➀ Sortir de sa zone de confort comme Jeff Bezos le patron d’Amazon (analyse de profil)

Quitter sa zone de confort c’est aller Ă  l’encontre de sa nature profonde. Que ce soit une attitude voulue ou contrainte, elle est toujours synonyme de « douleurs » et de croissance pour l’individu.

Un peu comme un droitier qui chercherait Ă  Ă©crire de la main gauche, la tĂąche est la mĂȘme mais l’effort est plus grand et le rĂ©sultat pas aussi bon…

Cependant, c’est au niveau de la prise de recul que se situe le chemin de croissance de chaque individu. Ce n’est pas en faisant ce que l’on a toujours fait, que l’on grandit !

Au travers de cet article, nous allons nous pencher sur la personnalitĂ© de Jeff Bezos le patron d’Amazon et accessoirement homme devenu le plus riche au monde.

Contrairement Ă  ce que l’on pourrait penser, ce pionnier du commerce internet n’a pas « surfé » sur un talent naturel… Bien au contraire ! Pour rĂ©ussir il a du dĂ©passer ses limites et oser aller sur un terrain qui n’est pas celui pour lequel il est naturellement fait.

En nous penchant sur son analyse psychologique, nous allons voir que chaque personne peut rĂ©aliser de trĂšs grandes choses en travaillant et en s’appuyant sur ses faiblesses naturelles.

Quitter sa zone de confort pour changer le monde

Qui est Jeff Bezos ?

Tout d’abord, avant de nous intĂ©resser Ă  sa personnalitĂ©, voici un rapide rĂ©sumĂ© de l’homme le plus riche du monde, Ă  qui vous avez forcĂ©ment dĂ©jĂ  donnĂ© un jour quelques euros, le patron d’Amazon Jeff Bezos.

Image du patron d'Amazon

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Donc ce que l’on peut retenir de ce portrait, de Jeff Bezos est :

  • Qu’il dĂ©montra trĂšs tĂŽt un talent d’inventeur

  • Qu’il est dotĂ© d’un vrai esprit d’entrepreneur (stĂ©rĂ©otype du modĂšle amĂ©ricain) et qu’il a eu le courage de se lancer dans l’aventure Amazon sans vĂ©ritable filet de sĂ©curitĂ© (il partit avec sa femme vers l’Ouest du pays sans mĂȘme connaĂźtre son point de chute)

  • Que malgrĂ© les dettes d’Amazon il a toujours persĂ©vĂ©rĂ© et cru dans son projet pour devenir aujourd’hui l’homme le pus riche du monde

  • Qu’il se caractĂ©rise par son absence totale d’état d’ñme, que ce soit pour ses concurrents ou ses employĂ©s

  • Que c’est une personne rĂ©solument tournĂ©e vers l’avenir

D’autres recherches sur sa personne semblent montrer que le « papa d’Amazon » avait, dans ses jeunes annĂ©es, dĂ©montrĂ© un grand intĂ©rĂȘt et un certain talent pour les sciences.

Mais sa vraie aventure entrepreneuriale allait vĂ©ritablement dĂ©buter en 1996 avec Amazon donc, qui, au dĂ©but, n’était qu’un site de revente de livres.

« Il faut ĂȘtre prĂȘt Ă  accepter l’échec quand vous vous lancez dans des expĂ©rimentations »                                                                                                                                                      Jeff Bezos

Sortir de sa zone de confort et accepter l'échec pour réussir

En 2000, Jeff Bezos et sa jeune entreprise survivent lorsque explose « la bulle internet ».

Ce n’est qu’en 2004, soit presque 10 ans aprĂšs sa crĂ©ation, qu’Amazon devient enfin bĂ©nĂ©ficiaire. DĂšs lors Jeff Bezos lancera d’autres activitĂ©s en parallĂšle de son entreprise principale et notamment une entreprise dĂ©diĂ©e au tourisme dans l’espace.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Oser prendre le risque de quitter une voie toute tracée

Finalement, Ă  la lecture de sa vie, on peut dire que ce qui a fait le succĂšs du patron d’Amazon a Ă©tĂ© d’avoir osĂ©.

