➤ Ma meilleure technique pour respecter mes bonnes résolutions !

Introduction 

5, 4, 3, 2, 1 … Bonne année !!!!!!!! On connait tous la chanson… On s’embrasse, on se souhaite le meilleur, et c’est parti, pour 12 nouveaux mois. 365 jours potentiels pour réaliser ses rêves et plus modestement commencer par tenter d’appliquer de bonnes résolutions.

A commencer par toutes celles que l’on n’a pas pu, voulu ou eu le courage de respecter au cours des 52 semaines qui viennent de passer.

Car que ce soit d’arrêter de fumer, de se mettre au sport ou d’essayer de manger “plus sain”, il y a une infime chance que l’on tienne nos engagements, à moins de mettre en place un plan.

Pourquoi ça ? Parce que nous sommes tous des êtres humains, avec des forces mais aussi des faiblesses.

Et c’est justement là que mon astuce se situe… Plus qu’un truc de magicien c’est une démarche qui peut vous permettre de tenir tous vos engagements en apprenant à comprendre votre fonctionnement personnel !

Comme le disait Carl Gustav Jung…

“On ne peut voir la lumière sans l’ombre, on ne peut percevoir le silence sans le bruit, on ne peut atteindre la sagesse sans la folie.”

Carl Gustav Jung

accepter-sa-part-d'ombre

Je tiens à préciser que cet article participe à l’événement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez meilleur.

J’apprécie beaucoup ce blog, et en fait mon article préféré est celui-ci.

 

M’appuyer sur du développement personnel pour tenir ses bonnes résolutions

Exploiter le MBTI pour grandir 

Le MBTI (Myers Briggs Type Indicator) ça vous parle ?

Si vous connaissez mon blog, vous connaissez forcément déjà. Cette formidable “science” (qui n’est cependant pas reconnue comme telle) résulte des recherches successives de Carl Gustav Jung (disciple de Freud), de Katerine Cook Briggs et enfin de de sa fille Isabel Briggs-Myers (pour ne parler que d’eux).

Leurs travaux furent étudiés par de nombreux autres “chercheurs” au cours du XXème siècle,

devenir-meilleur-avec-histoire-mbti

 

… et se concentrèrent sur une meilleure compréhension du fonctionnement du cerveau humain.

Le résultat peut se résumer à une modélisation fascinante de nos préférences neurologiques

 

cerveau

(Image par Gerd Altmann)

 

En deux mots, les fondements mêmes furent la définition des 4 grands axes de chaque personnalité (ou “type” dans le langage MBTI).

Le premier axe, détermine la préférence qu’a chaque individu pour trouver son énergieSoit en se tournant vers le monde Extérieur, soit en se concentrant sur son monde Intérieur.

La deuxième, caractéristique de chaque “type” est selon Carl Jung la préférence de la personne quant à sa façon de recueillir l’information : plutôt en privilégiant l’utilisation de ses 5 sens ou à l’inverse son sixième sens, l’intuition.

La troisième dimension, déterminée par le modèle est le mode choisi prioritairement par chaque être humain pour prendre ses décisions une fois l’action recueillie. Certains utiliseront leur cerveau, c’est à dire leur logique rationnelle, quand d’autres opteront plus naturellement pour leurs émotions écoutant prioritairement leur cœur.

Enfin la quatrième dimension, qui déterminera votre appartenance est appelée le style de vie, en fonction de si on se projette naturellement vers l’avenir ou si on est bien ancré dans le présent, de son mode d’action.

Je ne peux ici, que vous inviter à plonger dans le monde passionnant de la connaissance de votre fonctionnement en essayant de déterminer votre profil personnel (ici).

En lisant le descriptif de votre “type”, vous serez estomaqué(e), bluffé(e), par la finesse et la précision de la description que vous retrouverez  écrite pourtant par des psychologues qui ne vous connaissent pas.

Grâce à l’amélioration de ma maîtrise du MBTI, je contribue tous les jours à mieux me cerner et à mieux me comprendre. Je gagne en confiance ! Comme le disait Bouddha…

mieux-se-connaitre-clé

Mettre la spiritualité au cœur de votre vie

Apprendre à mieux se connaître est essentiel à mes yeux. Mais cela peut prendre une dimension encore bien plus grande si l’on arrive à compléter cette démarche par une élévation de son niveau de conscience.

