➀ Comment redonner l’estime de soi Ă  une personne ? 10 astuces

Pourquoi chercher Ă  redonner confiance Ă  quelqu’un ?

Que ce soit pour redonner confiance Ă  un proche ou pour retrouver confiance en soi, chacun voudrait ĂȘtre en mesure de pouvoir restituer une forme de sĂ©rĂ©nitĂ© Ă  la demande.

Savoir quel levier actionner pour atténuer ses souffrances et enfin lui permettre de satisfaire son besoin de reconnaissance !

Car l’enjeu est bien lĂ  : soulager une souffrance personnelle ou celle d’une personne de notre entourage qui doute. 

Les origines de ce mal peuvent ĂȘtre multiples :

  • l’enfance,
  • l’Ă©ducation (on ne soupçonne pas tout ce qui se joue dans les premiĂšres annĂ©es de vie),
  • les relations dans sa famille,
  • les relations amoureuses,
  • l’influence du milieu professionnel (de plus en plus important dans nos vies)
  • etc…

Preuve de considération, d'aide

Donc parvenir Ă  redonner confiance Ă  quelqu’un c’est rĂ©ussir Ă  soulager un mal-ĂȘtre qui paralyse, contraint les actions, et empĂȘche l’Ă©panouissement de l’ĂȘtre humain.

En effet, un ĂȘtre humain est un mĂ©lange de pensĂ©es logiques et d’Ă©motions qui, si elles sont mal gĂ©rĂ©es, peuvent vraiment ĂȘtre un handicap dans la vie.

Malheureusement, il n’existe pas de mĂ©dicament, ou de potion magique valable pour tout le monde et chaque ĂȘtre est unique !

Sur ce blog je cherche à faire prendre conscience à chacun de ses particularités, liées à son fonctionnement cérébral et cognitif propre.

Le simple fait d’appartenir Ă  tel ou tel profil psychologique MBTI (parmi les 16 de la matrice) peut influencer le meilleur remĂšde Ă  un manque d’assurance et d’estime de soi.

Cependant, il existe un tas d’autres moyens de mieux connaĂźtre une personnalitĂ© et donc de trouver des solutions adaptĂ©es.

Dans cet article, je vais vous prĂ©senter 10 solutions qui peuvent ĂȘtre utilisĂ©es si vous dĂ©sirez redonner confiance Ă  quelqu’un.

Savoir Ă©couter pour dĂ©velopper l’estime de la personne

Entendre une personne s’exprimer est diffĂ©rent de l’Ă©couter.

Les deux attitudes sont mĂȘmes totalement opposĂ©es.

Quand le premier comportement fait que nous sommes capables de rĂ©pĂ©ter ce que l’autre Ă  dit, le fait d’Ă©couter implique l’attitude de prĂȘter attention aux propos d’autrui, Ă  s’y intĂ©resser.

Que ce soit par l’interaction verbale ou physique, quiconque est capable de s’intĂ©resser sincĂšrement aux propos de son interlocuteur est en mesure de crĂ©er un climat de confiance.

C’est prĂ©cisĂ©ment ce climat qui incitera l’autre Ă  se livrer sur ses problĂšmes, ses angoisses etc…

redonner confiance Ă  quelqu'un

Image par Anemone123 de Pixabay

Sur le plan du MBTI, tous les profils n’ont pas tous ce « talent » naturel. Je parle volontairement de talent, car ĂȘtre capable de s’intĂ©resser Ă  l’autre (proche ou inconnu) est en partie ancrĂ© dans notre fonctionnement innĂ©.

Ceci explique que l’on trouve beaucoup de profils ayant une fonction « Feeling extraverti » trĂšs dĂ©veloppĂ©e, dans des professions tournĂ©es vers les autres : infirmier, assistante sociale, instituteur etc…

Tendre l’oreille permet de donner de l’attention Ă  l’autre qui se sent inĂ©vitablement moins seul.

En effet, cette attitude peut ĂȘtre assimilĂ©e Ă  une forme de considĂ©ration !

« On m’Ă©coute, donc j’existe ! ». Inconsciemment la personne qui manque de confiance en elle se sent soutenue par une forme de solidaritĂ© dans sa difficultĂ©.

