➀ Comprendre l’estime de soi pour se mettre en action

PrĂ©sentation de l’auteur :

Aujourd’hui, j’accueille ValĂ©riane sur le blog pour nous parler de son domaine de prĂ©dilection.

Bonjour, je m’appelle ValĂ©riane, je suis coach de vie et j’ai Ă  cƓur d’accompagner les personnes Ă  se connecter Ă  leur cƓur afin de vivre plus sereinement. J’ai l’honneur d’écrire un article invitĂ© sur le thĂšme de l’estime de soi et j’espĂšre que cela vous plaira !

comprendre l'estime de soi avec Valériane Theys

L’estime de soi comprend le rapport Ă  soi-mĂȘme, aux autres et le rapport Ă  l’action.

Nous entendons souvent parler « d’estime de soi » et de « confiance en soi ». Pourtant, nous oublions quelques clĂ©s toutes aussi importantes. C’est pourquoi, il est rĂ©vĂ©lateur de comprendre l’estime de soi et les signes du manque de confiance pour se mettre en action et atteindre ses objectifs.

En thĂ©orie, l’estime de soi est le jugement que l’on a envers soi-mĂȘme. Elle se construit lors de la petite enfance ce qui fait rĂ©fĂ©rence, par ailleurs, Ă  la construction de notre systĂšme nerveux (sentiment de sĂ©curitĂ©/insĂ©curitĂ©).

Je crois qu’il y a plus que des mots pour dĂ©crire l’estime qui est aussi une Ă©nergie c’est-Ă -dire un ressenti.
L’estime de soi peut se dĂ©velopper et se « rĂ©parer » d’oĂč l’importance de comprendre le fonctionnement.

Pour modifier l’estime de soi, nous retrouvons des clĂ©s triĂ©es par les 3 catĂ©gories citĂ©es : rapport Ă  soi-mĂȘme, aux autres et Ă  l’action.

Celles-ci permettent des repĂšres dans le but d’adapter l’estime de soi. Nous parlons d’une estime de soi « haute et stable » comme « saine et Ă©quilibrĂ©e ».

L’estime de soi peut ĂȘtre basse et instable, basse et stable ou haute et instable. Il en convient alors de rĂ©ajuster les clĂ©s qui en ont besoin pour se sentir plus serein, plus en paix et laisser place Ă  son Soi.

En tant qu’accompagnatrice au changement et Ă  l’éveil, ce sont des points de repĂšre pour situer la personne coachĂ©e en fonction de ce qu’elle voudrait dans sa vie.

Et vous, quelle catĂ©gorie vous demande le plus d’énergie ?

comprendre l'estime de soi et trouver son Ă©nergie)

Pourquoi parler de l’estime de soi pour se mettre en action ?

Simplement parce que si vous avez une estime instable, vous ne vous sentez pas serein. Qui veut vivre en paix ? Levez la main 😊 Ce que j’entends par « vivre plus sereinement » c’est ; ĂȘtre dans l’accueil de ce qui se passe en soi face aux Ă©vĂšnements de la vie qu’ils soient agrĂ©ables ou dĂ©sagrĂ©ables.

Les symptĂŽmes d’une basse estime de soi sont : des situations conflictuelles, de la timiditĂ©, de la culpabilitĂ©, se sentir nul, ne pas accepter les compliments ou critiques constructives, se comparer en permanence, une difficultĂ© Ă  s’affirmer ainsi que vivre dans l’anxiĂ©tĂ©.

Cette liste est longue et amÚne notre énergie vers le bas. Une estime de soi non équilibrée peut également développer des maladies comme : la dépression, des complexes, des traumatismes conséquents ou bien tomber dans les dépendances.

Christophe AndrĂ©, psychiatre et auteur de nombreux livres, explique que l’estime de soi est comme un cercle vicieux ou vertueux. Ce qui veut dire qu’il est possible de modifier une petite chose Ă  la fois pour atteindre de plus grands changements.

ĂȘtre fier de soi et avoir de l'aplomb

Les clés pour modifier le cercle vicieux en vertueux 

Les clĂ©s du rapport Ă  soi-mĂȘme sont : se connaĂźtre, s’accepter et ĂȘtre honnĂȘte envers soi-mĂȘme.

Les clĂ©s du rapport aux autres sont : s’affirmer, ĂȘtre empathique et s’appuyer sur le soutien social.

Les clĂ©s du rapport Ă  l’action sont : agir, faire taire la critique intĂ©rieure et accepter l’échec.

Cela permet d’avoir des ressources intĂ©rieures et de ne pas ĂȘtre dĂ©pendants des autres ou du matĂ©riel.

Bien entendu, nous avons des besoins Ă  satisfaire et cela se fera en interaction avec le monde autour de nous ! Justement, quelle est la vision que vous avez du monde et de vous-mĂȘme ?