Par là je veux bien entendu parler de la pratique de la méditation.

Si je devais définir l’acte de méditer, je dirais que c’est avant tout une sorte de purge de l’esprit. Réussir à arrêter de penser pendant quelques instants seulement.

Car si vous y portez bien attention, vous ne cessez de penser. Dès votre réveil et jusqu’à ce que vous vous couchiez, vous êtes en permanence en train de cogiter.

Que ce soit pour le travail ou pour savoir ce que vous allez préparer à manger le soir, vous faites fonctionner en permanence vos neurones.

Sans répit. Telle une machine à laver qui tournerait en permanence, votre cerveau vous entraîne dans une sorte de spirale infernale

Et bien le simple fait de suspendre le fonctionnement machinal de notre cerveau l’espace de 10 minutes quotidiennement, peut nous permettre d’atteindre une dimension de bien-être spirituel incroyable.

Plus que du bien-être, je devrais parler de plénitude !

la-méditation

 

Les lecteurs de cet article ont également aimé :  ➤ Comment Être une Personne Bienveillante ?

Complétez cette démarche par des pensées positives, et par une foi inébranlable en votre réussite future et vous vous mettrez dans les meilleures dispositions pour que l’univers vous accompagne sur le chemin de la réalisation de tous vos souhaits…

On a coutume de résumer cela comme la “loi de l’attraction” !

 

loi-attraction

 

Être au clair sur son objectif : bien définir ses résolutions

Définition de l’objectif avec des mots simples et clairs

Une fois que l’on comprend mieux son fonctionnement.

Après s’être assuré de s’être mis dans des conditions optimales, on est apte à attaquer l’année avec nos résolutions.

Mais pas n’importe comment, pas en courant dans tous les sens…

A ce stade, et avant même d’avancer un pas plus loin, il est une étape essentielle à la bonne réalisation de son projet qui se résume à tenir son engagement coûte que coûte !

Car pour cela encore faut-il être au clair avec ce que l’on vise, autrement dit être au clair avec la définition de notre objectif !

objectif-clair-pour-efficacité

 

Car au risque de redevenir très terre à terre, on peut faire un parallèle très intéressant avec le “merveilleux” monde de la vente !

Certes, j’évoquais précédemment, juste quelques lignes plus haut, les domaines et bienfaits de la spiritualité que l’on peut considérer aux antipodes du milieu commercial.

Mais là où je pense qu’il est bon de franchir la frontière qui sépare ces deux mondes si opposés en apparence, c’est que dans le domaine de la vente on a coutume de considérer cette célèbre phrase d’Abraham Lincoln, comme essentielle à la réussite de nos projets, à l’atteinte de nos objectifs :

Un objectif bien défini est à moitié atteint !”

Abraham Lincoln

objectif-bien-defini

 

En d’autres termes, plus notre objectif sera clair et limpide dans notre esprit, plus grande la probabilité de l’atteindre sera !

 

Veiller à ce que cette résolution soit en ligne avec vos valeurs

Prendre le temps d’être au clair avec ses idées, au clair avec ses désirs, c’est prendre le temps d’être au clair avec soi-même.

Qui dit résolution, dit forcément engagement, et même engagement sur le long terme.

Partant de ce postulat il est nécessaire de se lancer dans ce “défi” (plus ou moins dur) tel un marathonien et non un sprinter.

Ce n’est pas tout de se mettre au sport pendant les deux premières semaines de janvier ou de s’abstenir de fumer jusqu’au prochain coup de stress…

Si l’on souhaite tenir ses engagements pris lors du réveillon de la Saint Sylvestre, il est nécessaire de s’appuyer sur un socle plus solide qu’une simple parole “en l’air”.

Pour cela, il est essentiel de distinguer les résolutions venant de l’âme de celles “superficielles”.

Je l’avoue c’est un peu aberrant d’écrire cela, car cela sous-entend que quiconque ne pas prendre et tenir n’importe quelle résolution, que le choix de cette dernière doit être fait après une bonne réflexion !