Faire prendre conscience de ses qualités innées

Savoir Ă©couter la personne est une chose capitale, lui faire prendre conscience de sa valeur l’est tout autant.

Cependant, toute la difficultĂ© rĂ©side dans le fait qu’une personne qui doute d’elle-mĂȘme et manque d’estime est souvent plus hermĂ©tique aux belles paroles et aux encouragements.

A ce niveau, le MBTI (comme tous les outils de connaissance de soi) offre une formidable opportunité de réussite.

Quoi de mieux que de prendre conscience de façon indiscutable de ses forces et de son potentiel ?

DĂ©couvrir son profil psychologique c’est comprendre que nous avons tous un potentiel incroyable dans certains domaines.

Comprendre que chacun des 16 types psychologiques peut exceller sur un terrain.

Que ce soit dans la crĂ©ativitĂ© artistique, l’entreprenariat, le monde du social, celui de la recherche scientifique, etc…

Chacun doit partir à la découverte de ce pour quoi il est fait.

Ne pas commencer ce travail de connaissance et d’acceptation de soi, est la plus grosse erreur que l’on puisse faire.

Imaginez Salvador Dali (appartenant à la famille des « idéalistes ») qui se lancerait dans la recherche scientifique. Il passerait probablement à cÎté de sa vie et ne serait jamais épanoui.

VoilĂ  pourquoi, les meilleurs conseils que vous pouvez donner Ă  une personne qui aurait une faible estime d’elle-mĂȘme  serait de partir Ă  la dĂ©couverte de son talent innĂ©.

Nous en avons tous au moins un et le découvrir rend sûr de soi automatiquement ! 

illustration sur la confiance et l'assurance

Comment redonner confiance Ă  quelqu’un ? Relativiser ses dĂ©fauts

Et bien dans le mĂȘme esprit, si vous dĂ©sirez aider un proche Ă  retrouver confiance et estime de soi, vous devez lui faire comprendre que ses dĂ©fauts, ou ce qu’il prend comme tels ne sont pas si graves.

Il faut entamer un grand travail pour démonter son discours et ses croyances.

Nous l’avons dit prĂ©cĂ©demment, manquer de confiance en soi engendre souvent les mĂȘmes comportements : on ne se focalise que sur ses difficultĂ©s, on voit le verre Ă  moitiĂ© vide et finalement on se dĂ©valorise.

Pour avoir plus confiance en lui, un ĂȘtre humain ne doit surtout pas se laisser emporter dans une spirale nĂ©gative. On attire ce sur quoi on porte notre attention !

Il est donc Ă©vident qu’une personne qui passe son temps Ă  se rĂ©pĂ©ter des choses nĂ©gatives va finir par les croire…

En attĂ©nuant ses dĂ©fauts, en relativisant le fait que toute personne a des faiblesses, il est possible de dĂ©samorcer ses pensĂ©es nĂ©gatives Ă  l’origine de tant de maux du quotidien.

Le modÚle MBTI considÚre que les 16 profils psychologiques qui existent dans la matrice ont tous leur faiblesse innée.

Bill Gates, Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, ont beau ĂȘtre des gĂ©nies de l’informatique, leur profil d’INTP fait qu’ils sont trĂšs maladroits (pour ne pas dire handicapĂ©s) avec la gestion des Ă©motions (les leurs  et celles des autres).

Walt Disney, Oscar Wilde ou Victor Hugo, tous trois considĂ©rĂ©s ENFP, Ă©taient tous des rĂ©fĂ©rences dans leur domaine, leur fonction Sensation introvertie « en infĂ©rieure » les rendait particuliĂšrement peu Ă  l’aise dans les tĂąches du quotidien, les tĂąches pratiques… 

Il est donc trĂšs important, en toute bienveillance, de faire relativiser ses faiblesses Ă  une personne qui manque d’estime d’elle-mĂȘme en lui expliquant que cela est commun Ă  tout le monde et en lui conseillant d’apprendre sur elle-mĂȘme avant de se juger trop sĂ©vĂšrement.

Faire passer à l’action pour rendre fiùre la personne

Une personne qui doute a souvent une fĂącheuse tendance Ă  stagner.

