▷ Exposer son Assurance au monde !

Introduction

La confiance en soi est un cercle. Un cercle qui sera vertueux ou vicieux qu’on en soit doté(e) ou pas, car elle se nourrit d’elle-même. Une personne qui a de l’assurance, va naturellement mieux réussir quel que soit le domaine dans lequel elle s’exprime, qu’une personne qui n’en a pas. Nous l’avons tous déjà vécu ou observé en regardant des compétitions sportives par exemple ou tout simplement dans notre quotidien.

Mais si nous avons pu l’observer chez les autres, la réciproque est également vraie. Nous sommes, qu’on le veuille ou non, autant jugés que nous le faisons avec les personnes qui nous entourent.

D’ailleurs, parmi les nombreuses définitions, que l’on retrouve dans le Larousse, il y en a une qui définit la confiance en soi comme :

“Le sentiment d’assurance et de sécurité qu’une personne inspire au public”.

Si on part de là, il est donc aussi important de se sentir sûr(e) de soi que d’en donner l’impression. C’est là où le Mbti et tous les outils de connaissance de soi, peuvent avoir une importance majeure. Le mieux je me connais, le mieux je cerne mes points forts et mes faiblesses, le mieux je gère mon image aux yeux du monde qui m’entoure.

Être jugé(e) sur ses apparences

L’importance de la première impression

Dans la vie, les personnes qui donnent l’impression d’être toujours sûres d’elles peuvent agacer, c’est sûr… On a tous en tête quelqu’un qu’on trouvait à la limite de l’arrogance, mais qu’au fond on admirait au moins pour cette image d’assurance qu’il dégageait. Le fond de son discours n’était peut-être pas transcendant, la pertinence de ses réflexions était peut-être loin de celles d’un prix Nobel, mais l’impression qui émanait de son attitude était captivante. Certes, ce type d’individu ne fait généralement pas illusion très longtemps, aux yeux des personnes qui l’entourent, mais il n’empêche que par sa simple confiance en lui, il fascine. Si l’on devait prendre un exemple de personnalité du genre, on pourrait parler de Bernard Tapie. Son charisme et sa confiance à toute épreuve étaient incroyables (qu’on soit de son bord politique ou pas).

Cependant, si vous cultivez une certaine morale, une certaine éthique, vous ne pourrez exprimer la même attitude, qu’en étant parfaitement aligné(e) avec vos propres valeurs. Certes, peu d’entres nous peuvent se vanter d’avoir une telle assurance qu’un Bernard Tapie au sommet de sa carrière. Mais n’importe qu’elle personne sera capable de s’affirmer si elle parle des valeurs qui lui sont chères.

Ce qu’il faut en conclure, c’est que si vous dites ce que vous pensez et que vous pensez ce que vous dites, vous allez vous imposer naturellement. Avoir des valeurs fortes, savoir ce qui compte à nos yeux est la première étape, et c’est déjà un pas énorme vers la Confiance en soi.

A ce niveau là, il est facile de comprendre et d’admettre que le MBTI et une meilleure connaissance de soi en général, peuvent justement vous aider à mieux cerner votre personnalité et vos valeurs. Car n’importe quel profil a des valeurs de référence. Que ce soit l’empathie pour les profils “SF”, ou le désir de justice pour les “NT” (les rationnels)… Chacun(e) peut trouver des valeurs naturellement présentent au fond de lui (d’elle).

L’assertivité” et les différents modes de communication

Mais dire ce que l’on pense, n’est pas si évident que cela. Nombre de personnes aimeraient savoir dire “Non” plus souvent, mais par facilité, par peur de blesser ou même par peur d’être “exclues” du groupe, elles se laissent influencer et se retrouvent à faire des choses qu’elles ne voulaient pas.

Et bien la différence entre ces personnes là et celles qui au contraire vont où elles veulent aller, font ce qu’elles désirent faire et disent le fond de leurs pensées, porte un nom : “l’assertivité“.

Certes dans notre Société, on ne peut pas dire tout ce que l’on pense tout le temps, et sans mettre les formes, sous peine de se retrouver isolé(e) et fui(e) par ses collègues, par ses amis, voire même par sa propre famille. “L’assertivité”, c’est justement la clef !

