➀ Être reconnaissant, pour gagner en assurance

Aujourd’hui, j’accueille, l’article de StĂ©phane de l’Ă©quipe de David Laroche, qui m’a fait l’honneur de me proposer un article traitant du lien existant entre le sentiment de gratitude et la confiance en soi.

Introduction

Les accomplissements et buts Ă  atteindre varient d’une personne Ă  une autre, mais les fondements sont les mĂȘmes. Nous souhaitons nous diriger vers une vie correspondant  Ă  nos inspirations. 

Cependant, le rapport au bonheur (et implicitement la rĂ©ussite) n’est pas le mĂȘme pour tous.

Certains considĂšrent ce bonheur comme un idĂ©al Ă  atteindre, tandis que d’autres le considĂšrent comme un Ă©tat d’esprit au quotidien centrĂ© sur la gratitude.

 

La gratitude consiste Ă  manifester de la reconnaissance au quotidien pour ce que l’on a, ou pour ce que l’on reçoit. Ce mĂ©canisme simple ne se focalise pas sur ce qui nous manque.

Au contraire, il centre notre attention sur ce que l’on a dĂ©jĂ .

C’est une façon trĂšs efficace de reconsidĂ©rer le cours de notre propre vie et d’y trouver suffisamment de motifs de satisfaction pour Ă©prouver de la reconnaissance envers le monde qui nous entoure. 

Voyons ensemble et plus en dĂ©tails ce qu’est la gratitude et comment ce concept pourrait changer votre vie. 

 

Qu’est-ce que la gratitude ?

Image d'une personne Ă©panouie et bien dans sa peau

Image par Alfonso Cerezo

Un jeune homme regarde par la fenĂȘtre et voit les nuages inonder sa rue de grisaille et de pluie. Il se plaint de ce temps dĂ©primant.

Sous sa fenĂȘtre, un SDF cherche un abri pour y passer la nuit et s’offusque de ne pas avoir rĂ©coltĂ© suffisamment d’argent pour manger. Il se dirige dans un triste squat face Ă  un hĂŽpital, dans lequel il sera constamment rĂ©veillĂ© par le ballet des sirĂšnes des ambulances.

TrempĂ© Ă  l’approche de son toit de fortune, il entend au loin, des pleurs qui raisonnent, de l’une des fenĂȘtres de l’hĂŽpital. Une mĂšre pleure son fils qui a les deux jambes cassĂ©es.

Ce jeune garçon regarde avec tristesse ses deux camarades de chambre qui eux peuvent  jouer dans le couloir avec un ballon. 

Un ballon qui fait trébucher cette jeune femme atteinte de cécité.

 

Nous sommes ainsi faits. L’esprit humain Ă©prouve plus de facilitĂ© Ă  dĂ©sirer ce qu’il n’a pas, plutĂŽt que de cĂ©lĂ©brer ce qu’il possĂšde dĂ©jĂ .

Nous passons tellement de temps Ă  envier et rĂȘver de ce que nous n’avons pas, que nous oublions l’essentiel : ce que nous avons dĂ©jĂ .

TrĂšs souvent, ce que nous considĂ©rons comme acquis, est le rĂȘve de quelqu’un d’autre. 

La gratitude consiste à changer de mentalité, à apprendre à voir les choses sous un angle plus optimiste.

ConcrÚtement, la gratitude nous amÚne à prendre conscience que : 

  • Nous sommes tous, d’une certaine façon, des personnes extrĂȘmement chanceuses. 
  • Nous sommes  tous, d’une certaine façon, des personnes incroyablement riches. 
  • Nous avons, pour la trĂšs trĂšs grande majoritĂ© d’entre nous, tout pour ĂȘtre heureux.
  • Nous n’avons pas besoin de vivre constamment dans l’envie. 

 

“Quand tu te lĂšves le matin, pense au prĂ©cieux privilĂšge que tu as d’ĂȘtre en vie, celui de respirer, de penser, de t’amuser, d’aimer.”

Marcus Aurelius – Philosophe et empereur Romain

 

La gratitude est une culture dĂ©libĂ©rĂ©e du bien-ĂȘtre qui peut tirer sa source du plus petit dĂ©tail agrĂ©able de notre vie, pour peu que nous daignions y prĂȘter attention. 

C’est une formidable Ă©nergie dont nous pouvons nous servir pour reconstruire, rĂ©orienter ou dĂ©velopper certains aspects de notre vie, telle que la confiance en soi.