Car il ne faut pas oublier qu’au moment de se lancer en solo, Jeff Bezos avait une trùs bonne situation et une vie confortable.

Un jour convaincu par son projet il alla voir son patron de l’époque pour lui annoncer qu’il allait lancer une librairie sur internet. Ce dernier fut plus qu’étonnĂ© que l’on puisse prendre un tel risque.

« c’est une bonne idĂ©e, mais uniquement pour quelqu’un qui n’a pas un poste comme le tien ».

Il explique que ce qui l’a motivĂ© Ă  sauter le pas Ă©tait liĂ© Ă  sa conception de la vie.

Se projeter Ă  la fin de sa vie et imaginer qu’il pourrait mourir avec le regret de ne pas avoir au moins essayĂ© lui Ă©tait insupportable.

Dans une autre interview*, il confie mĂȘme que selon lui toutes ces choses que l’on n’ a pas osĂ© faire, que l’on n’ a pas dites aux personnes qui comptent, « nous hantent » !

Il insiste sur l’importance de systĂ©matiquement poursuivre les projets qui nous « font vibrer », si l’on souhaite vraiment se rĂ©aliser, se sentir vivant. Ce serait donc Ă  l’intĂ©rieur de nous que nous devons trouver nos certitudes, pas dans le monde extĂ©rieur.

Notre bien-ĂȘtre dĂ©pend de cette philosophie de vie : chercher systĂ©matiquement Ă  rĂ©aliser ses rĂȘves, sans relĂąche. Telle est la condition de notre bien-ĂȘtre prĂ©sent et de notre satisfaction future.

Pour ne jamais avoir de regret, nous devons le faire coĂ»te que coĂ»te mĂȘme si cela fait peur de sortir de son espace de bien-ĂȘtre !

Je trouve cela rassurant de se dire que les plus grands précurseurs, que les personnes que le monde entier considÚrent comme des « génies », passent également par des doutes.

image symbole de sortir de sa zone de confort

Enseignements Ă  retenir de son profil MBTI

Si l’on fait quelques recherches sur internet sur son «type» MBTI, celui qui ressort nettement est celui de l’ISTJ.

L’ISTJ c’est le profil dit du « logisticien » de « l’homme Ă  tout faire ».

TrĂšs intĂ©ressĂ©s par l’aspect fonctionnel des choses ces profils se distinguent par leurs sens de l’effort et du travail. Ils sont d’ailleurs, notamment, trĂšs exigeants avec eux-mĂȘmes. Toutes ces qualitĂ©s ont certainement Ă©tĂ© d’une grande aide pour faire de l’entreprise de Jeff Bezos le gĂ©ant que l’on connaĂźt aujourd’hui.

Mais lĂ  oĂč on peut ĂȘtre surpris, c’est que si ce profil MBTI, est trĂšs orientĂ© vers le concret, il adhĂšre aussi trĂšs difficilement aux nouvelles idĂ©es. Il ne faut pas oublier qu’il fait partie des 4 profils formant le « TempĂ©rament » des « SJ », des gardiens du changement.

On voit bien que sur ce plan là Jeff Bezos a su travailler sur sa personnalité pour surpasser cette particularité de son fonctionnement et développer de nouvelles compétences.

Quand on lui demande comment il a Ă©tĂ© capable de franchir le pas et d’oser risquer de perdre une situation confortable, l’homme le plus riche du monde donne son secret :

« Selon moi le meilleur moyen de prendre des dĂ©cisions aussi personnelles, qui affectent toute une vie, est d’écouter ce que le cƓur dit ».