Pour Dominique Chalvin, l’assertivité c’est :

“l’expression de sa propre personnalité sans susciter l’hostilité de son environnement, c’est savoir dire « non » sans se sentir coupable.”

“Une main de fer, dans un gant de velours”. Savoir dire ce que que l’on pense, tout en y mettant les formes. C’est en s’entraînant à savoir faire ça que quiconque peut gagner en efficacité au niveau de sa communication sans trahir ses valeurs… Cependant, sur ce plan toutes les personnes, tous les profils Mbti, ne sont pas égaux. Mais cela se travaille et la “science” de Carl Gustav Jung, convient parfaitement à développer ce savoir faire.

Mieux se connaître, c’est savoir comment on va réagir dans telle ou telle situation, c’est mieux anticiper ses propres réactions et par là même, celle des autres. Je me connais, donc j’adopte l’attitude qui convient, et je gagne en efficacité, donc en assurance.

Les lecteurs de cet article ont également aimé :  ▷ 10 Citations sur La Confiance en Soi

Les mots importants qu’il faut retenir de cette dernière phrase, c’est “adopter la bonne attitude“. On pourrait croire que ceux qui sont les plus convaincants sont ceux qui utilisent tout le temps les bons mots… Et bien non, ou plutôt, pas uniquement. Les scientifiques considèrent, que les mots que l’on emploie ne constituent que 7% de l’impact de notre communication. La voix et et l’élocution représentent 38%… Et les 55% restants, sont concentrés dans le langage du corps et la gestuelle de la personne. Oui, plus de la moitié de votre impact quand vous vous exprimez provient de votre apparence silencieuse !

Alors, certes tout le monde n’a pas la tchatche naturelle d’un italien (désolé pour le stéréotype… mais c’est pour l’exemple), mais là encore ça se travaille. Les personnes Sensitives (dites “S”), seront naturellement plus à l’aise avec leur corps et auront cette prédisposition, plus qu’une personne dite Intuitive (“N”). Mais tout comme on peut apprendre à jouer au tennis ou à peindre, on peut réussir à développer son talent d’expression corporelle. Petit à petit, en s’entraînant quotidiennement à forcer un petit peu sa nature une personne peut gagner en aisance et en assurance. Cela peut demander des efforts, mais rien ne se gagne dans la facilité ! La première étape sera cependant la prise de conscience.

vaincre-ses-peurs-gagner-en-assurance

S’exprimer pour s’affirmer et gagner en assurance

Faire entendre sa voix

Qu’est ce qui fait qu’il est si difficile à la grande majorité des gens de s’exprimer à voix haute ou devant une assemblée ?

C’est vrai ça, après tout, d’un point de vue mécanique faire un discours n’est ni plus ni moins que prononcer des mots, parler, faire quelque chose que l’on fait depuis nos plus jeunes années. Comment se fait-t-il qu’un grand groupe de personnes ou bien la présence de quelqu’un “d’important”, puisse nous faire perdre nos moyens ? Le réponse est en grande partie directement liée à notre conscience. Conscient(e)s de cette situation exceptionnelle, rare, nous risquons de nous laisser embarquer par nos pensées qui vont se perdre dans des réflexions hors sujet.

D’un point de vue Mbti, les personnes Extraverties (dites “E”) seront plus naturellement dans leur élément devant une foule pour faire un discours. Les Introverties, elles, ne seront pas aussi à l’aise, mais là encore l’anticiper et le travailler reste possible… Ou communiquer différemment. Vous êtes Introverti(e) ? Lénine (“INTJ”), Nelson Mandela ou encore Martin Luther King (tous deux “INFJ”) l’étaient également… Qui n’a jamais entendu un de leurs célèbres discours depuis entrés dans l’Histoire, avec un grand “H” ?