 

La Gratitude au Service de la Confiance en Soi

Image d'une personne sereine et sûre d'elle

photo wayhomestudio 

RĂ©ussir sa vie, qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Comme Ă©noncĂ© plus tĂŽt, les avis divergent sur la question. 

Certains considĂšrent que la rĂ©ussite est un Ă©tat d’esprit Ă  vivre au quotidien. Pour ces personnes, la rĂ©ussite est Ă  la fois prĂ©sente et future. Elles ont dĂ©jĂ  rĂ©ussi et cherchent Ă  rĂ©ussir davantage. Cette catĂ©gorie de personne cultive la gratitude comme qualitĂ© essentielle.

D’autres supposent que rĂ©ussir sa vie, c’est atteindre ses objectifs. Ces personnes ne sont pas forcĂ©ment heureuses ou malheureuses, elles considĂšrent simplement qu’il leur faut aller de l’avant pour rĂ©ussir. Pour ce type de personnes, avancer est primordial.

Peu importe quel est votre Ă©tat d’esprit, pour progresser efficacement, il est essentiel de prendre conscience de ce que vous avez dĂ©jĂ , de vos forces et d’avoir confiance en vous. Dans cette optique, la gratitude pourra ĂȘtre un alliĂ© redoutable.

 

Les lecteurs de cet article ont Ă©galement aimĂ© :  ➀ Se sentir incompris du fait de sa personnalitĂ©

Pour comprendre comment la gratitude peut se rĂ©vĂ©ler ĂȘtre un outil efficace pour avoir confiance en soi, nous devons d’abord identifier les origines du manque de confiance en soi. 

Il tire sa source d’origines diverses et peut notamment provenir : 

  • Des consĂ©quences d’une Ă©ducation trop castratrice qui ne permettrait pas la libre expression de notre vĂ©ritable personnalitĂ© et de nos aspirations profondes.
  • Du poids des croyances limitantes qui parviennent Ă  nous faire douter de nos capacitĂ©s, en nous faisant croire que nous sommes fatalement incapable de rĂ©aliser nos rĂȘves, muselant une fois de plus notre vĂ©ritable personnalitĂ© et nos aspirations profondes.
  • D’une mauvaise hygiĂšne de pensĂ©es faisant prolifĂ©rer tel un cancer, des pensĂ©es toxiques, dĂ©sagrĂ©ables et paralysantes dans notre esprit, le privant de toute objectivitĂ© dans la perception que nous avons des Ă©vĂšnements et de nous-mĂȘme.
  • Etc …

 

Comme vous pouvez le constater, les sources du manque de confiance en soi proviennent majoritairement d’une mĂȘme racine : le manque de contact et d’alignement avec notre personnalitĂ© profonde et intĂ©rieure.

 

En effet, lorsque la confiance en soi est basée sur des croyances limitantes qui vous privent de votre plein potentiel, elle est fragile, car elle ne repose que sur des éléments étrangers à votre véritable nature. 

Plus simplement, la confiance en soi rĂ©side dans la capacitĂ© que nous avons de savoir qui nous sommes vraiment et d’agir en consĂ©quence, d’entrer en contact avec ce moi profond qui se cache Ă  l’intĂ©rieur de tout-un-chacun et qui ne demande qu’à s’exprimer.

MalgrĂ© des compĂ©tences avĂ©rĂ©es, il se peut qu’une conjoncture dĂ©favorable vous mĂšne Ă  connaĂźtre l’échec. Cet Ă©vĂ©nement extĂ©rieur ruine votre confiance en vous, au point oĂč vous ne percevez plus votre talent.

Pourtant, ce talent demeure intact (découvre le vÎtre en faisant le test).

 

Par consĂ©quent, la possibilitĂ© de retrouver ou de dĂ©velopper une confiance en soi durable, relĂšve d’un voyage au centre de nous-mĂȘme, d’une expĂ©rience intĂ©rieure au bout de laquelle nous devons parvenir Ă  maĂźtriser notre vĂ©ritable identitĂ©, ses potentialitĂ©s et ses aspirations.

Et c’est Ă  ce moment que la gratitude joue un rĂŽle prĂ©pondĂ©rant.

En effet, seule la gratitude peut nous permettre d’adopter l’état d’esprit nĂ©cessaire Ă  l’établissement des bases d’une confiance en soi inĂ©branlable.

La gratitude permet de se dĂ©couvrir, de se pardonner et de s’accepter tel que l’on est. 

Une fois ces bases posĂ©es, toute personne reconnaissante a dĂ©sormais toutes les chances d’embrasser la vie, avec plus d’enthousiasme, d’énergie, de dĂ©termination et d’optimisme. Bref, tous les ingrĂ©dients d’une confiance en soi solide et inĂ©branlable. 