Jeff Bezos

Quand on lit une telle citation et que l’on connait le profil psychologique du personnage, on ne peut ĂȘtre qu’Ă©tonnĂ©. En effet, l’ISTJ n’a sa fonction « feeling » (qui Ă©coute le cƓur pour prendre ses dĂ©cisions) qu’en fonction tertiaire ! Ce profil privilĂ©gie la logique pour trancher plutĂŽt que son affect.

« Je savais que si j’Ă©chouais, je ne le regretterais pas. La seule chose que je pourrais regretter, c’est de ne pas essayer. »                                                                                                                                                                                              Jeff Bezos

oser-pas-regretter-pire

Mais le plus Ă©tonnant dans le destin de Jeff Bezos, compte tenu de ses particularitĂ©s MBTI, est sans doute son esprit visionnaire. Etant Sensitif en fonction dominante, il a mĂ©caniquement une fonction d’intuition en infĂ©rieure, c’est Ă  dire la moins dĂ©veloppĂ©e.

LĂ  oĂč on peut ĂȘtre surpris, c’est que c’est prĂ©cisĂ©ment la fonction d’intuition qui confĂšre Ă  l’individu une capacitĂ© Ă  se projeter vers ce qui pourrait exister mais n’est pas encore visible.

L’intuition c’est le sixiĂšme sens. Elle s’oppose Ă  la Sensation (fonction la plus naturellement dĂ©veloppĂ©e chez Jeff Bezos) qui au contraire ancre l’individu dans le PrĂ©sent et dans ce qui existe dĂ©jĂ .

Comment peut-on imaginer qu’une personne naturellement dans le monde du rĂ©el, de l’existant, puisse ĂȘtre capable d’ĂȘtre visionnaire Ă  ce point ?

Là, se situe le véritable génie de Jeff Bezos : avoir fait de son point faible le principal argument de son succÚs ! Le cÎté novateur et révolutionnaire de son entreprise est tout bonnement contre nature pour lui.

A Retenir

Quand on connait la personnalitĂ© psychologique de l’homme le plus riche du monde, on ne peut qu’ĂȘtre Ă©tonnĂ© de son parcours.

En effet, son profil ne le destinait vraiment pas Ă  ĂȘtre aussi novateur voire rĂ©volutionnaire dans sa vision du monde demain. Mais la persĂ©vĂ©rance dans un projet ne suffit pas toujours…

En tant qu’ISTJ il a certes des qualitĂ©s innĂ©es qui lui ont servi dans sa rĂ©ussite mais pour moi, c’est bien en dĂ©passant les points faibles de sa personnalitĂ© psychologique qu’il a fait la diffĂ©rence.

DĂ©passer ses peurs, aller outre sa nature, le fait d’ĂȘtre un traditionaliste Ă  ce point, oser prendre des risques en osant imaginer que les gens achĂšteraient leurs livres (dans un premier temps) via internet alors que ce nouveau monde ne faisait qu’Ă©merger… Ceci est le meilleur exemple pour se dire que quel que soit notre paramĂ©trage neurologique innĂ© nous avons tous la possibilitĂ© de dĂ©passer nos limites pour rĂ©aliser nos rĂȘves et ĂȘtre Ă  notre tour des sources d’inspiration.  

Si cet article vous a plu ou si vous pensez qu’il pourrait inspirer des personnes de votre entourage, n’hĂ©sitez pas Ă  le partager sur vos rĂ©seaux sociaux, cela me fera Ă©normĂ©ment plaisir 😉😉

 
Partager

30 rĂ©flexions au sujet de “➀ Sortir de sa zone de confort comme Jeff Bezos le patron d’Amazon (analyse de profil)”

  1. TrĂšs intĂ©ressant ce regard sur Jeff Bezos et ce qui en dĂ©coule de son analyse MBTI … C’est un personnage Ă  la fois fascinant et pourtant qui parait hors de portĂ©e pour le commun des personnes … et je me demande quelle sont les parts d’intuition, de stratĂ©gie, de chance voire d’inconscience dans des personnages comme Jeff Bezos … et je trouve que le MBTI est une belle approche pour comprendre.