Comme évoqué précédemment, l’essentiel est d’aligner ses mots et son discours, à ses valeurs. Restez fidèle à votre nature et soyez certain(e) que quel que soit votre “profil” vous avez la possibilité de grandir. Cela ne tient qu’à vous !

deviens-celui-que-tu-es-pour-gagner-en-assurance

En ça, la prise de conscience et surtout l’acceptation, de son profil Mbti sont une formidable opportunité qui nous est offerte de grandir. Je parle d’acceptation car il ne sert à rien de lutter contre sa nature profonde. Il vaut mieux s’accepter, c’est à dire reconnaître ses points faibles, mais également et surtout ses points forts. Car tous les “types” Mbti, ont des points forts c’est à dire des prédispositions. Pour les “NT” ce sera plutôt le monde des chiffres, pour les “NF” plutôt le monde de la littérature et de l’art, pour les “SP”, celui de entrepreneuriat ou de la “construction de projets” et pour les “SJ” celui du maintient des valeurs morales. Bref, chacun a sa place alors autant être soi !

S’exprimer efficacement

Nous avons vu précédemment que la science reconnaissait que nous utilisions plusieurs autres modes de communication que les simples “mots” dans notre quotidien et que ces modes pouvaient peser grandement. Alors, imaginez si vous étiez capables d’adapter le bon mode de communication à votre interlocuteur. Et bien, sur ce plan là également les travaux de Carl Jung peuvent être une aide précieuse. Si vous arrivez à cerner le profil Mbti de votre interlocuteur, vous serez plus à même de lui passer les mêmes messages mais de façon plus efficace. D’après le modèle, les Intuitifs (les “N”) communiquent plus naturellement en utilisant des métaphores tandis que les Sensitifs (les “S”) eux préféreront un discours plus concret et surtout plus détaillé. Cette différence majeure, peut expliquer des difficultés de compréhension entre certaines personnes (et cela peut être encore plus marqué en fonction du niveau de maturité des fonctions).

Si vous devez expliquer une scène à un Intuitif, ne vous attardez pas sur les détails… Allez droit au but ! Et à l’inverse, si vous expliquez une mission à un Sensitif, soyez le plus concret possible et détaillez bien chaque étape… Ils adorent ça et n’en seront que plus efficaces.

Imaginez si la moitié des malentendus que vous avez au quotidien disparaissaient… Ce serait autant de conflits en moins et surtout autant d’assurance emmagasinée ! Car c’est certain, devoir expliquer à de maintes reprises les mêmes choses ne vous fait pas que perdre du temps… Cela entame également votre sensation d’efficacité, donc votre confiance en vous.

Les risques éventuels et l’importance de s’accepter tels que nous sommes

Car il y a effectivement un risque. Un risque à vouloir être quelqu’un qu’on est pas. Un risque à jouer un rôle.

Par définition, ce rôle ne sera pas notre nature profonde, et outre le risque d’être perçu comme quelqu’un de faux, on peut se retrouver à être maladroit.

Pour une personne appartenant à la famille des “artisans” (“SP”), il sera difficile de se faire passer pour un “idéaliste” (“NF”), amateur d’art… même si tout est possible. C’est juste moins probable.

Tout comme, un “idéaliste (“NF”) aura du mal à se faire passer pour un “rationnel” (“NT”) dont la devise serait plutôt celle de Saint Thomas : “je ne crois, que ce que je vois”.

Les lecteurs de cet article ont également aimé :  ▷ Les 3 Déclics qui ont véritablement changé ma vie !

C’est justement, pour ces différentes raisons qu’avant même de chercher à “s’améliorer”, il est nécessaire de s’accepter. Si on se place au niveau du Mbti, certains “types” sont plus connus pour être souvent mal dans leur peau… tandis que d’autres ne sont pas du genre à se poser des questions existentielles. Là encore, la connaissance de son propre fonctionnement ne peut qu’être une formidable aide face aux débordements émotionnels.

réussir-être-soi-même

Agir avec efficacité, donc avec Assurance

Agir avec assurance dans son quotidien

Dans la pratique, au quotidien, il sera nécessaire, si vous souhaitez renforcer votre confiance en vous, d’adopter une certaine discipline (vis à vis des règles de fonctionnement que vous vous êtes fixées) et surtout de garder en tête, que vous êtes peut-être différent(e), mais que vous êtes vous !

être-différent-pas-un-problème

Le simple fait de le garder à l’esprit et de savoir que si vous avez des “points de faiblesses” :

– Non seulement, c’est le cas de tout le monde (même de votre collègue super grande gueule et qui semble toujours sûr de lui)

– Mais également, que vous êtes doté(e)s comme n’importe quelle autre personne sur la terre, d’un vrai potentiel qui ne demande qu’à être exploité.