 

Quelques clés pour travailler sa gratitude

Une Ă©tude effectuĂ©e par deux psychologues, (intitulĂ© : Counting Blessings Versus Burdens: An Experimental Investigation of Gratitude and Subjective Well-Being in Daily Life) analyse l’impact de la gratitude sur une centaine de personnes, toutes munies d’un journal et scindĂ©es en 3 groupes diffĂ©rents :

 

  • Le premier groupe avait pour instruction de lister les Ă©vĂ©nements qui se sont produits lors de leurs journĂ©es, sans spĂ©cifier s’ils Ă©taient agrĂ©ables ou dĂ©sagrĂ©ables. 
  • Le second groupe devait se souvenir uniquement des expĂ©riences dĂ©sagrĂ©ables et les Ă©crire ensuite dans leur journal. 
  • Enfin le troisiĂšme groupe Ă©tablissait une liste quotidienne des situations pour lesquelles ils Ă©prouvaient de la reconnaissance.

Les rĂ©sultats dĂ©montrent que ce dernier groupe faisait preuve de plus d’énergie, d’enthousiasme,  d’optimisme et de dĂ©termination. 

Sans surprise, ces personnes sont également moins sensibles à la dépression et au stress.

Enfin, elles sont plus susceptibles d’aider les autres et atteignent plus facilement leurs objectifs personnels.

AprĂšs de nombreuses annĂ©es Ă  Ă©tudier ce sujet, l’un de ces deux psychologues a Ă©galement Ă©crit un livre « Merci ! Quand la gratitude change nos vies »  dans lequel il dĂ©montre qu’ĂȘtre reconnaissant et cultiver la gratitude permet de devenir plus heureux parce que l’on accepte ce qui est et que l’on apprĂ©cie la vie que l’on a et les personnes qui nous entourent.

Discerner l’essentiel du caprice

Pensez Ă  tout ce qui comble votre vie de bonheur, Ă  l’instant prĂ©cis, mĂȘme ce qui semble insignifiant.   

Le but ici est de mettre en Ă©vidence l’essentiel de votre quotidien : ces petits dĂ©tails qui illuminent votre journĂ©e. 

Dans un second temps, Ă©numĂ©rez tout ce que vous voudriez avoir pour ĂȘtre plus Ă©panoui. 

Pour chacun de vos désirs, attribuez une importance (essentiel, nécessaire, superflu). 

L’idĂ©e recherchĂ©e est de vous faire prendre conscience que nous ne dĂ©sirons pas forcĂ©ment ce qui est important pour nous. 

Ici, vous devez chercher Ă  dĂ©velopper un Ă©tat d’esprit dans lequel vous associerez mĂ©caniquement vos acquis Ă  un moment de joie, une chance et un atout pour atteindre vos prochains objectifs.

Ensuite, acceptez ce que vous n’avez pas et rĂ©alisez que ce n’est souvent pas vraiment essentiel Ă  votre bonheur. 

 

Les lecteurs de cet article ont Ă©galement aimĂ© :  ➀ Comment Regagner Confiance aprĂšs une DĂ©sillusion ?

Visualiser son bonheur
 autrement

Maintenant, fermez les yeux, pensez à votre journée.

Réfléchissez, rappelez-vous des moments les plus joyeux de votre journée.

N’essayez pas d’en faire un jugement, contentez-vous simplement de ressentir la douceur de ces Ă©vĂšnements.

Ressentez la dose de bonheur que vous apportent ces petits moments. 

Ensuite, pensez Ă©galement au manque ;

Imaginez-vous sans ces petits moments, sans cette odeur de cafĂ©, sans pouvoir sentir cette fleur, sans Ă©couter les cris parfois agaçants de vos enfants qui pourtant vous rendent si heureux…

 

En route pour la confiance en soi

Visualisez désormais ce que vous faites de bien et de chaleureux dans la vie des autres. 

Peu importe la portĂ©e de l’acte et la personne Ă  laquelle vous avez apportĂ© un sourire, prendre conscience de ses bonnes actions est une Ă©tape incontournable vers la confiance en soi. 

MĂȘme processus, visualisez !!! Repensez Ă  votre journĂ©e, pensez aux bonnes actions que vous avez faites, aussi minimes soient elles.

Ressentez le plaisir de faire plaisir Ă  quelqu’un d’autre. Pensez Ă©galement Ă  toutes les bonnes actions que vous auriez pu faire pour apporter un petit bout de soleil dans la vie des autres.