Par là je veux dire que la peur de mal agir ou de se tromper a une tendance à tétaniser.

Pourtant, s’il y a bien une attitude bĂ©nĂ©fique Ă  la nature humaine, c’est de se mettre en marche.

« Le mieux est l’ennemi du bien ! »

A trop vouloir faire les choses parfaitement on peut se bloquer dans l’inaction.

C’est prĂ©cisĂ©ment pour Ă©viter un tel piĂšge qu’une des meilleures recommandations que vous pouvez faire pour aider une personne en perte de confiance et d’estime d’elle-mĂȘme est sans aucun doute de passer Ă  l’acte.

Tant pis si tout n’est pas parfait… Le simple fait d’agir renforce le sentiment d’accomplissement. Abraham Maslow, dans sa thĂ©orie des besoins, considĂ©rait le besoin de s’accomplir comme un besoin de tout ĂȘtre humain.

Certes moins important que les besoins primaires ou les besoins d’appartenance, le besoin d’accomplissement prĂ©sent en chacun d’entre nous caractĂ©rise cette nĂ©cessitĂ© que chaque individu ressent de valoriser ses propres capacitĂ©s. 

Le besoin de reconnaissance fait partie des besoins de l'homme

Se faire confiance passe inĂ©vitablement par le fait de se rĂ©aliser, c’est-Ă -dire de se prouver Ă  soi-mĂȘme sa propre valeur… Avant mĂȘme de le prouver Ă  autrui !

Sur le plan du MBTI, on considĂšre que les profils sensitifs (qui recueillent les informations en privilĂ©giant leurs 5 sens plutĂŽt que leur intuition) sont particuliĂšrement portĂ©s vers l’action, Ă  la diffĂ©rence des profils « intuitifs ».

Là encore, découvrir son profil peut nous donner des explications !

Faire le tri des fréquentations pour rétablir la confiance

« Nous sommes la moyenne des 5 personnes que nous fréquentons le plus. »

Jim Rohn

Cette citation du cĂ©lĂšbre entrepreneur et coach en dĂ©veloppement personnel amĂ©ricain rĂ©sume Ă  merveille la raison pour laquelle l’un des meilleurs conseils que vous pouvez donner pour redonner confiance Ă  un proche est de bien s’entourer.

On ne se rend pas compte Ă  quel point les gens qui gravitent autour de nous ont une influence sur notre comportement, sur notre niveau d’Ă©panouissement, de bien-ĂȘtre et surtout sur notre Ă©tat d’esprit.

VoilĂ  pourquoi savoir s’entourer est bien plus important que l’on ne pense et voilĂ  pourquoi la premiĂšre Ă©tape pour redonner confiance Ă  quelqu’un est de lui dire de faire « le mĂ©nage dans ses frĂ©quentations ».

Si elle fréquente des gens optimistes, entreprenants et positifs, cela influe inévitablement sur son attitude au quotidien et lui permettra de trouver confiance bien plus naturellement (presque inconsciemment).

Entretenir un Ă©tat d’esprit positif pour garder le moral

Travailler sur le mindset de la personne est Ă©galement un excellent moyen de la mettre sur les bons rails, sur le chemin de la confiance.

Le positif attire le positif, les gens souriants attirent les gens optimistes et les bonnes pensĂ©es crĂ©ent la loi de l’attraction…

C’est en s’appuyant sur cette loi naturelle des comportements humains qu’il est possible de redonner de l’assurance Ă  quiconque. 

Pour obtenir la confiance, ou inspirer de la sympathie, il est Ă©vident qu’il vaut mieux donner l’impression d’ĂȘtre une personne confiante et avenante.

Mais cela ne se dĂ©cide pas dans l’instant ! Cette forme de thĂ©rapie est en fait un travail global sur l’attitude, une construction de caractĂšre.

Apprenez Ă  autrui Ă  aller de l’avant, se rapprocher des autres, Ă  faire confiance Ă  son prochain, et vous mettrez toutes les chances de son cĂŽtĂ©.

Concernant cet aspect de la personnalitĂ© de l’individu, nous ne sommes cependant pas tous Ă©gaux Ă  la naissance.

Il existe des extravertis et des introvertis, et ces derniers qui perdent leur énergie avec de multiples interactions sociales (au sens MBTI du terme) sont de ce fait désavantagés.