Agir avec assurance et efficacité dans le domaine du travail

C’est précisément dans le cadre du travail, que le Mbti est le plus utilisé. De nombreuses entreprises voient en cet outil une méthode incroyablement bien adaptée à l’amélioration de la communication interne. Pour un service de ressources humaines ou plus généralement pour les managers, il représente une excellente façon de passer un message de manière adaptée, à chaque employé (ou plutôt à chaque “type” Mbti).

Toujours dans un but d’efficacité, et sans trahir la finalité de l’objectif, un chef s’adressera de manière imagée si la personne est intuitive (“N”), en veillant bien à lui donner tout de suite l’objectif final. A l’inverse ce chef, aura tout intérêt à formaliser ce même message de manière très détaillée en expliquant chacune des étapes l’objectif à une personne Sensitive (“S”).

Au final l’objectif reste le même, mais les deux employés gagneront en efficacité dans leur travail grâce à une communication adaptée de la part de leur supérieur.

Mais, dans le cadre du travail, avant même de considérer le Mbti comme un outil destiné aux entreprises aux managers ou aux patrons, il constitue une véritable aide pour s’orienter personnellement. Alors certes, l’attrait pour des métiers de contacts, d’analyse ou bien à caractère artistiques est quelque chose que chacun peut ressentir au fond de lui. Mais ce qui est peut-être bien marqué chez certains ne l’est pas forcément chez tout le monde. Certaines personnes, mettront des mots sur leurs ressentis et gagneront en assurance en lisant que leur profil, s’il peut certes exercer dans de nombreux domaines, se sentira plus dans son élément dans tel ou tel type de métier.

Quand on n’a pas confiance en soi, on en vient même à douter de ce que l’on ressent au fond de soi… On peut être amené(e) à ne plus savoir quel type d’activité nous ferait nous lever de bonne humeur le matin… Sans parler de la pression sociale et du regard des gens qui peuvent également venir perturber l’image que vous avez de vous-même. Et là encore, l’utilisation des travaux de Carl Jung, peut apparaître comme une solution magique.

Agir avec assurance en amour

Le fait de connaître son profil Mbti, est également un énorme plus, sur le plan sentimental. Si vous avez lu votre descriptif (celui offert dans mon bonus), que vous vous êtes effectivement reconnu(e), vous connaissez votre mode de fonctionnement dans le domaine amoureux. Ceci est une formidable aide à l’acceptation de soi. Vous vous devez d’admettre votre fonctionnement comme intrinsèque à votre nature profonde (donc non volontaire), mais en en prenant conscience vous allez pouvoir commencer à “corriger” (même si le terme est un peu fort) le tir.

Tout comme pour les autres types de relations, là où la compréhension du fonctionnement de son partenaire de cœur, sera un atout précieux, est qu’elle permet de répondre au mieux aux attentes pas forcément exprimées. Ainsi une personne en couple avec un(e) ESFJ, devra faire attention à lui exprimer régulièrement par des mots ou par son attitude, des preuves des sentiments qu’elle lui porte (pour la ou le rassurer). A l’inverse, avec un(e) partenaire INTP (Albert Einstein par exemple), il ne faudra pas interpréter négativement le fait qu’il ou elle n’attache pas d’importance aux petites attentions… Ce n’est tout simplement pas dans leur nature d’y consacrer beaucoup d’énergie (ce qui peut choquer d’autres profils) !

Là encore, le fait d’accepter que la nature profonde d’un être, influence grandement ses réactions et son comportement est une incroyable aide à la compréhension et à l’acceptation de situations qui sans cela, pourraient créer des tensions. Grâce au Mbti, on peut franchir ce cap !

