➀ Pourquoi se sent-on diffĂ©rent et incompris ? [VIDEO]

Se sentir différent : explications

Alors en quoi le MBTI peut permettre de mieux comprendre pourquoi on se sent incompris ? Pourquoi on se sent différent et surtout pourquoi les autres nous voient que comme des extraterrestres ?

Alors dans cette vidéo je vais essayer de rapidement expliquer de maniÚre simple, pourquoi on est différent ? Pourquoi on est incompris ?

Et dans un deuxiĂšme temps j’essaierai de montrer comment le MBTI peut justement permettre de trouver des solutions pour mieux vivre au quotidien avec ce sentiment.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Des raisons psychologiques

Donc en rĂ©sumĂ©, le Mbti se compose de seize profils diffĂ©rents, c’est Ă  dire 16 personnalitĂ©s psychologiques, qui Ă©quivalent toutes Ă  16 fonctionnements bien particuliers basĂ©s sur les prĂ©fĂ©rences cognitives de chaque individu.

Malheureusement ces 16 profils tout comme les quatre familles qui les regroupent (les tempĂ©raments) ne sont pas tous reprĂ©sentĂ©s de la mĂȘme maniĂšre dans la cartographie des ĂȘtres humains.

Il y a des profils qui sont sur représentés, ce sont les profils des « gardiens des traditions » (je vous renvoie au blog sur la partie des tempéraments qui explique les différentes familles des tempéraments gardiens, idéalistes, des tempéraments rationnels, et artisans de projets.

Bref tous les profils ne sont pas reprĂ©sentĂ©s de la mĂȘme maniĂšre dans la sociĂ©tĂ© et du coup cette sociĂ©tĂ© a Ă©tĂ© construite par ceux qui sont les plus nombreux.

Les plus nombreux, ce sont les « gardiens des traditions ».

Donc, forcĂ©ment si vous ĂȘtes un des quatre profils idĂ©alistes par exemple, vous allez vous sentir un peu extraterrestre dans cette sociĂ©tĂ© finalement trĂšs rationnelle, cartĂ©sienne, basĂ©e sur la poursuite d’objectifs mesurables.

Les choses pratiques, utiles et concrĂštes ne sont pas celles de votre monde.

Accepter sa différence grùce à la psychologie

Tout ça pour dire que grĂące Ă  la cartographie de la population le MBTI permet, on comprend que certains profils sont sur reprĂ©sentĂ©s par rapport Ă  d’autres.

Et d’autres, de part le fait, sont sous-reprĂ©sentĂ©s.

Donc dĂ©jĂ  on peut comprendre que si moi je fonctionne en prenant mes dĂ©cisions majoritairement avec le cƓur et que je suis dans un groupe d’individus qui eux ne se fient qu’Ă  leur logique, je vais forcĂ©ment me sentir un peu diffĂ©rent.

Je vais forcément me sentir incompris parce que moi je prends mes décisions sur des impressions affectives, tandis que les autres personnes du groupe vont prendre leurs décisions plutÎt en se basant sur des faits rationnels.

Le fait de voir va forcément me faire me sentir anormal !

Alors que non !

C’est simplement mon fonctionnement prĂ©fĂ©rentiel qui est diffĂ©rent.

Donc ce n‘est pas moi qui suis anormal, ce sont les gens qui m’entourent qui sont tous pareils ce qui explique que je me sente incompris et diffĂ©rent !

Ne serait-ce qu’à ce niveau, le MBTI permet vraiment de mieux se comprendre et c’est en ça, que c’est dĂ©jĂ  outil merveilleux pour mieux s’accepter.

On pourrait parler également de la sensibilité.

Il existe des profils qui sont beaucoup plus « émotionnels » Ă©motifs que d’autres.

Ils sont beaucoup plus portĂ©s sur l’affect et du coup quand ils sont au milieu de gens qui ne fonctionnent que sur des aspects terre Ă  terre, fonctionnels ou rationnels, ils peuvent se sentir vraiment incompris.

De lĂ  peut naĂźtre un sentiment d’incomprĂ©hension, un sentiment d’exclusion.

Donc voilà en quoi le fait de se plonger dans le modÚle MBTI permet de mieux comprendre pourquoi on est différent, pourquoi on se sent incompris.

Mais ce qui est formidable, avec cet outil, c’est qu’il permet de travailler sur soi.

Prendre conscience de qui l’on est

Travailler sur soi, c’est dĂ©jĂ  dans un premier temps (je considĂšre personnellement que cela reprĂ©sente au moins 50% du chemin) de prendre conscience.

Donc finalement, prendre conscience c’est ce que nous avons abordĂ© dans la premiĂšre partie de cette vidĂ©o.

En prenant conscience de notre différence innée liée à notre profil psychologique, on fait la moitié du chemin.

L‘autre moitiĂ© du chemin peut se faire en travaillant sur ses fonctions cognitives prĂ©fĂ©rentielles.