Pour garder un bon mindset, il faut faire ce que l’on aime, ce qui nous rend heureux.

Conseillez donc Ă  votre ami qui n’a pas le moral de se demander ce qu’il aime faire, ce qu’il fait sans compter ses heures et sans voir le temps passer…

Se recentrer sur ce qu’il a envie de faire sera le meilleur moyen d’adopter et d’exposer un bon Ă©tat d’esprit.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Descendre de leur piédestal les modÚles

Comme nous l’avons rapidement Ă©voquĂ© prĂ©cĂ©demment, il peut ĂȘtre judicieux de relativiser les qualitĂ©s des modĂšles pour lesquels votre ami a une haute et bonne estime.

Il est bien naturel d’avoir des idoles, encore faut-il ne pas se rabaisser et se dĂ©valoriser en pensant que l’on ne vaut rien.

Chaque ĂȘtre humain a ses failles, ses points faibles et les faire apparaĂźtre au grand jour, ramĂšne naturellement « l’idole » Ă  un ĂȘtre plus commun. InĂ©vitablement, la personne en manque d’estime personnelle se revalorisera.

Faire comprendre que l’on ne connaĂźt souvent que la face brillante de nos modĂšles et que derriĂšre chaque ĂȘtre il n’y a qu’un ĂȘtre humain et un excellent moyen de remettre chacun Ă  sa place.

Ainsi, redescendre de leur piédestal les icÎnes peut permettre de redonner de la confiance à une personne qui aurait pour réflexe permanent de se dévaloriser.

Responsabiliser plutĂŽt que, accabler

Cela peut sembler contre-intuitif, mais quand la personne doute d’elle-mĂȘme il peut ĂȘtre stratĂ©gique de lui confier des responsabilitĂ©s.

Lui donner des responsabilitĂ©s c’est lui faire comprendre que d’autres individus comptent sur elle. C’est lui passer l’information que de son action dĂ©pend le sort d’autres ĂȘtres.

Un tel procĂ©dĂ© va inĂ©vitablement forcer celui ou celle qui doute Ă  devoir se ressaisir pour le bien d’autrui.

LĂ  oĂč il aurait Ă©tĂ© facile d’abandonner par dĂ©faitisme, il peut ĂȘtre salvateur d’aller puiser une Ă©nergie ailleurs.

En utilisant un tel ressort, on responsabilise, on met au centre du jeu la personne. Impossible pour elle de baisser les bras, elle devra dĂ©montrer des certitudes (mĂȘme de façade) pour rĂ©ussir ce qu’elle entreprendra personnellement et ne pas Ă©chouer aux yeux des autres.

L’Ă©nergie positive qu’elle dĂ©gage ainsi, la rapprochera de l’atteinte de ses rĂ©sultats et lui donnera un mental de gagnant.

En bref, donner des responsabilités plutÎt que des conseils ou du réconfort est une attitude à laquelle on ne pense pas naturellement.

Pourtant elle peut apporter des rĂ©sultats bien plus efficaces et plus rapides que l’on ne pense.

Image d'une scĂšne oĂč les personnes sont confiantes

Image par Gerd Altmann de Pixabay

Lui faire faire un autodiagnostic

Qui nous connaĂźt mieux que nous-mĂȘme ? Personne ! Personne ne peut me dire qu’il en sait plus sur moi que moi !

Si cette affirmation vous semble une Ă©vidence, vous n’aurez aucun mal Ă  comprendre que la personne que vous dĂ©sirez aider Ă  reprendre de l’assurance Ă  peut-ĂȘtre plus Ă  gagner Ă  se poser les bonnes questions elle-mĂȘme qu’Ă  tout attendre d’un coaching.

Une telle dĂ©marche demande certes une vraie prise de recul, une bonne connaissance de soi mais surtout elle exige de l’honnĂȘtetĂ© intellectuelle.

En ce sens, il faut comprendre qu’il faut que la personne que l’on souhaite aider ait le courage de ne pas se mentir.

Ne pas se mentir, c’est accepter de se regarder en face et oser se faire confiance !

Les individus qui manquent cruellement de certitudes ont cette fĂącheuse tendance Ă  ne voir que ce qui ne va pas en eux.