CONCLUSION

A l’instar d’un sportif de haut niveau qui sait de quoi il est capable à l’entraînement et qui aborde une compétition avec un mental d’acier, une personne qui se connaît et maîtrise “son potentiel” est capable d’affronter toutes les situations avec une immense sérénité. Dans n’importe quel contexte, avec n’importe quelle personne elle sera capable d’exprimer au monde entier son assurance. Comme l’ennéagramme, la PNL ou de nombreux autres outils de développement personnel, le Mbti est une solution pour dépasser toutes les barrières que vous pensiez insurmontables !

vision-du-monde-assurance-certitude

Et vous ? C’est quoi votre secret pour vous sentir indestructible ? Qu’est ce qui vous fait vous sentir fort et sûr(e) de vous ? Partagez-le en commentaire.

Si cet article vous a plu ou si vous pensez qu’il pourrait inspirer des personnes de votre entourage, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux ! 😉

Partager

51 réflexions au sujet de “▷ Exposer son Assurance au monde !”

  1. Je ne connaissais pas le terme d’assertivité. Mais je trouve la phrase de Dominique Chavelin très juste. On a pu me reprocher par le passé d’exprimer avec trop d’assurance mes points de vue (et effectivement parfois de paraître arrogante). Aujourd’hui, je prends toujours le temps de bien écouter les autres avant de prendre la parole et de mettre les formes ; les relations n’en sont qu’améliorées 🙂

    Répondre
  2. Merci pour cet article 😊. Pour moi c’est la méditation, ça me permet vraiment d’apaiser mon esprit et sur le long terme de mieux réagir dans des situations difficiles.

    Répondre
  3. Merci pour cet article essentiel.
    Je découvre un peu plus ce modèle grâce à toi. Et en le lisant, je me dis que ce modèle devrait être enseigné à tous. Cela permettrait vraiment de mettre plus d’écoute, plus de bienveillance, plus de respect et d’accueil dans nos échanges. Merci pour cet outil que je trouve véritablement intelligent et indispensable.

    Répondre
  4. Pression sociale, quand tu nous tiens !
    Dans le domaine du travail, le MBTI devrait être généralisé.
    C’est la baguette magique pour un travail efficace en collaboration.

    Répondre
    • C’est exactement ce que j’ai pensé quand j’ai découvert cette “matière”… Comment se fait-il qu’on ne l’enseigne pas après 20 ans ??? ça éviterait tant de souffrance de personnes qui s’accepteraient mieux et on gagnerait tous en tolérance 🙂🙂. Merci pour ce partage !🙂

      Répondre
  5. Merci pour tes articles qui sont toujours vraiment intéressant. Je prends conscience de beaucoup de chose en les lisant à chaque fois. Personnellement je n’ai pas une grande confiance en moi mais j’arrive à faire semblant par moment car quelqu’un avec de l’assurance se fait toujours mieux entendre et mieux comprendre que quelqu’un qui doute.
    J’admire tellement les gens qui ont beaucoup d’assurance mais seulement ceux chez qui c’est justifié !

    Répondre
    • Comme je te prends Maéva, mais l’assurance n’est pas innée… Chez personne ! C’est la résultante d’un tas de critère. Le tout est de chercher à s’aligner avec ses propres valeurs. C’est la voie assurée pour arriver à la confiance en soi !!

      Répondre
  6. Merci pour ton article ! Être en accord avec qui on est réellement et en alignement avec ces valeurs, mais surtout avoir la confiance nécessaire pour briller et se montrer tel que l’on est n’est pas un exercice facile… Mais quel bonheur quand on y parvient ! 😉

    Répondre
  7. Merci pour le partage de cet article. J’ai aimé où tu dis : “une personne qui se connaît et maîtrise “son potentiel” est capable d’affronter toutes les situations avec une immense sérénité”. Et j’ajoute que la personne doit aussi travaillé de manière constant au développement de son potentiel et sa confiance en soi.