Car oui, personnellement j’en suis convaincu, si cet engagement n’est pas aligné à nos valeurs propres, à notre système de valeurs même, il nous sera impossible de l’amener au bout de l’année qui commence.

Entendons nous bien, je parle ici de vraies grandes résolutions, celles qui nous engagent, nous impliquent, qui nous demanderaient presque un sacrifice.

Et bien, ces résolutions là, j’en suis persuadé, ne peuvent être tenues qu’à condition qu’elles  proviennent de notre NATURE PROFONDE !

Dans ce cas là, alors OUI, nous pourrons espérer les amener à terme.

prendre-decision-valeurs-profondes

 

 

Mettre un plan d’actions en place pour tenir ses résolutions

Telle une entreprise établir un plan… stratégique

Précédemment j’ai introduit l’idée qu’un parallèle pouvait être fait entre le monde de la spiritualité et celui de l’entreprise.

Et bien, toujours en restant dans cette comparaison il est possible d’évoquer ce qu’on a coutume d’appeler dans l’univers commercial, un PMT.

Comprenez, un Plan à Moyen Terme. Les entreprises utilisent ce type de procédé pour planifier leur développement.

Elles se fixent des étapes, des objectifs à atteindre dans un laps de temps déterminé et pas trop éloigné… Du coup, elles se forcent à le faire de manière beaucoup plus précise et réaliste.

Et ici, l’idée est à peu de chose prêt la même. Non seulement se forcer à se fixer des objectifs à Moyen terme (dans le cas de résolution du nouvel an, ce serait 6 mois), mais également des objectifs à Court terme (1 mois) et à Long terme (12 mois).

Les avantages d’une telle méthode sont multiples. Tout d’abord, ils rendent le but plus facilement atteignable car visible.

Les coureurs le savent bien… On redouble d’énergie quand on a son adversaire en point de mire ou quand on voit la ligne d’arrivée !

Et bien pour le respect de nos bonnes résolutions, c’est la même chose. Par exemple, arrêter de manger de la viande en 2020 ne se fera pas du jour au lendemain, donc l’idée serait ici de se dire qu’à fin mars, on ait déjà réduit sa consommation à 3 fois par semaine par exemple, avant de passer à un niveau supérieur pour les 3 mois qui suivent… et ainsi de suite.

Cette méthode a aussi pour mérite d’être progressive, de faire avancer étape par étape.

Le simple fait de surfer sur l’enthousiasme du commencement garantit quasiment à coup sûr de passer le premier mois sans embûche.

Dès lors, la confiance emmagasinée on est plus fort pour tenir les 3 mois suivants, puis les 6 et ainsi de suite jusqu’à la fin…

avancer-pas-apres-pas

 

Les lecteurs de cet article ont également aimé :  ➤ Comment Dépasser ses Appréhensions en Comprenant son Cerveau ?

Bien entendu vous l’aurez compris, tout ceci ne devra pas être fait au hasard, mais véritablement construit comme un véritable plan de bataille…

Les objectifs à Court Terme, permettront d’arriver à se motiver à atteindre ceux à Moyen Terme, et ceux à Moyen Terme nous laisseront percevoir les objectifs annuels comme des objectifs parfaitement atteignables.

Cela sera d’autant plus efficace que cela aura été mûrement pensé.

Et cerise sur le gâteau, le fait de garder en tête la réalisation globale, le pourquoi de tous nos efforts, pourra aussi être pour certaines personnes un formidable moyen de ne pas lâcher dans les moments difficiles.

En donnant du sens à notre “combat”, on donne de “l’énergie” à notre moteur !

objectifs-long-terme-motivation-détermination

 

Garder motivation par lecture citations inspirantes

La stratégie bien claire dans notre tête, il ne nous reste plus qu’à nous lancer pour les 12 prochains mois gonflé(e) à bloc, sur-motivé(e) à l’idée de réussir à gagner notre pari sur… nous-même.

Car finalement dans ce défi, l’unique personne à convaincre, à motiver, est soi-même.

Il n’y a pas d’autre “adversaire” que le côté sombre de notre personnalité.

Celle qui renonce par facilité, qui abandonne par manque d’envie, qui baisse les bras par manque de conviction.