Se faire confiance et se regarder en face c’est oser accepter ses qualitĂ©s.

Je dis bien oser, car dĂšs lors que la personne reconnaĂźt en elle un certain potentiel, elle n’a plus d’excuse pour ne pas oser prendre des risques et sortir de sa zone de confort !

Si vous souhaitez redonner confiance Ă  quelqu’un, comportez vous comme un psychologue et laissez la personne rĂ©pondre aux bonnes questions.

Si les rĂ©ponses viennent d’elles-mĂȘmes, elles n’auront que plus de force. 

Pour redonner confiance Ă  quelqu’un, lui faire penser Ă  lui avant tout !

Le dernier conseil, que l’on pourrait donner Ă  une personne en mal d’assurance, serait de devenir Ă©goĂŻste !

Parfois dans la vie il faut savoir penser Ă  soi en prioritĂ©. Pour en revenir au MBTI, certaines des 16 personnalitĂ©s psychologiques du modĂšle ont cette particularitĂ© de vouloir se sentir utile, et de faire le bien autour d’elles.

Que ce soit pour se considĂ©rer comme une belle personne, par altruisme, ou par besoin de reconnaissance, elles peuvent pousser leur implication dans la vie d’autrui au point de s’oublier elles-mĂȘmes et se mettre en danger. Cela peut mĂȘme l’amener Ă  se sentir incompris !

VoilĂ  pourquoi, il ne faut pas hĂ©siter Ă  conseiller ce type de femme ou d’homme Ă  se recentrer sur elle-mĂȘme ou lui-mĂȘme.

En agissant ainsi, la personne pourra se retrouver et se concentrer sur ce qui lui est effectivement essentiel. 

En SynthĂšse

Convaincre une personne de sa valeur regroupe un tas de difficultĂ©s avant tout liĂ©es Ă  la complexitĂ© de l’ĂȘtre humain (et de son cerveau).

Nous sommes diffĂ©rents et il n’existe pas une solution universelle qui fonctionne de façon automatique.

Cependant de nombreux mĂ©canismes peuvent ĂȘtre actionnĂ©s pour parvenir Ă  faire relativiser ce qui arrive, faire prendre de la hauteur pour redonner de l’assurance Ă  un proche et remĂ©dier Ă  des problĂšmes de confiance en soi.

Les encouragements aident Ă  assouvir le besoin de reconnaissance, sont un socle de base mais ils peuvent s’accompagner de multiples autres techniques en tous genres.

Ces techniques reposent d’ailleurs souvent sur la connaissance et la prise de conscience par l’individu de son potentiel.

Gagner la confiance de cette personne permet d’augmenter les chances de lui faire admettre qu’elle est unique.

Cependant, mĂȘme si chaque ĂȘtre est diffĂ©rent, c’est une dĂ©marche qui fonctionne la plupart du temps.

Si cet article vous a plu ou si vous pensez qu’il pourrait inspirer des personnes de votre entourage, n’hĂ©sitez pas Ă  le partager sur vos rĂ©seaux sociaux 😉😉

 
Partager

24 rĂ©flexions au sujet de “➀ Comment redonner l’estime de soi Ă  une personne ? 10 astuces”

  1. trĂšs instructif
    dĂšs la premiĂšre question, j’ai aussi pris conscience qu’il y a parfois une part sombre en nous lorsque nous cherchons Ă  aider qn Ă  avoir confiance en lui. J’ai pris conscience de certains de mes schĂ©mas Ă  la lecture de l’article.

     
    RĂ©pondre
  2. Merci pour cet article, trĂšs inspirant pour un parent qui cherche Ă  appliquer cela auprĂšs de ses enfants.

     
    RĂ©pondre
  3. Savoir Ă©couter et trouver les mots justes pour redonner confiance Ă  quelqu’un, est une tĂąche difficile. Mais cela deviens plus facile grĂące Ă  tes astuces.
    Poser les bonnes questions pour prendre conscience de son potentiel, merci pour ce conseil Nico.

