➀ Comment s’Ă©panouir et aller vers le bonheur ?

Aujourd’hui j’accueille Virginie, du blog chercheusedebonheur.com , qui tĂ©moigne de la façon dont elle a transformĂ© sa vie pour continuer sa quĂȘte de bonheur malgrĂ© tout…

PrĂ©sentation de l’auteur :

La chercheuse de Bonheur que je suis a commencĂ© sa quĂȘte il y a plus de 15 ans dans l’expĂ©rience douloureuse de la perte de l’un de ses enfants suivi, quelques annĂ©es plus tard, d’une sĂ©paration de couple compliquĂ©e. Dans cette quĂȘte, je me suis enrichie de diverses outils, pratiques, thĂ©rapies et formations qui m’ont aidĂ©e Ă  devenir la femme Ă©panouie et confiante que je suis qui vit une vie heureuse et en adĂ©quation avec son Ăąme. 

Tout cela m’a permis de crĂ©er une joie bien diffĂ©rente de celle qui existait en moi avant. Une joie plus authentique, plus simple et cristalline qui profite Ă  un nouveau bonheur plus vrai, plus intense, plus stable que celui d’avant. Du chaos naissent les Ă©toiles et aujourd’hui je t’aide Ă  mettre de l’ordre et du sens dans ton chaos afin qu’Ă  ton tour, tu brilles comme une Ă©toile.

Il y a bien sĂ»r une tonne de choses qui nous mettent en joie. Un repas entre amis, une bonne glace sous un soleil radieux, une partie de cache-cache avec ses enfants ou plein d’autres petits moments de vie !

Tous ces petits moments Bonheur sont les dĂ©lices que l’ĂȘtre humain aime savourer.

 

Savoir jouir des bons moments de la vie et aller vers son bonheur

Image par Tyler Sturos de Pixabay

Qu’est-ce que la joie vĂ©ritable

La joie vĂ©ritable se trouve au-delĂ  des dĂ©lices de la vie et en mĂȘme temps, elle les sublime. Cette joie vient de l’intĂ©rieur et son dĂ©ploiement fait rayonner la belle personne que nous sommes.

Quand je parle de joie véritable, je parle de la joie qui émane de la reconnaissance de qui nous sommes.

À partir du moment oĂč nous nous reconnaissons pleinement et que nous osons suivre notre cƓur alors nous touchons Ă  l’essence mĂȘme de la joie.

Celle qui est nĂ©e pour nous guider dans ce monde. Celle qui nous fait nous sentir heureux d’ĂȘtre lĂ  et en paix avec nous-mĂȘmes.

Connecté à elle, on se sent :

  • Plus alignĂ©
  • Plus heureux
  • Plus confiant
  • Plus serein
  • Dans la rĂ©alisation de soi

On ressent Ă©galement :

  • Plus de gratitude
  • Plus d’amour
  • Plus d’estime de soi
  • Plus de paix intĂ©rieure
  • Plus de joie de vivre

Image d'une personne heureuse qui va vers sa joie

Image par Messan Edoh de Pixabay

Alors, comment aller vers son bonheur vĂ©ritable ?

Durant ma quĂȘte de Bonheur, j’ai recensĂ© 3 grandes Ă©tapes qui m’ont permis d’aller vers cette joie vĂ©ritable et c’est ce que je vais te partager dans cet article.

S’autoriser Ă  ĂȘtre pleinement qui nous sommes

MĂȘme si cela parait Ă©vident, figure-toi que ce n’est pas si facile d’ĂȘtre soi.

EnchevĂȘtrĂ©s dans notre identitĂ© construite au fil du temps, il nous est parfois bien difficile de nous abandonner Ă  qui nous sommes vraiment.

La peur d’ĂȘtre jugĂ©(e), abandonnĂ©(e) ou de ne plus ĂȘtre aimĂ©(e) nous empĂȘche de lĂącher notre identitĂ© pourtant devenue trop petite.

Pendant longtemps, je me suis sentie comme un petit Lego qui avançait dans sa vie en suivant un cadre prédéfini par la société ou par mon éducation.

 

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

À cette Ă©poque-lĂ , je n’imaginais mĂȘme pas remettre tout cela en question. Il s’agissait de ma rĂ©alitĂ© et je m’y conformais gentiment.

Par contre, je ne me sentais pas Ă©panouie. Oui, j’avais des amis, du fun, une famille, etc…

Oui, je souriais et je m’amusais !