Et c’est là qu’entre en jeu une astuce toute personnelle, mais qui raisonnera peut-être également en vous. Je veux parler ici de l’utilisation du pouvoir des citations.

De quel pouvoir je veux parler ?

Tout simplement celui d’être capable d’inspirer, de motiver, de transcender ! Je crois dans la puissance des mots.

Chacun aura les siens, personne ne sera touché par les mêmes phrases ou auteurs que son voisin, mais je suis convaincu que tout le monde, à la lecture de certaines formulations peut ressentir des émotions.

Personnellement, je crois farouchement que chaque être humain peut être positivement impacté par certains mots.

J’ai même remarqué que certains auteurs en particulier avaient une capacité à faire raisonner en moi certaines idées.

Leur talent voire leur génie, y sont pour beaucoup, mais il y a aussi j’en suis sûr une résonance des termes et du style de l’auteur.

Et bien, c’est justement en exploitant ces vibrations que je me motive en lisant, en m’inspirant de citations célèbres… ou pas d’ailleurs.

Le tout est simplement qu’à la lecture de ces quelques mots je ressente une sorte de force invisible.

Une énergie d’inspiration qui me laisse croire que tout est possible, que mes aspirations les plus folles sont réalisables.

Par exemple, que ce soit les mots de Steve Jobs, de Charlie Chaplin ou ceux de Jacques Brel ils me donnent tous une farouche envie de dépasser mes limites… et d’atteindre mes objectifs !

“Votre temps est limité, alors ne le gâchez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne laissez pas les idées des autres diriger votre vie. Ne laissez pas les cris des autres couvrir votre voix intérieure. Et le plus important, ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition, tout le reste est secondaire.”

Steve Jobs

Votre temps est limité

 

“Il faut tendre vers l’impossible : les grands exploits à travers l’histoire ont été la conquête de ce qui semblait impossible.”

Charlie Chaplin

tendre-vers-impossible-oser-risquer

 

“Les hommes ne sont malheureux que parce qu’ils ne réalisent pas les rêves qu’ils ont.”

Jacques Brel

se-réaliser-oser-prendre-des-risques

 

A Retenir

Finalement, après réflexion, je pense que tout le problème des personnes qui ne tiennent pas leurs “bons engagements” de début d’année ne provient pas d’un manque de motivation.

Il ne provient pas non plus d’un manque de volonté inscrit dans leur caractère.

Je suis persuadé que le fait de ne pas “respecter sa parole” est intrinsèquement lié au fait qu’on ne sait pas ce qu’est une bonne résolution.

La meilleure des résolutions n’est pas celle qui nous amènerait le plus haut, mais plutôt celle qui nous ferait grandir.

Cette nuance est mince mais elle est essentielle. Passez du temps à choisir, votre engagement pour qu’il soit juste et aligné avec la personne que vous êtes et avec la personne que vous voulez devenir sera la clef !

Et vous ? C’est quoi votre secret pour tenir vos bonnes résolutions ? Partagez-le en commentaire 😉

Si cet article vous a plu ou si vous pensez qu’il pourrait inspirer des personnes de votre entourage, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux, cela me fera énormément plaisir 😉😉

 
Partager

35 réflexions au sujet de “➤ Ma meilleure technique pour respecter mes bonnes résolutions !”

  1. Bonne année Nico !
    Et bien moi je ne prends plus de résolution de début d’année depuis bien longtemps. Mais, un peu comme tu le décris d’ailleurs, je me fixe régulièrement des objectifs à atteindre : à court, moyen et long terme. Je suis d’accord avec toi pour dire que c’est la clé de la réussite et de la motivation.
    Cette année j’ai également élaboré un petit tableau de visualisation, que j’ai mis en fonds d’écran sur mon téléphone, pour voir si cela m’aide à aller encore plus loin et plus vite dans mes objectifs…

    A bientôt
    Astrid

     
    Répondre
  2. Superbe cet article, Nico !
    J’aime beaucoup la partie du le pouvoir des mots… En tant que bibliothérapeute, j’expérimente tous les jours le pouvoir du texte, lu pour soi ou à haute voix par quelqu’un d’autre, sur nos émotions, notre énergie et tout notre être. Effectivement, la beauté d’une formulation, du bon choix des mots, est quelque chose qui inspire l’esprit 🙂

     
    Répondre
  3. Je suis d’accord ! Aller à l’essentiel de ce qui peut nous faire grandir et nous nourrir à la fois. Quand on mesure le bénéfice qu’on a à tirer de telle ou telle action, il est beaucoup plus facile de s’y tenir ! Et encore davantage quand cela fait profondément sens et écho à nos valeurs.

