sciences Humaines qui s’attache aux corrélations existantes entre :

  • la forme du visage,

  • l’environnement,

  • et la personnalité de l’individu

En gros, d’après la forme de notre visage, elle permet de faire ressortir les points saillants (forces comme faiblesses) d’une personne. Elle considère qu’il est possible d’interpréter les traits de la personnalité humaine simplement en observant certains signes caractéristiques.

Outre cela, la morphopsychologie partage avec le MBTI le fait d’exclure toute communication verbale du diagnostic. Ce détail est en fait crucial car il est bien plus difficile, voire impossible, de fausser l’analyse de ses gestes et de sa posture, autrement dit de faire mentir son corps, alors que cela constitue souvent un biais dans l’utilisation d’autres outils de connaissance de soi. On répond aux questions de questionnaires non pas comme nous sommes mais comme nous souhaiterions être.

Votre profil MBTI : une nouvelle preuve que votre corps révèle votre personnalité

Comme je l’ai déjà écrit dans un précédent article, le jour où un consultant est venu nous former aux bases du MBTI, dans le cadre de l’entreprise où je travaille, j’ai été subjugué !

J’avoue être arrivé à ce séminaire, plutôt sceptique me disant intérieurement : « Encore un nouvel outil, une nouvelle méthode miracle basée sur un acronyme (ça fait toujours plus sérieux) comme la méthode S.M.A.R.T ou A.I.D.A… qu’on entend à tout bout de champ »…

Et bien vous me croirez si vous le voulez mais après 2 heures de tests (physiques!) le consultant m’avait remis un feuillet comportant un descriptif si précis et exact de ma personnalité qu’il laissait apparaître des détails que même ma famille ou mes proches ne savaient pas sur moi ! Stupéfiant !

Et le plus fort c’est que ce consultant n’avait même pas eu à me parler ou à me faire remplir un questionnaire… Sa connaissance et sa lecture du langage du corps lui avait donné toutes les informations !

En déterminant nos préférences motrices, ce consultant avait pu déduire nos préférences cérébrales et ainsi déterminer notre profil psychologique ! C’était tout bonnement incroyable !

Mon cas personnel : le langage du corps révèle ma personnalité

Ma découverte du MBTI et de mon “type”, l’ESFJ

Comme je viens de l’écrire, le jour où j’ai découvert le MBTI j’avais certes réalisé les tests physiques avec ce consultant, mais j’avais également par la suite répondu à une série de questions au travers d’un test papier.

Inutile de vous dire que les résultats venaient corroborer l’analyse précise et pertinente du formateur !

Pour vous dire le type de détails qui y étaient mentionnés, il était écrit par exemple :

  • que je n’aimais vraiment pas le conflit
  • que j’étais profondément altruiste
  • que j’avais du mal dire non par peur de blesser
  • que j’aimais mes habitudes et que j’étais très facilement déstabilisé par un univers changeant
  • et même que le job idéal de mon profil pouvait être celui d’enseignant… dans les petites classes !

Quand je vous disais que les résultats étaient d’une précision déconcertante.

Mon portrait selon la morphopsychologie

Isabelle, dont je vous parlais précédemment, m’a proposé de réaliser une analyse de mon visage à partir d’une photo… Jamais jusque là on ne m’avait proposé de me faire la démonstration qu’il est possible de décoder le langage du corps à partir d’une simple photo, c’est à dire de me décrire tout ce que mon visage pouvait renvoyer comme significations.

Drôle d’expérience, mais après tout « pourquoi pas? »

Et bien, je dois avouer avoir été agréablement surpris par la description qui m’a été faite. Certes, je ne me suis pas retrouvé dans 100 % des caractéristiques de la description, mais dans l’ensemble la synthèse était plutôt fidèle à ma personnalité.

En voici le résumé  d’Isabelle :

« Pour conclure je dirai que la personnalité de Nicolas est équilibrée car toutes ses tendances dominantes sont compensées par les tendances opposées.

  • il compose entre son besoin de quantité et de qualité

  • il est spontané et ses actions sont réfléchies

  • il est combatif/actif tout en étant doté d’une réceptivité importante

  • il est idéaliste et profondément ancré dans le concret

  • il sait faire preuve de souplesse autant que de fermeté. »

Conclusion

Au final, à travers cet article, j’espère avoir pu vous faire la démonstration qu’en tant qu’être humain nous communiquons d’une multitude de façons et souvent même à notre insu.

Aussi bien le MBTI que la morphopsychologie, sont les preuves que le langage du corps est vraiment révélateur de qui nous sommes. Ce que votre démarche dit de votre personnalité, est bien plus vaste et profond que vous ne pouvez l’imaginer !