MalgrĂ© tout je ressentais une forme de mal-ĂȘtre, de vague Ă  l’ñme continu. Avec le recul je vois oh combien j’étais en mal de moi.

Image d'une personne pensive et soucieuse

Image par Enrique Meseguer de Pixabay

Mais Ă  ce moment-lĂ  je n’imaginais mĂȘme pas qu’il existait une autre version de moi-mĂȘme plus vraie et plus accomplie.

Je n’avais pas conscience qu’un autre champ des possibles existait.

Alors j’enviais certaines personnes que je trouvais rayonnantes et charismatiques.

J’enviais leur bonheur, leur rĂ©ussite et leur allĂ©gresse et je pensais que je n’avais pas de chance de me sentir comme je me sentais, mais que c’était comme ça, que je ne pouvais rien y changer.

Cette « petite vie », je l’ai menĂ©e jusqu’à ce qu’un cataclysme vienne me faire prendre conscience qu’il existait bien plus que ce que j’imaginais et que j’étais bien plus que celle que je pensais ĂȘtre, mais que je ne m’autorisais pas Ă  l’exprimer.

C’est alors que mon chemin Bonheur a dĂ©butĂ© pour ne plus jamais s’arrĂȘter et qu’aujourd’hui, j’ai connectĂ© une joie vĂ©ritable, celle d’ĂȘtre pleinement moi.

Comment s’autoriser Ă  ĂȘtre pleinement soi ?

La premiĂšre Ă©tape importante pour aller vers ta joie vĂ©ritable est celle de t’autoriser Ă  ĂȘtre pleinement toi.

Pour cela, tu es amené(e) à aller à ta rencontre pour véritablement comprendre qui tu es et comprendre ton mode de fonctionnement unique.

Apprends Ă  te connaĂźtre au-delĂ  de ce que tu penses ĂȘtre

Si aujourd’hui tu vis ta vie sans avoir l’impression de la vibrer, il est possible que tu te limites à vivre une vie qui n’est pas en accord avec qui tu es.

Peut-ĂȘtre que toi aussi tu ressens une espĂšce de vague Ă  l’ñme, une fatigue ou une nostalgie sans pouvoir mettre plus de mots dessus.

Et si tu Ă©tais simplement en mal de toi-mĂȘme et que tu devais apprendre Ă  te dĂ©couvrir ?

Voici quelques techniques qui m’ont aidĂ©e Ă  ouvrir ma conscience au fait qu’il existe plus grand et que ce qui me limitait Ă©tait liĂ© Ă  mon passĂ©, tant au niveau intergĂ©nĂ©rationnel qu’au niveau de mon histoire vĂ©cue, et Ă  mes croyances sur la vie et sur moi-mĂȘme :

  • Tarologie
  • Astrologie
  • Certains soins Ă©nergĂ©tiques
  • La pratique de la pleine conscience
  • Le massage sonore et vibratoire
  • KinĂ©siologie
  • La reprogrammation cellulaire

 

Image d'Ă©panouissement aller vers sa joie et chemin vers le bonheur

Image par Okan Caliskan de Pixabay

Au-delĂ  de m’apporter des « explications » sur le pourquoi je me sentais limitĂ©e dans ma vie.

Ces techniques m’ont permis de me dĂ©voiler Ă  qui j’étais avec l’avantage que je n’avais rien d’autre Ă  faire qu’à ĂȘtre rĂ©ceptive (ou pas) Ă  ce que m’exprimaient les praticiens.

Bien sĂ»r, je ne te demande pas d’opter aveuglĂ©ment pour ces techniques.

Par contre, je te propose de te laisser guider par ce qui te parle, et ce, mĂȘme si tu ressens une certaine rĂ©ticence.

Lorsque j’ai commencĂ© Ă  explorer qui j’étais au travers des quelques techniques ci-dessus, je me sentais en mĂȘme temps inquiĂšte Ă  l’idĂ©e de rencontrer les praticiens, car Ă  l’époque (il y a plus de 15 ans maintenant), le dĂ©veloppement personnel et les diverses techniques Ă©nergĂ©tiques n’étaient pas aussi rĂ©pandus que maintenant…

Et on parlait encore fréquemment de gourous ou de charlatans !

MalgrĂ© mes inquiĂ©tudes, je sentais une attraction pour ce monde et j’y suis allĂ©e.