     
    RĂ©pondre
    • Merci pour ce retour Eric ! Le plus Ă©tonnant chez les ISTJ (comme J. Bezos) c’est que l’intuition est (normalement) vraiment leur talon d’Achille; Personnellement je pense qu’il a appris en cours de route, au fur et Ă  mesure que son projets prenait forme. Le mode SĂ©quentiel (Ă©tape par Ă©tape) est vraiment celui des Sensitifs et la Sensation, par contre, est sa fonction Dominante (celle qu’il maĂźtrise le mieux.

       
      RĂ©pondre
  2. C’est marrant, trĂšs souvent on nous conseille d’amĂ©liorer au maximum ses forces naturelles pour devenir expert et un rĂ©fĂ©rent dans notre domaine.
    De ton cĂŽtĂ©, tu conseilles de dĂ©passer ses points faibles, c’est intĂ©ressant ^^

    Est-ce qu’il y a une coquille au dĂ©but tu dis : « nous allons voir que chaque personne peut rĂ©aliser de trĂšs grandes choses en travaillant et en s’appuyant sur ses faiblesses naturelles. »
    En travaillant sur ces faiblesses ok mais de lĂ  Ă  s’appuyer dessus, ça m’Ă©tonne tout de mĂȘme

     
    RĂ©pondre
    • Effectivement Alexandre les 2 approches existent ! Pour avoir Ă©changer avec un spĂ©cialiste du coaching de sportifs de haut niveau (en golf) il m’expliquait que pour ses « coachĂ©s » l’intĂ©rĂȘt du MBTI Ă©tait de travailler ses point de forces (pour en faire des points d’excellence). Personnellement je pense que nous avons plus Ă  gagner « facilement » en prenant conscience et en travaillant sur nos faiblesses 🙂

       
      RĂ©pondre
  3. Je te remercie pour cet article trĂšs inspirant qui m’a fait du bien. J’ai rĂ©ellement pris du plaisir Ă  te lire. Je ne connaissais pas cette Ă©tude de profil en MBTI que je trouve trĂšs intĂ©ressante!

     
    RĂ©pondre
    • Tout le plaisir est pour moi Florent. Merci pour ton retour 🙂

       
      RĂ©pondre
  4. Merci pour cet article. C’est fascinant de voir Ă  quel point des personnes comme J.Bezos sont guidĂ©es par leur instinct, leur intuition. Il parait hors de portĂ©e du commun des mortels, mais finalement, il se pose les mĂȘmes questions que la plupart d’entre nous. L’analyse MBTI permet de mieux comprendre !

     
    RĂ©pondre
  5. Beau partage! C’est trĂšs intĂ©ressant de dĂ©couvrir Ă  quel point il a fallu qu’il travaille « sur lui mĂȘme » pour en arriver lĂ …comme quoi on a tous des blocages d’une façon ou d’une autre! Les dĂ©passer, c’est ça la clĂ© 🙂

     
    RĂ©pondre
    • Pour nous aussi Yacine 🙂🙂 Merci pour ce partage !

       
      RĂ©pondre
  6. C’est effectivement rassurant de savoir que ceux qui ont rĂ©ussi ne sont pas nĂ©s avec une capacitĂ© Ă  tout rĂ©ussir mais qu’ils ont galĂ©rĂ©, doutĂ©, Ă©chouĂ© avant de triompher! Merci pour cet article qui fait du bien!