     
    Répondre
  4. Eh bien voilà un article très complet!
    Décidément, Abraham Lincoln fait des citations absolument géniales, ce sont même mes préférés. « Un objectif bien défini est à moitié atteint », je ne connaissais pas et je ne compte pas l’oublier 🙂

    Pour la réussite de mes résolutions, je médite également beaucoup, c’est une excellente activité pour reprendre le cap. Tous les jours.
    Avoir un objectif clair fait aussi parti de mon essentiel. Quand on est ambitieux c’est particulièrement difficile car on doit faire des sacrifices mais il faut passer par là, sinon on risque la dispersion.

    Je vais prendre le temps de noter sur une feuille les citations inspirantes car je reste persuadé que le cerveau est capable d’intégrer les pensées positives pour nous mettre dans une émotion positive.

    Merci pour cet article et tous ces conseils, je suis curieux d’en lire plus 🙂

     
    Répondre
  5. Déterminer une liste de bonnes résolutions uniquement pour répondre à la question “Et toi, quelles sont tes résolutions” ne sert à rien… Une résolution, pour qu’elle soit bonne doit avoir du sens, être aligné avec soi-même et surtout, surtout, commencer à passer à l’action vers cet objectif.
    Les actions (comme le présente cette image de l’escalier) nous mèneront vers nos objectifs.

     
    Répondre
    • 100% aligné avec vous Charles, une résolution sans action ne vaut pas plus qu’une simple idée qui nous traverse l’esprit 😊. Merci pour ce retour

       
      Répondre
  6. Je trouve en effet que les bonnes résolutions de nouvelle année sont très difficiles à tenir alors je pense comme le dessin avec le petit bonhomme l’indique, il faut y aller pas à pas et ne pas non plus se donner des buts irréalistes. J’aime beaucoup la citation d’Abraham Lincoln qui a mon avis était un grand homme quand il a dit qu’un objectif défini était un objectif à moitié atteint. Je vais réfléchir à comment mieux définir mes objectifs.

     
    Répondre
  7. Bonjour Nicolas, merci beaucoup pour votre article. Comme toujours votre approche me parle beaucoup. Je suis d’accord avec vous, il est très important de se connaître pour pouvoir faire les bons choix. Nous avons ainsi notre ‘pourquoi’ qui nous permet de garder le cap. Il faut ensuite se poser la question du ‘Comment’ je peux atteindre mes résolutions. Comme le dit Antoine de Saint Exupéry “Un objectif sans plan n’est qu’un… souhait”. Je vous souhaite le meilleur pour 2021 :)Très belle journée et au plaisir de vous lire prochainement. Chaleureusement, Sarah

     
    Répondre
  8. Je ne peux que te rejoindre Nicolas, Je suis sur mes objectifs depuis quelques semaines et c’est je crois la meilleures façon de les tenir. En tout cas je ne les ai jamais travaillés autant auparavant et je sens déjà la différence !!

    Rdv au 31 décembre !

    Belle semaine,
    Carole

     
    Répondre
  9. Très bonne année à toi aussi! et merci pour cet article encore une fois très complet et riche. De mon côté, j’essaie de me fixer de vrais objectifs avec la méthode SMART, et cette année je vais tenter le tableau de visualisation. A très vite !

     
    Répondre
  10. Encore une fois, merci pour cet article si clair et pertinent!
    Pour ma part, me mettre à la méditation fait partie de mes objectifs à moyen terme. 😉
    J’aime beaucoup ton idée de fixer des objectifs à court, moyen et long (mais pas trop, 12 mois) terme. C’est tellement important de voir vers quoi on veut aller.
    Y a plus qu’à! 😆

     
    Répondre
    • Comme tu le dis très justement Nadia… Le pas le plus important (mais aussi le plus difficile) est le premier 😊😊. Bonne année et en route vers la réalisation de nos aspirations !