    Répondre
  8. Bonjour,
    Je découvre tout juste ce blog et je ne suis pas déçue ! Effectivement bien se connaitre est PRIMORDIAL.
    Pour répondre à votre question : C’est quoi votre secret pour vous sentir indestructible ? Qu’est ce qui vous fait vous sentir fort et sûr(e) de vous ?
    J’ai une technique un peu particulière (c’est après avoir vu un TED sur la confiance que j’ai décidé de faire ça et ça marche du tonnerre de Dieu !) .
    Mon petit truc à moi : 1- La méditation (surtout quand je me sens un peu “faiblarde”) et le 2- Quand je dois me sentir forte je mets une chanson en boucle jusqu’à ce que je sente la “testostérone” monter en moi (oui je sais c’est bizarre de la part d’une femme mais je n’ai pas mieux pour imager l’idée). Cette chanson n’est pas n’importe laquelle (il me fallait un truc bien pushy pour répondre à mon besoin de testostérone !)
    Pour moi la mieux est celle-ci : Caribbean Dandee (JoeyStarr & Nathy) – L’Arène (clip officiel)
    (voici le lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=6IVOadtYeWQ)
    Et ensuite je fais comme si j’avais vraiment confiance en moi (toujours à la suite de ce TED qui expliquait qu’à force de faire semblant, ça finissait par devenir “naturel”).

    La plupart du temps ça marche mais cela me demande de travailler mon mental et de m’entraîner parfois. Je rajouterais que quand on fait du sport on travaille son mental et cela participe grandement à se sentir mieux (apprendre à se dépasser).

    J’ai téléchargé le BONUS je vais découvrir mon profil et voir comment je peux améliorer ma confiance.
    Merci pour cet excellent article !

    Répondre
    • Merci pour ton partage Mylène !! 😊 C’est drôle car j’adore cette chanson (de Caribbean Dandee), pour tout te dire j’étais presque allé les voir en concert… juste pour cette chanson 😊😊😊. N’hésite pas à me faire un retour sur ton profil MBTI cela m’intéresse toujours !!!! 😊

      Répondre
  9. lorsque j’ai découvert mon profil MBTI, cela a été un vrai choc, et une révélation. Cela m’a bien ouvert les yeux sur les attitudes que chacun pouvait avoir face à une même situation ! j’ai travaillé sur mes axes d’amélioration… penses-tu qu’on peux changer de profil au cours de notre vie d’adulte ?

    Répondre
    • Haha ! Ta première phrase est tellement proche de ce que j’ai pensais aussi le jour où j’ai lu mon descriptif 😆😆. Pour répondre à ta question, “NON” on ne change pas de profil au cours de sa vie. Il s’affirme (est définissable) vers 18/20 ans et ensuite on le garde toute sa vie. Cependant tu peux travailler tes fonctions tertiaires et inférieures (celles avec lesquelles tu es la moins à l’aise). Ce n’est pas parce que tu écris de la main droite, que tu ne peux pas progresser de la main gauche 😊. Merci en tous cas pour ta retour d’expérience Caroline !

      Répondre
  10. Je ne connaissais pas la méthode Mbti. Elle m’a l’air très intéressante! Mon dernier employeur pratiquait plutôt la communication autoritaire et à un seul sens (de haut en bas 😕). La pratique du Mbti lui ferait le plus grand bien!
    De mon côté, je ne me sens pas indestructible mais ce que j’essaie de me dire c’est que mon but est d’essayer d’aider les gens et leur apporter de la valeur. Après, il y a toujours des gens pour tout critiquer sans raison et ceux-là, j’essaie de ne pas les écouter 😂

    Répondre
    • Merci pour ton commentaire Nadia ! 😊😊 Chacun peut aider le monde à sa manière !! Tu as raison de ne pas prêter trop d’attention au regard des autres 😊

      Répondre
  11. Super article, ça donne envie pour se connaitre mieux : je vais télécharger ton bonus du coup ^^ ! Mais j’aurai bien aimé pouvoir télécharger aussi qqchose comme “5 exercices pour améliorer votre langage corporel et gagner en aisance et assurance”, je me serai jetée dessus !!

    Répondre
  12. Merci Nico pour cet article très fourni et passionnant!
    J’aime le passage où tu reviens à la question de l’acceptation de soi pour développer sa confiance en soi/son assertivité. Je suis tout à fait d’accord avec toi, c’est la base de tout. Si tu ne l’as pas encore lu, je te conseille à ce titre “L’acceptation radicale” de Tara Brach (je vais en faire un résumé vidéo d’ici peu). C’est un fondamental, à mon sens, du développement personnel.