Si cet article vous a plu ou si vous pensez qu’il pourrait inspirer des personnes de votre entourage, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux, cela me fera énormément plaisir 😉😉

Partager

48 réflexions au sujet de “▷ Comment le langage du corps révèle notre personnalité ? ✅”

  1. Bravo Nico un bel article qui me parle à double titre en tant sue morphopsychologue bien sûr mais aussi par rapport au conseil en image. Merci pour cet échange de blogueur à blogueuse et ce serait cool de recommencer de temps en temps. @+ Isabelle

    Répondre
  2. Bonjour Nicolas,
    Ton article est de nouveau très intéressant et donne envie d’aller découvrir ces méthodes de décryptage de la personnalité dont tu parles et que je ne connaissais pas du tout !
    A bientôt !

    Répondre
  3. Excellent article toujours aussi documenté Nicolas
    C’est toujours passionnant de regarder ce domaine vaste du non verbal
    Le travail de la prise de parole ne peut passer à côté de cet aspect
    À bientôt

    Répondre
  4. Wow ! 93 % de ce que l’on communique provient du non-verbal ! C’est impressionnant !
    Pour ma part, c’est vrai que l’on lit en moi comme dans un livre ouvert. Mes émotions se lisent sur mon visage. Mon niveau d’énergie détermine ma posture. Bref, mon “non-verbal” me trahit au quotidien ^^
    J’aurais fait un piètre agent secret…
    Merci en tout cas pour cet article d’une incroyable qualité, avec toute cette documentation et ces études. Une vraie mine d’or !

    Répondre
    • Merci d’avoir pris le temps de me partager ton retour Jung ! Moi aussi je suis un “livre ouvert” : toi tu aurais été un piètre agent secret, moi je suis nul au poker 😊😊

      Répondre
  5. Bonjour Nicolas,
    Super article. Je commence à découvrir le MTBI à travers différents blogs et je trouve le sujet passionnant. J’aimerai faire le lien avec le milieu sportif afin d’aider les athlètes à trouver leur profil et travailler avec leur personnalité. Aurais-tu de la documentation ??

    Répondre
    • A l’origine j’ai découvert le MBTI avec un consultant qui était habitué à coacher les champions, mais il n’utilisait pas le MBTI pou leur faire travailler leurs points faibles mais travailler sur leurs forces ! 😊

      Répondre
  6. Bravo pour ton article, étant pas de nature très sur de moi j’essai de passer le non verbale en priorité. En adaptant une posture pour faire croire que je suis super sûre de moi. 😂😂
    Quand on creuse pas trop ça fonctionne assez 😂
    Et ma posture arrive en même temps à influer sur moi-même comme si je me bluffait aussi, c’est assez fort.

    Répondre
  7. Merci Nicolas pour votre article ! Ah le non verbal ! c’est vrai que morphopsycholgie que j’ai étudié lors d’études de naturopathie est super puissante ! Au plaisir de te lire à nouveau !
    Belle journée. Laurent

    Répondre
  8. Très intéressant tout ça. Je me demande ce que ça donnerait avec des personnes souffrant d’un handicap physique ou moteur. Est ce qu’on pourrait détecter des éléments leurs permettant de trouver des forces en eux. S’il existe des adaptations pour le test physique ? Est ce que un handicap mental ou cognitif change la donne et comment… Bref, ton article m’interpelle Nicolas !

    Répondre
    • Merci Paule pour ton commentaire ! Pour être franc avec toi je ne veux pas dire de bêtise, je ne sais pas ! Je préfère m’abstenir de te donner une réponse 😉

      Répondre
  9. Merci pour cet article fort intéressant ! Le non verbal est toujours surprenant pour moi à observer en consultation… Le cerveau ne veut pas avouer mais la posture trahie beaucoup ! 🙂
    Une bonne piste à creuser le MBTI 🙂

    Répondre
  10. Super article ! Le langage non verbal est tellement important !! Combien de fois, dans mon activité professionnelle, une jeune maman me dit “l’accouchement s’est très bien passé” alors que tout son corps crie le contraire… Se mettre en connexion avec ce langage non verbal, c’est se mettre dans un état d’écoute inconditionnelle pour que l’autre puisse trouver un soutien . Encore merci de nous rappeler tout cela de manière très documenté.

    Répondre
    • Oh ben quel gentil témoignage Anne-Christine ! Effectivement un évènement aussi “prenant”, aussi marquant qu’un accouchement doit forcément “imprimer” des traces dans le corps des femmes… Ce doit être passionnant de chercher à creuser cette piste ! Merci encore

      Répondre
  11. Merci pour cet article qui m’intéresse profondément, j’ai eu des cours de morphopsychologie, super intéressant et la communication non verbal est captivante. Je l’utilise dans mon futur programme d’accompagnement. encore bravo

    Répondre
  12. Bonjour,
    Ton article est très intéressant. Notre personnalité n’est pas uniquement les mots que l’on prononce mais un tout. Dans le monde professionnel actuel, le paraitre et la gestuelle sont bien plus importants que les connaissances. Il y a malheureusement trop de monde qui juge au premier regard!
    Merci de tes recherches!