J’avais besoin d’entendre de nouvelles informations Ă  mon propos qui venaient non pas d’un Ă©change « mental » basĂ© sur ce que je savais dĂ©jĂ , mais d’une sphĂšre intuitive basĂ©e sur ce que mon corps ou mes astres avaient Ă  me rĂ©vĂ©ler.

Je te propose d’ajuster ce point en fonction de tes appels.

Si tu te sens attirĂ©(e) par une mĂ©thode, ose-y aller ! … et ce, mĂȘme si tu la juges saugrenue. Il est fort possible que ce soit ton point de dĂ©part vers la connaissance de qui tu es.

Ton corps est ton guide plus que ton mental dans cette recherche. Si tu sens un Ă©lan, suis-le
 car il connait le chemin.

Une fois que tu auras dĂ©couvert ton unicitĂ©, je t’invite Ă  l’accueillir et Ă  oser ta pleine expression.

Cela demandera bien sĂ»r du courage, car, quelque part, en faisant connaissance avec qui tu es vraiment, tu auras peut-ĂȘtre dĂ©couvert qu’en vĂ©ritĂ©, ce qui te correspond, est une maniĂšre de fonctionner bien diffĂ©rente de celle que tu as suivie jusqu’à prĂ©sent.

Mais j’aime rappeler que l’étymologie du mot courage vient du mot cƓur.

S’accueillir dans sa diffĂ©rence et oser sa pleine expression

À partir du moment oĂč j’en ai su un peu plus sur moi, j’ai dĂšs lors intĂ©grĂ© que je me limitais Ă  une existence apprise, mais que je pouvais aussi bien crĂ©er ma vie selon mes propres codes.

Par contre, cela signifiait qu’il fallait que j’apprenne Ă  m’accueillir dans ma diffĂ©rence.

Jusque-lĂ , c’était plutĂŽt l’inverse qui se passait. Je ne m’aimais pas. Je n’aimais pas mon cĂŽtĂ© impulsif, hypersensible voire lunatique.

J’avais l’impression de ne pas ĂȘtre normale.

Comment s’accueillir dans sa diffĂ©rence ?

Lorsque j’ai appris Ă  me connaĂźtre, j’ai rĂ©alisĂ© que j’étais tout Ă  fait normale.

Qu’en fait je fonctionnais de maniĂšre unique, que cette maniĂšre de fonctionner Ă©tait merveilleuse et que je pouvais m’aimer.

J’ai rĂ©alisĂ© que vouloir ĂȘtre quelqu’un d’autre ne me rendrait pas heureuse, mais qu’apprendre Ă  m’aimer dans mon unicitĂ©, oui.

Voici 2 choses qui t’aideront Ă  t’accueillir et Ă  t’aimer dans ta diffĂ©rence…

Oser suivre ton cƓur (tes intuitions)

Tu peux te rĂ©fĂ©rer Ă  l’article de mon blog oĂč j’Ă©voque la mĂ©thode pour savoir comment Ă©couter son cƓur.

En plus de dĂ©couvrir une Ă©tude qui dĂ©montre que le cƓur rĂ©agit avant le cerveau, tu y dĂ©couvriras Ă©galement un protocole qui te permettra de t’exercer Ă  l’écoute de ce dernier.

Honorer tes valeurs, tes envies et tes besoins sans les juger

Vivre sa vie selon ses valeurs est essentiel pour qui souhaite aller vers sa joie véritable.

Sinon, tu risques de vivre ta vie selon les valeurs des uns et les besoins des autres tout en Ă©tant conditionnĂ©e par les attentes sociĂ©tales. Ce faisant, tu te sentiras vide, fatiguĂ©(e), triste voire mĂȘme dĂ©primĂ©(e).

Par exemple, passer du temps avec mes enfants faisait partie de mes valeurs hautes et je me jugeais de ne pas vouloir « travailler » pour ĂȘtre avec eux.

En me jugeant de la sorte, je ne me donnais pas la possibilité de créer ma vie en accord avec ce qui était important pour moi.

Je me jugeais en pensant que j’étais fainĂ©ante et que mes enfants Ă©taient l’excuse pour que je ne bosse pas.

Je me forçais dĂšs lors Ă  ĂȘtre ultra active, mais inconsciemment, je faisais tout pour passer du temps avec mes enfants malgrĂ© tout.

Inconsciemment ou consciemment, tu organiseras ta vie en fonction de tes valeurs.