Les caractĂ©ristiques de l’estime de soi

La vision de soi

La vision de soi est dĂ©finie par le regard que vous avez sur vous-mĂȘme. Cette vision est filtrĂ©e par des filtres qui se sont construit avec l’expĂ©rience de vies, les croyances, les injonctions.

C’est pourquoi les coachs parlent rĂ©guliĂšrement de changer la vision de soi-mĂȘme et du monde pour changer sa vie. ConcrĂštement, le changement se passe Ă  la fois par la modification des croyances et Ă  la fois par le ressenti.

Selon moi, le ressenti est essentiel. Le changement mental n’amùne pas à un changement dans le corps.

Pour intĂ©grer le ressenti, nous pouvons faire rĂ©fĂ©rence au processus de la communication non violente, ou bien encore d’autres outils comme la visualisation, l’hypnose, l’EFT, EMDR, l’IFS, etc.

Une des mises en pratique possible pour modifier la vision de soi est de prendre conscience de ce que nous mettons en lumiùre et dans l’ombre ainsi que d’accueillir avec bienveillance qui nous sommes.

Cela passe aussi par l’acceptation.

L’acceptation de soi

Selon moi, l’acceptation comprend une partie physique et une partie spirituelle.

L’acceptation de son corps physique permettra de se sentir mieux mentalement et vice-versa.

L’acceptation de son ĂȘtre, permettra d’ĂȘtre plus dĂ©tendu dans son corps. Il existe des outils thĂ©rapeutiques pour se connecter Ă  son corps et Ă  son cƓur.

Personnellement, j’ai commencĂ© par de la danse thĂ©rapie pour prendre conscience de mon corps et renouer avec.

L’acceptation de soi, c’est intĂ©grer ses qualitĂ©s et ses dĂ©fauts.

Ce n’est pas une Ă©tape facile. Nous n’avons pas toujours envie de voir ce que nous avons mis dans l’ombre. J’explique un peu plus en profondeur ce que sont les « parts d’ombre et de lumiĂšre » sur mon blog. 

La confiance en soi

La confiance en soi c’est un sentiment de sĂ©curitĂ© intĂ©rieur qui nous permet d’entreprendre.

La confiance est un besoin. C’est une Ă©nergie de vie qui se ressent. On ne peut la toucher. Elle peut ĂȘtre satisfaite ou non en fonction des moments.

Lors d’une baisse de confiance, nous avons tendance Ă  manquer de sĂ©curitĂ© et le stress augmente ! Le stress peut paralyser et empĂȘcher de mettre des actions en place.

La confiance passe Ă©galement par le fait d’ĂȘtre honnĂȘte envers soi-mĂȘme et apprendre Ă  se connaitre. C’est un processus de toute une vie.

Certaines personnes ont bĂ©nĂ©ficiĂ© d’un exemple parental dans une confiance et une estime stable. Cela facilitera l’enfant devenu adulte pour retrouver de la sĂ©curitĂ©.

A l’inverse, si l’enfant n’a pas reçu de rĂ©ponses Ă  ses peurs et a reçu un exemple de parents anxieux, cela sera plus difficile pour l’adulte de se ressourcer.

Dans ce cas, c’est d’autant plus bĂ©nĂ©fique de se faire accompagner.

De maniĂšre plus concrĂšte, c’est croire en soi et en son potentiel. Isabelle Filliozat, thĂ©rapeute et auteure, parle de 4 Ă©tapes pour atteindre la confiance en soi :

  • Le sentiment de sĂ©curitĂ© intĂ©rieure
  • L’affirmation de ses besoins
  • L’acquisition de compĂ©tences
  • Une reconnaissance des autres

Cela reprĂ©sente un chemin vers soi et une introspection. Selon moi, ce chemin se fait dans l’accompagnement que cela soit par un accompagnateur dans le bien-ĂȘtre ou par des proches qui sont bienveillants, dans l’accueil et la prĂ©sence.

L’environnement extĂ©rieur a un impact sur notre environnement intĂ©rieur, c’est pourquoi, il est important de choisir notre entourage et oĂč nous passons notre temps.

 

Image pour révéler son potentiel

L’amour de soi

L’amour envers soi, c’est s’aimer de maniĂšre inconditionnelle. AprĂšs l’acceptation de ses qualitĂ©s et ses dĂ©fauts, il y a plus d’espace pour s’aimer ! S’aimer sans condition, s’aimer avec ses dĂ©fauts, et peu importe ce que les gens disent.

Pour comprendre plus concrùtement ce qu’est l’amour de soi je vous propose de :

  • Pensez Ă  quelqu’un que vous aimez trĂšs fort
  • Visualisez cette personne
  • Prenez conscience de votre comportement envers elle et apportez-vous la mĂȘme attention !