    Répondre
    • Merci beaucoup pour ton commentaire Roman ! Effectivement je pense que le jugement en 30 secondes d’une personne est quelque chose de plus en plus fréquent dans le milieu professionnel… Un peut court quand on sait l’importance que cela peut avoir pour les candidats, je pense !!

      Répondre
  13. Tout a fait, aussi tragique que cela puisse paraître, nous sommes jugé sur nos apparences.

    Ça me désole tant j’aimerai que l’on arrive à passer outre En même temps ça veut dire que notre apparences peut préserver notre “jardin secret”.
    Après tout, si nous ne commettions pas d’erreur de jugement dans “l’évaluation” d’autrui, tout le monde saurait tout sur tout le monde, et ce serai terrible 😉

    Répondre
  14. Salut nico !
    J’y crois dur comme fer à ces techniques, que le physique est révélateur de notre personnalité .
    Je suis subjuguée par le mbti ! je veux le faire !
    On apprend beaucoup de soi avec ces méthodes, on en prend conscience et on les accepte nos traits de personnalité.
    C’est très intéressant .

    C’est vraiment des choses qui se développent beaucoup ces derniers temps.
    Les gens font beaucoup plus attention à eux, sont attentifs à leurs besoins psychologiques.

    J’aime beaucoup cet article ,merci

    Répondre
    • Merci beaucoup pour ton commentaire Karima ! Ce n’est pas moi qui te dirai le contraire… Si tu as l’occasion de faire le test officiel n’hésite pas !! 😉

      Répondre
  15. Très bel article, merci beaucoup pour toutes ces informations pertinentes! Ca raisonne en moi car l’esthétique fait partie de mon approche de coaching par l’image et la posture professionnelle. Effectivement la communication verbale est très puissante, je l’ai expérimenté en travaillant à l’étranger sans parler la langue des personnes que je formais, je pouvais “sentir” que la communication se faisait bien ou pas en fonction de l’énergie que je donnais et de mon intention à faire passer le message. Bref, je m’arrête là, je pourrais en parler des heures. Bravo pour ton article

    Répondre
    • Merci Corinne pour ce gentil message. J’imagine bien que dans un pays étranger (où tu ne parlais pas la langue) le langage “non verbal” devait prendre une importance encore plus grande !

      Répondre
  16. Incroyable. J’ai appris plein de choses ! Merci.

    J’aimerais tellement connaître ces notions, et d’autres, sur le bout des doigts pour pouvoir les utiliser en direct lors d’une conversation, même importante.

    Répondre
    • Merci Sébastien ! Effectivement je le vois avec le MBTI (qui est plus mon domaine que la “morpho”), plus on maîtrise et plus on a l’impression d’avoir un super pouvoir !!🙂🙂

      Répondre
  17. Super article ! Mais “7 % seulement des informations sont transmises par voie orale” !!? Je suis sidérée ! Je connaissais déjà la communication non-verbale, mais cet article m’a encore plus convaincue de son importance ! Merci 👍

    Répondre
    • Effectivement Eva ! Ce chiffre est choquant quand on le lit pour la première fois… ça m’a fait pareil ! 🙂🙂 Merci pour ton commentaire

      Répondre
  18. Haha, dès le début j’ai pensé à Fabien Olicard, c’est vrai qu’il est bien connu dans le domaine du décodage du non-verbal. 😉
    Et la vidéo sur le test physique donne très envie d’essayer ! Je comprends que tu aies été subjugué. C’est toujours impressionnant quand quelqu’un maîtrise une chose qu’on ne soupçonnait même pas…

    Et merci pour le rappel au niveau du plexus solaire. C’est vrai qu’on pense à se redresser pour “avoir l’air” d’être plus ouvert, mais pas forcément pour aller mieux.

    Répondre
  19. Merci beaucoup pour ces informations très éclairantes! J’avais remarqué que quand quelqu’un me dit “j’aime ce repas” avec les épaules vers l’avant et une tête de souffrance, que je devais suspecter qu’elle me le dit par politesse, mais elle ne le pense pas du tout. Alors que quand les yeux de la personne pétillent, les épaules sont vers l’arrière, et son corps et détendu, je sais qu’elle est en train de kiffer mon repas. Maintenant je sais que tout ça peut aller encore plus loin!!! 😊 Merci encore!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.