Mais lorsque tu les juges, tu vis un conflit intérieur qui ne te permet pas de les reconnaitre comme étant importantes. DÚs lors, tu ne les vivras pas pleinement et tu en souffriras.

À partir du moment oĂč j’ai dĂ©couvert mes valeurs et surtout, que je les ai reconnues et validĂ©es comme importantes, j’ai trouvĂ© le courage de poser des actions qui rĂ©pondaient Ă  ce que me disaient mon cƓur, mes valeurs, mes envies et mes besoins et j’ai commencĂ© Ă  sentir la joie de cette reconnaissance.

J’ai commencĂ© Ă  sentir plus de bien-ĂȘtre et de plus, au fur et Ă  mesure du temps, je me suis sentie de plus en plus confiante et de plus en plus Ă©panouie.

Et cerise sur le gĂąteau, en Ă©tant plus Ă  l’écoute de moi, je suis devenue plus Ă©quanime.

Mon impulsivitĂ© s’est calmĂ©e et mon hyper sensibilitĂ© est devenue un atout que j’ai appris Ă  gĂ©rer.

À bien y regarder, mon impulsivitĂ© venait de la contrariĂ©tĂ© de ne pas m’autoriser Ă  ĂȘtre qui j’étais vraiment.

Une fois que je me suis autorisĂ©e Ă  Être, ma vie est devenue plus douce, je me suis sentie plus en paix et in fine, moins contrariĂ©e et donc moins impulsive.

 

Image pour aller vers son bonheur

Image par Gerd Altmann de Pixabay

Le but de la vie, ĂȘtre heureux

Le regard que j’avais sur la vie a commencĂ© Ă  changer.

J’ai tout doucement commencĂ© Ă  intĂ©grer que lorsque je me sentais limitĂ©e par moment, c’était le signe qu’il me fallait faire un virage dans ma vie ou que c’était le moment de regarder une nouvelle croyance en face.

Et puis, j’ai surtout intĂ©grĂ© que le but de la vie c’est d’ĂȘtre heureux et que pour l’ĂȘtre vĂ©ritablement, il faut naĂźtre Ă  soi-mĂȘme et crĂ©er sa vie selon ses propres codes en ayant le courage de suivre son cƓur, car c’est de lĂ  que nait la joie vĂ©ritable.

À partir du moment oĂč j’ai intĂ©grĂ© cette vĂ©ritĂ©, c’est le coaching qui m’a Ă©normĂ©ment aidĂ© et qui m’aide encore Ă  voir au-delĂ  de mes limites.

Aujourd’hui, je n’ai plus rien Ă  voir avec la personne que j’étais il y a 15 ans.

Aujourd’hui, j’ose et je me laisse guider par ma joie sans me qualifier d’égoĂŻste.

Je sais qu’alors, je suis alignĂ©e avec moi.

Et ce qui est magique lĂ -dedans, c’est que suivre ma joie m’a permis de mettre un sens Ă  mon existence et de trouver sa mission de vie alors que je la trouvais fade et dĂ©nuĂ©e de sens.

Un processus cyclique

Enfin, je terminerai en disant que ce processus de reconnaissance de soi est cyclique.

En effet, une fois que tu as trouvĂ© ta joie et que tu as appris Ă  te laisser guider par elle, tu pourrais te dire que « ça y est, c’est bon
 je suis pleinement accompli(e). »

Ce que tu dois savoir c’est que, mĂȘme si tu te sens plus Ă©panoui(e) qu’avant, la vie te remettra au dĂ©fi un jour ou l’autre afin que de la version 2.0 de toi-mĂȘme, tu passes Ă  la version 3.0, etc.

Eh oui, plus tard, tu repasseras par une zone de chaos oĂč tu auras l’impression de perdre certains repĂšres (voire de perdre ta joie)…

Mais une fois que tu as fait le processus ci-dessus, tu auras intĂ©grĂ© les Ă©tapes et tu reconnaitras la zone de chaos comme une opportunitĂ© Ă  ĂȘtre encore plus Ă©panoui(e) que ce que tu seras Ă  ce moment-lĂ .

Cette zone de chaos, je l’ai empruntĂ©e plusieurs fois et Ă  chaque fois, une joie plus grande en est nĂ©e.

AprĂšs tout, du chaos naissent les Ă©toiles et j’ai la certitude absolue que tu es nĂ©(e) pour briller comme une Ă©toile dans l’instant prĂ©sent et que si tu empruntes le chemin Bonheur, tu deviendras un jour cette Ă©toile qui rayonne de joie car tout est possible.