       
      Répondre
  11. Merci pour cet article. J’ai un peu de mal ces derniers temps à tenir le cap dans mes objectifs. Je crois que de se remettre dans une dynamique d’objectifs à courts ou moyens termes va m’aider à me rebooster. La spiritualité est aussi la base de tout, c’est bien de se le dire pour se recentrer.

     
    Répondre
  12. J’avoue que cela fait des années que j’ai laissé tombé les bonnes résolutions de début d’année. En fait j’essaie plus de les faire au moment ou je suis prête (la marche “je peux essayer de le faire”, d’ailleurs j’aime bien ce petit croquis) et donc cela peut être n’importe quand dans l’année. Et j’ai remarqué que lorsque j’étais à cette étape, il était plus facile de tenir ces résolutions. Par contre cela veut aussi dire que je prend le temps qu’il me faut (avec quelques petits boosts quand je procrastine trop). Mais mettre une limite de temps est parfois contre-productif pour moi quand il s’agit de certains points. Surement une question de priorité dans ma vie 😉
    Le coté spirituel me parle et c’est en effet quelque chose qui m’aide à m’ancrer dans la réalité et donc à être plus efficace à la résolution de ces bonnes résolutions.
    En tout cas, merci pour ton article très intéressant comme d’habitude.

     
    Répondre
  13. C’est incroyable comme tes conseils me parle. J’avais pris l’habitude de prendre des résolutions un peu sans trop réfléchir. Et comme tu peux l’imaginer, je ne m’y tenais jamais. Encore l’année dernière, j’avais décidé d’enfin me mettre au régime, comme le médecin m’avait conseillé une année auparavant. Malgré les efforts des premières semaines, j’ai abandonné au bout d’un mois. C’est seulement cet automne après un déclic personnel que j’ai vraiment eu envie de mettre tout en œuvre pour y arriver. J’ai donc fixé des objectifs à cours terme et un objectif final, et j’ai commencé. Voilà maintenant 3 mois de passe et 7kg en moins. Le plus important, c’est que je n’ai pas envie d’abandonner. J’ai atteint un premier objectif et je suis en route pour le second. Une bonne révolution, je se prend pas que le 1er janvier, mais c’est une décision qui peut se prendre à n’importe quel moment de l’année. C’est la détermination qui est essentiel !!!

     
    Répondre
    • Tout d’abord félicitation à toi Shirley pour ce bel accomplissement ! Le premier avant les suivants 😊. Et je pense sincèrement que chaque personne doit tester différentes méthodes pour les tenir ces fichues résolutions. Personnellement comme toi je suis convaincu que c’est de se fixer des objectifs intermédiaires qui me convient le mieux. Très belle continuation dans tes objectifs au cours de 2021 alors !! 😊😊

       
      Répondre
  14. Je suis complètement aligné avec toi : on ne pourra pas (ou alors avec grande difficulté et, pour le coup, beaucoup de volonté !) tenir des résolutions “contre nature”.
    On en revient donc à la notion de “mieux se connaître”, que l’on met souvent en avant dans des grands projets de changement. Liée à l’identification de son “pourquoi” (pourquoi je fais ce que je fais ? Mais ici plutôt : pourquoi je veux prendre cette résolution ? Qu’est-ce qui fait que c’est suffisamment important pour moi pour que je fasse les efforts nécessaires sur la durée ?). C’est intéressant de voir cette idée appliquée à de “petits changements” (encore que, certaines résolutions sont très ambitieuses !).
    Tu proposes aussi en quelque sorte la stratégie des “petits pas” et je te rejoins là-aussi. Plutôt que des résolutions de début d’année, certains préfèrent ainsi parler de résolutions de début de mois, par exemple. Mais on dit souvent que la bonne durée (pour garder la motivation et pouvoir atteindre un résultat suffisant) est de l’ordre de 90 jours. Alors pourquoi pas des “résolutions de début de trimestre” ? 😉

     
    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.