     
    RĂ©pondre
    • Merci Ă  toi Alexandre pour ton retour positif 😊

       
      RĂ©pondre
  4. Merci pour cet article! Je suis tout Ă  fait d’accord avec toi, Ă  en juger par le chemin que j’ai moi-mĂȘme pris rĂ©cemment. Pour moi, le pardon est aussi une habitude trĂšs forte qui nous aide Ă  avancer, Ă  nous accepter tels que nous sommes, Ă  chercher Ă  nous amĂ©liorer si quelque chose ne nous plaĂźt pas, et aussi Ă  accepter les gens autour de nous tels qu’ils sont. Merci encore !

     
    RĂ©pondre
    • Merci pour ces paroles remplies de tolĂ©rance Genka 😊

       
      RĂ©pondre
  5. Merci pour cet article et bravo pour les liens faits entre MBTI et confiance en soi. C’est la premiĂšre fois que je vois le sujet de la confiance en soi vu avec le filtre du MBTI. Vraiment trĂšs intĂ©ressant.

     
    RĂ©pondre
    • Le MBTI a de multiples utilitĂ©s c’est certain 😊😊. Merci pour votre tĂ©moignage Edna !

       
      RĂ©pondre
  6. TrĂšs bons conseils, je me mets l’article de cĂŽtĂ©, Ă  relire en cas de besoin 🙂 Tout cela semble trĂšs juste mais une fois devant une personne qui nous est chĂšre, on oublie un peu de reprendre les choses dans l’ordre. Je trouve que le fait de passer Ă  l’action est l’un des conseils les plus efficaces pour briser la spirale nĂ©gative. On sort de la cogitation et on reprend une part de pouvoir en agissant. ça va complĂštement dans le sens de la responsabilisation !

     
    RĂ©pondre
    • Merci pour ce retour Sam ! Effectivement tout passe par l’action 🙂

       
      RĂ©pondre
  7. Merci pour ce super article !
    Je suis en particulier tout Ă  fait d’accord avec l’importance pour la personne de passer Ă  l’action, pour recontacter fiertĂ© et confiance en elle !

     
    RĂ©pondre
    • HĂ©hĂ© ! Les bonnes vieilles recettes 😊. Merci pour ce retour ValĂ©rie !

       
      RĂ©pondre
  8. Dans le cadre de mon bĂ©nĂ©volat, je rencontre rĂ©guliĂšrement des personnes ĂągĂ©es qui ont perdu toute confiance en elles – parce que des personnes plus jeunes (souvent leurs enfants ou des soignants) leur font ressentir qu’elles sont vieilles, qu’on ne peut plus leur faire confiance avec l’argent ou la gestion de leur papier, qu’on veut tout faire Ă  leur place… ce n’est pas Ă©vident de leur redonner cette confiance perdue !
    Merci pour ton article, tes conseils me seront trÚs précieux !

     
    RĂ©pondre
    • Merci pour ce tĂ©moignage Ă©mouvant et bravo pour ce que vous faites Jessica !!

       
      RĂ©pondre
  9. Merci beaucoup pour toutes ces idĂ©es ! C’est un angle d’intĂ©ressant, de voir comment on peut aider de l’extĂ©rieur. Je reste persuadĂ©e que c’est Ă  la personne d’avoir la motivation et l’engagement pour apprendre Ă  s’accepter, mais c’est vrai qu’un entourage aimant, Ă  l’Ă©coute… ne peut qu’aider 🙂

     
    RĂ©pondre
    • effectivement ça ne peut qu’aider 😊😊 Merci pour cette rĂ©flexion Claire !

       
      RĂ©pondre
  10. Pour donner confiance Ă  quelqu’un la meilleure action que je puisse faire, et sans aucun doute la plus simple et efficace, c’est de partager cet article ! Merci Nico !

     
    RĂ©pondre
    • Wow Merci pour ce commentaire Cindy ! 😊😊😊

       
      RĂ©pondre
  11. Merci pour cet article passionnant.
    Bravo aussi d’avoir citĂ© Jim Rohn que j’apprĂ©cie particuliĂšrement.

     
    RĂ©pondre
  12. Merci pour cet article.
    J’ajouterai qu’il faut aussi rĂ©ussir Ă  parler le langage que la personne entend et comprend.
    Les mots sont différents pour tous.
    Merci

     
    RĂ©pondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.