Augmenter l’estime de soi pour se mettre en action

Éliminer les pensĂ©es nĂ©gatives 

Si une personne voit des problÚmes partout et ressent des émotions désagréables, elle va entretenir ce schéma à issue négative.

Au contraire, une personne qui a confiance en elle, peut faire appel à ses ressources et mettre des actions en place pour résoudre les problÚmes dans sa vie.

Le changement de pensées ne se fait pas du jour au lendemain.

Elle passe d’abord par une prise de conscience. Faire la diffĂ©rence entre les pensĂ©es mentales et les ressentis est primordial.
Le mental c’est l’ego. La provenance du mot « ego » en latin est le « je ». Ce sont les personnages que nous jouons et qui ne nous dĂ©finissent pas.

Daniel Morel, thĂ©rapeute, met un point d’intention afin de ne pas confondre le « je » (ego) et le « soi » (cƓur).

On peut quelques fois croire que nous avons rencontrĂ© notre soi alors que c’est une partie de l’égo.

La confiance est donc trÚs importante. Nous pouvons rester dans la confiance que notre soi se présentera « comme il le faut ». Le but étant de développer de la confiance en soi et non du sabotage de soi !

Il nous invite Ă©galement Ă  apprendre Ă  se connaitre pas Ă  pas, Ă  son propre rythme pour garder un Ă©quilibre.

Découvrez mon bonus gratuit avec une vidéo et un ebook sur le thÚme « les 3 clés pour se connecter à soi ».

Développer des pensées positives

Cela permet de dĂ©velopper sa crĂ©ativitĂ© et d’avoir beaucoup plus de perspectives. Notre inconscient gĂšre 90 % de nos actions.

C’est la partie sous l’iceberg. C’est pourquoi en coaching nous essayons de mettre en conscience ce qui est inconscient !

D’aprùs Benjamin Smith dans son livre Mindset, il propose de :

  • Identifier les schĂ©mas nĂ©gatifs
  • Utilisez des mots positifs dans le langage quotidien
  • Pratiquez un dialogue interne positif
  • Ajouter le mot « encore » aux phrases

Image d'un lion fier

Image par Mrs Hall de Pixabay

A Retenir

Chaque petit pas mĂšne Ă  une Ă©volution des pensĂ©es, Ă  des ressentis, Ă  l’éveil, Ă  se faire confiance, Ă  avoir une estime de soi stable.

Bien entendu, elle s’entretient ! C’est un Ă©tat d’esprit Ă  cultiver, il ne s’agit pas de l’acquĂ©rir.
Dites-moi dans les commentaires ce que mon article vous inspire 😊

 

Si cet article vous a plu ou si vous pensez qu’il pourrait inspirer des personnes de votre entourage, n’hĂ©sitez pas Ă  le partager 😉😉

 
Partager

12 rĂ©flexions au sujet de “➀ Comprendre l’estime de soi pour se mettre en action”

  1. Article trĂšs bien Ă©crit ! Ce cas, dont tu traites dans ton article, est trĂšs important pour le dĂ©veloppement personnel d’une personne. L’estime de soi m’a toujours dĂ©rangĂ© dans ma vie, cela m’a souvent fait mal, et c’Ă©tait vraiment la cause de la dĂ©pression dans laquelle je suis tombĂ©e il y a quelque temps. Merci de me donner encore une fois une idĂ©e de l’importance d’avoir une bonne estime de soi !

     
    RĂ©pondre
  2. Ce que vous dites dans votre article est trĂšs juste. Tout passe par la confiance en soi. On confond souvent la confiance en soi et l’Ă©go ce qui n’a rien Ă  voir. La confiance en soi est primordiale, elle permet de savoir qui on est et surtout de savoir oĂč est sa place.

     
    RĂ©pondre
    • Merci pour ce retour Rachel. Je laisserai ValĂ©riane (l’auteure) vous apporter peut-ĂȘtre un complĂ©ment 😊

       
      RĂ©pondre
    • Je ne savais mĂȘme pas que l’ego est confondu avec la confiance ! Information intĂ©ressante car effectivement cela change tout. Merci Rachel

       
      RĂ©pondre
  3. Cet article a beaucoup rĂ©sonnĂ© en moi. Je retiens en particulier la phrase “L’acceptation de son corps physique permettra de se sentir mieux mentalement et vice-versa. “. Pour moi, la confiance en soi et l’acceptation de soi sont la base de l’estime de soi!

     
    RĂ©pondre
  4. Le sujet de cet article me parait essentiel, et c’est en transformant le ‘Je’ en ‘Soi’ que l’accĂšs vers notre Ă©lĂ©vation spirituelle s’entrouvre. Merci pour la qualitĂ© de l’article et son partage 🙏

     
    RĂ©pondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.