Si cet article vous a plu ou si vous pensez qu’il pourrait inspirer des personnes de votre entourage, n’hĂ©sitez pas Ă  le partager 😉😉

 
Partager

15 rĂ©flexions au sujet de “➀ Comment s’Ă©panouir et aller vers le bonheur ?”

  1. TrĂšs beau partage Nicolas auquel j’adhĂšre totalement … Comme je le partage dans mes articles, faire un travail introspectif pour accepter qui nous sommes et manifester notre essence primordiale est un chemin essentiel vers la joie et le bonheur … Merci pour ce partage et au plaisir de lire es prochains articles 😉

     
    RĂ©pondre
  2. Merveilleux article ! Moi aussi, j’ai errĂ© pendant de nombreuses annĂ©es, me cherchant ailleurs, dans quelqu’un d’autre. C’est triste que le soi-disant ‘grand changement’ survienne lors d’un moment crucial ou d’un Ă©vĂ©nement critique dans nos vies, mais au moins nous avons une chance de le faire et de ne plus dĂ©pendre de notre passĂ©. C’est bien qu’il y ait des gens qui montrent que le changement est possible, et qu’il peut se produire tous les jours de notre vie et chaque fois que nous le dĂ©cidons. Être nous-mĂȘmes est difficile, mais suivre les modĂšles des autres n’a pas de valeur, et l’estime de soi est perdue parce que nous menons la vie de quelqu’un d’autre. Merci !

     
    RĂ©pondre
    • Merci pour ton commentaire Genka. Oui le changement est possible et pour reprendre la citation de Jacques SalomĂ© “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intĂ©rieur” ;).

       
      RĂ©pondre
    • Personnellement mon livre prĂ©fĂ©rĂ© est “Zadig” de Voltaire, un merveilleux comte philosophique qui reprend exactement cette idĂ©e. Merci pour ce retour Genka !

       
      RĂ©pondre
  3. Merci pour ce bel article qui nous rappelle que le regard des autres n’a pas d’importance, et que la joie est en nous !

     
    RĂ©pondre
  4. Magnifique article, excellent choix de partage!
    Un tĂ©moignage trĂšs touchant, et trĂšs Ă©clairant, j’espĂšre qu’il sera lu par de nombreuses paires d’yeux. “Une fois que je me suis autorisĂ©e Ă  Être, ma vie est devenue plus douce, je me suis sentie plus en paix et in fine, moins contrariĂ©e et donc moins impulsive”. Oui… je pense qu’il y a un chemin, et qu’il n’y a plus de place au doute quand on l’a trouvĂ©. ET trouver implique beaucoup de dĂ©construction! J’ai eu la chance d’ĂȘtre accompagnĂ©e pendant 3 mois chaque jour par une personne extraordinaire, au moment oĂč j’entamais une reconversion pour me recentrer un peu sur ce qui me fait vibrer rĂ©ellement (touche mon Ăąme), et ça a Ă©tĂ© le plus beau cadeau Ă  moi-mĂȘme d’une vie… et sans doute aussi Ă  ma famille ainsi qu’aux futurs clients de mes soins naturels! Merci et au plaisir de futures lectures!

     
    RĂ©pondre
    • Merci beaucoup pour ce beau retour Virginie. Je te souhaite une belle route dans ta reconversion 🙂

       
      RĂ©pondre
    • Merci pour votre tĂ©moignage Virginie. Vous donnez vous aussi de belles preuves d’espĂ©rance ! 😊

       
      RĂ©pondre
  5. Super article ! Est-ce qu’atteindre le bonheur n’est pas finalement le vĂ©ritable saint Graal ? Nous vivons dans une sociĂ©tĂ© oĂč mĂȘme ĂȘtre heureux est suspect. Je suis entiĂšrement d’accord avec le fait qu’il faut se laisser guider par sa joie sans se qualifier d’égoĂŻste ; mĂȘme si cela n’est pas toujours facile Ă  mettre en action. Cette lecture est vraiment bienveillante. Merci !

     
    RĂ©pondre
    • Merci beaucoup pour ton commentaire Xavier. Et comme dirait je ne sais plus qui: “La vie est trop courte pour s’inquiĂ©ter de ce que les autres pensent ou disent de nous. Alors vivons, amusons-nous, soyons heureux et continuons de les rendre jaloux”. 🙂

       
      RĂ©pondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.