C‘est Ă  dire que quelqu’un qui est « feeling » va pouvoir travailler un petit peu plus sa logique, son esprit cartĂ©sien en ayant conscience et en essayant d’Ă©couter un peu moins ses Ă©motions et d’essayer de plus mettre de la logique dans ses prises de dĂ©cisions.

Cela ne sera pas facile, cela sera mĂȘme fatiguant au dĂ©part car ce n‘est pas quelque chose de naturel, mais petit Ă  petit dans chacune des dĂ©cisions de la vie il est possible de travailler sur soi.

Par exemple se dire d’essayer d’écouter un peu plus son cƓur, d’essayer d’ĂȘtre un peu plus dans la logique. Ainsi il est possible de muscler cette fonction qui est notre talon d’Achille et ainsi de travailler ses points faibles.

Ainsi, si vous ĂȘtes idĂ©aliste vous allez essayer d’ĂȘtre un peu plus cartĂ©sien, un peu plus rationnel.

Si vous ĂȘtes rationnel, vous allez pouvoir essayer de mettre un peu plus d’affect dans vos prises de dĂ©cisions.

Parce que peut ĂȘtre-que les gens autour de vous ne vous comprennent pas, que vous leur paraissez ĂȘtre une bĂȘte froide, une machine qui prend des dĂ©cisions sans Ă©couter son cƓur


Ainsi vous allez pouvoir rajouter un petit peu d’Ă©motionnel en Ă©coutant un peu plus vos Ă©motions ainsi que les sentiments des autres et essayer de vous y adapter.

En synthĂšse

Bref tout ça pour dire qu’il faut de tout pour faire un monde et que chacun a sa place.

Le tout est de mieux se connaßtre, de comprendre sa personnalité et de savoir pourquoi on est fait.

C’est le plus sĂ»r moyen de ne plus exposer sa sensibilitĂ©, d’arrĂȘter d’ĂȘtre naĂŻf et d’offrir la meilleure version de soi Ă  la SociĂ©tĂ©… Pour cela, il faut travailler sur certaines fonctions moins naturelles !

Si cet article vous a plu ou si vous pensez qu’il pourrait inspirer des personnes de votre entourage, n’hĂ©sitez pas Ă  le partager sur vos rĂ©seaux sociaux, cela me fera Ă©normĂ©ment plaisir 😉😉

 
Partager

10 rĂ©flexions au sujet de “➀ Pourquoi se sent-on diffĂ©rent et incompris ? [VIDEO]”

  1. J’ai beaucoup aimĂ© cet article, je m’y reconnais assez. Je suis INFP, donc l’un des quatre profils idĂ©alistes justement…
    DĂ©couvrir le test MBTI et mon profil il y a quelques annĂ©es m’a fait beaucoup de bien, et m’a permis de mettre des mots sur le dĂ©calage que je ressentais.
    Je salue donc ton article qui devrait aider d’autres personnes comme moi !

     
    RĂ©pondre
    • Merci beaucoup pour ce retour Elise ! Je connais bien ton profil « l’INFP », et je peux comprendre Ă  quel point pour une personne aussi sensible dĂ©couvrir le MBTI a du ĂȘtre une bouffĂ©e d’air 🙂

       
      RĂ©pondre
  2. Outre ces 16 profils et ces 4 grandes classes, il me semble qu’il peut aussi y avoir l’environnement social, culturel, professionnel qui peut Ă©galement fortement jouer sur la perception et ĂȘtre plus ou moins compris par ses proches.
    J’avoue que depuis que je suis « sorti de la matrice » en me mettant Ă  mon compte, je me suis aperçu que le travail que j’effectuais par le passĂ© Ă©tait terriblement toxique. Cela m’a fait changer sur de nombreux points de vue et qui m’ont rendu Ă©trange aux yeux de certains qui sont restĂ©s coincĂ©s dedans.

     
    RĂ©pondre
    • C’est super d’oser Ă©voluer et sortir de son cadre ! Merci pour ce tĂ©moignage 🙂

       
      RĂ©pondre
  3. Ton article est bien Ă©crit, et nous comprenons en le lisant qu’ĂȘtre diffĂ©rent c’est normal.
    Apprendre Ă  se connaĂźtre est important et trĂšs difficile si on ne s’arme pas de technique comme celle que tu proposes dans ton bonus.

    Merci Nicolas

     
    RĂ©pondre
    • Merci pour ce retour encourageant Alexandre. Cela me touche 🙂

       
      RĂ©pondre
    • Meri pour la reco Nicolas, je ne connais pas donc une bonne piste 🙂

       
      RĂ©pondre
  4. J’aime beaucoup la conclusion qui dit que chacun Ă  sa place et je rajouterai que personne n’est parfait sauf pour lui-mĂȘme … le tout, il me semble, est de bien se connaitre, travailler sur soi afin agir en pleine authenticitĂ© et selon ses valeurs intrinsĂšque, et je reconnais que le MBTI est parfait pour nous aider Ă  mieux se connaitre.

     
    RĂ©pondre
    • Oh !! Merci Eric pour cette parfaite synthĂšse 🙂

       
      RĂ©pondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.