Et le lendemain, passez à l’action. 

« Si la seule priÚre que vous dites dans votre vie est « merci », cela suffit. »

– Eckhart Tolle

Exprimez votre reconnaissance

Identifiez une personne hors de votre sphÚre personnelle qui a exercé une influence positive dans votre vie ; un auteur, un conférencier, une star de cinéma, un journaliste, un musicien


Envoyez-lui une lettre de remerciement.

Cette action est plus efficace si vous arrivez Ă  lire directement votre lettre Ă  la personne.

Mais bien Ă©videmment, c’est plus complexe surtout si vous Ă©crivez Ă  Will Smith ou au DalaĂŻ-lama.

 

Posez-vous toujours plus de questions

Les neurosciences ont découvert que le simple fait de se poser une question crée de nouvelles connexions neurologiques.

Posez-vous des questions :

Qu’est-ce qui crĂ©e de la gratitude chez moi ?

En quoi ai-je de la chance ?

En quoi ma vie est-elle magique ?  etc.

 

A Retenir

Donner et gratifier pour ĂȘtre heureux

photo gpointstudio

Apprendre Ă  Ă©valuer votre vie Ă  travers le prisme de la gratitude, c’est optimiser votre confiance en vous et votre capital bonheur.

Cet outil, la gratitude, vous permet d’aider votre esprit Ă  vous focaliser sur les points positifs de votre personnalitĂ© intĂ©rieure et d’aborder les points d’amĂ©lioration avec plus d’indulgence.

La pratique rĂ©guliĂšre de la gratitude gĂšle l’autoflagellation et les regrets, pour laisser place Ă  une vie plus assumĂ©e et plus confiante. 

La gratitude et la méditation sont les deux actions les plus simples pour améliorer votre vie significativement.

Ne perdez pas de temps et dÚs maintenant, pensez à 3 choses ou personnes plaisantes et présentes dans votre vie.

Souvent, ce sont des acquis auxquels vous ne prĂȘtez mĂȘme plus vraiment d’attention.

Pensez-y et essayez de ressentir une profonde gratitude et de comprendre pourquoi vous avez cette chance de les avoir dans votre vie.

Toujours pas motivé ou convaincu ? 

Je vous invite Ă©galement Ă  regarder cette vidĂ©o sur la gratitude afin de saisir ce qui fait de la gratitude l’une des clĂ©s de l’Ă©panouissement.

Maintenant, c’est à vous de jouer !

 

Si cet article vous a plu ou si vous pensez qu’il pourrait inspirer des personnes de votre entourage, n’hĂ©sitez pas Ă  le partager 😉😉

 
Partager

14 rĂ©flexions au sujet de “➀ Être reconnaissant, pour gagner en assurance”

  1. Merci pour cet article si riche. Je m’exerce depuis quelques jours Ă  ĂȘtre reconnaissante envers ce que la vie peut m’offrir et c’est vrai que cela m’aide Ă  voir la vie de façon plus positive et Ă  ĂȘtre plus heureuse. Je vais dĂ©sormais tenter de m’en servir pour cultiver ma confiance en moi.

     
    RĂ©pondre
  2. merci pour cet article qui fait du bien

    Oui la gratitude au quotidien et l’optimisme permettent de traverser les Ă©preuves. Je crois que nous en avons d’autant plus besoin que nous traversons des Ă©preuves difficiles. Plus je suis chamboulĂ©e, plus je reviens Ă  l’essentiel : cĂ©lĂ©brer ce qui va bien.
    C’est d’ailleurs un des points essentiels pour remonter la pente du burn out : reconnecter avec ce qui va bien, se faire plaisir etc

    J’ai appris que d’aprĂšs des Ă©tudes de psychologie positive, que les optimistes sont moins rĂ©alistes que les pessimistes. Mais comme le dit Jean-Michel Guenassia : “Je prĂ©fĂšre vivre en optimiste et me tromper, que vivre en pessimiste et avoir toujours raison.”

     
    RĂ©pondre
  3. Je suis heureuse de vous trouver ici. Pour moi, chaque jour est une bĂ©nĂ©diction et une rĂ©compense pour ĂȘtre en vie. Par consĂ©quent, je rends grĂące chaque jour pour tout ce que j’ai, j’accepte ma vie telle qu’elle est, et je m’efforce Ă©galement de rĂ©aliser mes rĂȘves et d’atteindre mon bonheur quotidiennement. Merci pour cet article !

     
    RĂ©pondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.