     
    RĂ©pondre
    • Et oui Claire ! Tout est possible mais la premiĂšre Ă©tape reste de prendre conscience de ses forces et faiblesses 🙂🙂 Merci pour ce commentaire

       
      RĂ©pondre
  7. Article trĂšs intĂ©ressant. Je suis tout Ă  fait d’accord qu’il faut sortir de sa zone de confort. On ne peut s’attendre Ă  un rĂ©sultat diffĂ©rent en faisant toujours la mĂȘme chose

     
    RĂ©pondre
  8. Merci pour ton article.
    Oui je suis tout Ă  fait d’accord qu’il faut suivre ce qui nous fait vibrer pas seuleument pour rĂ©ussir mais aussi pour etre en bonne santĂ©.
    Il y a une grande connection entre notre émotionnel et notre santé.
    Meme si tout le monde en parle, la majeure partie des gens Ă©vitent de faire cette connection dans leur vie.
    Encore merci

     
    RĂ©pondre
    • Oui BĂ©atrice !! Je partage Ă  100% !! Merci pour ton partage 🙂🙂

       
      RĂ©pondre
  9. TrÚs bonne analyse de profil, avec des points trÚs intéressants.
    Il a tout Ă  fait raison de dire qu’il faut ĂȘtre prĂȘt Ă  accepter l’Ă©chec quand on se lance dans un nouveau projet… j’ai lu une Ă©tude qui disait qu’en moyenne, seulement 2 projets sur 10 aboutissent.
    Le tout est de ne pas se laisser dĂ©courager par un premier Ă©chec, mais d’apprendre de ses erreurs et de continuer.
    Pour réussir, il faut oser.

     
    RĂ©pondre
    • Effectivement ! Courage d’oser et persĂ©vĂ©rance de continuer sont de gros atouts dans ce genre d’aventures 🙂

       
      RĂ©pondre
  10. Merci pour cet article qui nous rappelle que quelque soit les cartes que nous avons en main, c’est Ă  nous de choisir ce que nous souhaitons en faire. RĂȘver, Oser, Prendre des risques, et se crĂ©er une vie extraordinaire. merci pour cet article qui rebooste 😉

     
    RĂ©pondre
    • Exactement Astrid ! Tout est possible !! 🙂🙂

       
      RĂ©pondre
  11. Je comprends à présent pourquoi il est important de persévérer dans les objectifs que je souhaite atteindre.
    En sortant de ma zone de confort, en passant Ă  l’action, et en travaillant rĂ©guliĂšrement, avec un peu (beaucoup) de patience, les rĂ©sultats arriveront petits Ă  petits 😀
    Merci pour ce beau partage Nico 🙂

     
    RĂ©pondre
    • Tout le plaisir est pour moi Cindy ! Merci Ă  toi pour ce retour 🙂🙂

       
      RĂ©pondre
  12. « Je n’ai pas Ă©chouĂ©, j’ai trouvĂ© dix mille moyens qui ne fonctionnent pas. »
    Un bel article sur l’audace et la rĂ©silience 🙂

    Merci

     
    RĂ©pondre
  13. Merci pour cet article trĂšs inspirant ! Suivre mon cƓur est quelque chose que je ne devrais jamais abandonner. Et surmonter ses faiblesses et dĂ©passer ses limites est quelque chose qui aiderait chacun de nous Ă  poursuivre ses rĂȘves. Et qu’en fin de compte, rien n’est impossible sauf des croyances limitĂ©es.

     
    RĂ©pondre
    • Wow !! Merci pour ce trĂšs beau partage Genka !! 🙂

       
      RĂ©pondre
  14. C’est toujours rassurant de voir des exemples de rĂ©ussite financiĂšre comme ce Monsieur et trĂšs souvent on peut voir qu’il y a eu des Ă©checs avant une belle et grande rĂ©ussite. Ca aide donc Ă  rester motivĂ© quand on entreprend et que ça ne fonctionne pas aussi bien ou aussi vite que l’on aurait souhaitĂ©. Sortir de sa zone de confort est une prise de risque mais c’est tellement satisfaisant et excitant juste d’oser le faire! ; )

     
    RĂ©pondre
    • Oui Cat !! PersĂ©vĂ©rer et oser sont des attitudes qui aident Ă  atteindre ses buts ! 🙂🙂 Merci pour ce retour

       
      RĂ©pondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.