    Répondre
    • Oh ben doublement Merci Laura ! Pour ton commentaire très encourageant et pour la recommandation… que je ne connais pas 😊😊 Je vais regarder du côté de l’acceptation radicale alors… Le titre me plait bien en plus 😊😊

      Répondre
  13. Merci pour cet article !
    Comme tu le dis, le plus important c’est de rester “aligner” avec ses convictions.
    J’ai plutôt tendance à donner le sentiment que j’ai confiance en mois et même paraître arrogante. Et pourtant, j’ai peu en confiance en moi.
    Belle journée

    Répondre
    • Merci pour pour ce témoignage Lucie ! Chacun a un rapport différent à la confiance c’est justement ce qui rend l’exercice passionnant 😊😊

      Répondre
  14. Encore un super article, très détaillé et appuyé. Comme tu le dis si bien, mieux on se connaît et plus on accepte qui on est, et plus on gagne en confiance en soi. C’est pas toujours évident mais ça vaut carrément la peine. Je vais télécharger ton bonus (même si je connais déjà mon type ;), j’ai hâte de voir ce que tu as à dire dessus. Encore bravo, Nico.

    Répondre
    • Merci beaucoup à toi “Virgo” !! Et bien si tu connais déjà ton type MBTI je serai ravi d’avoir ton retour sur ton descriptif !! 😊😊😊😊

      Répondre
  15. La confiance en soi est inévitablement un atout à développer. Avec cet outil, tout devient possible.
    D’ailleurs, je vous conseille le livre confiance illimité de Franck Nicolas qui raconte justement comment devenir davantage confiant.
    Super article !

    Répondre
  16. Un superbe article “ressource” et riche en informations. Sur lequel on peut revenir plusieurs fois pour y piocher les infos dont on a besoin.

    La confiance en soi est quelque chose de trop peu bien connue. Elle peut se développée quand on fait face à nos peurs et elle est là pour nous aider à vivre de manière authentique, en étant nous-mêmes.

    Osez vous affirmer, montrez de quoi vous êtes capables ! 😉

    PS Toi aussi Nico, tu utilises de très bonnes citations !

    Répondre
    • Merci pour ton retour Pierre ! 😊😊 Pour les citations… je crois que c’est mon moyen préféré de véhiculer des messages puissants en quelques mots… Je suis fan !

      Répondre
  17. Oh la la, je viens d’avoir une révélation sur l’assertivité ! Merci beaucoup pour mettre à jour avec autant de clarté des concepts si enfouis qu’on ne réalise pas leur mode de fonctionnement. Allez je te laisse, j’ai du boulot pour apprendre à dire non :))

    Répondre
    • Hahah Jess !! tu sembles connaître ton point faible 😊. Apprendre à savoir dire “Non” est aussi un de mes chantier… 😊😊 Merci pour ton commentaire

      Répondre
  18. Bonjour,
    Merci pour ce super article. Je me sers de la communication non violente pour communiquer mes affects (du moins j’essaye). Être plus à l’écoute de mes ressenties et oser leur donner une juste place m’a bien aidé pour mieux me connaitre et plus apprécier la relation à l’autre… même en cas de désaccord!

    Répondre
  19. Je te rejoins complètement sur l’importance de commencer par bien se connaître. Le MBTI est une porte d’entrée intéressante pour cela. Bien connaître l’autre est un plus, qui facilitera grandement la communication.
    Après, cela me semble clairement plus facile à appliquer en “petit groupe” (couple, famille) qu’en entreprise. En tous cas, je ne peux pas dire avoir vu une communication organisée pour toucher chacun des types MBTI à sa façon !

    Répondre
    • Ahah ! Mais c’est ça le “step” supérieur Alex ! Le management individualisé serait tellement plus efficace !! Merci pour ton partage en tous cas 😊

      Répondre
  20. Je découvre ton blog avec intérêt Nicolas, et je ne connais pas la Mbti, je vais me pencher sur la question ! Merci pour cet article très intéressant. Dans notre société, être aligné avec ces valeurs est le travail de toute une vie je crois..!

    Répondre
    • Ah ah ! Idem pour moi ! “Qu’est ce que j’ai à perdre ?”, ou “qu’est ce que je penserai 10 minutes avant de mourir ? aurai je des regrets ? ” Voilà les questions que je me pose aussi pour OSER ! Merci pour ton partage Maud !! 😊😊😊

      Répondre
  21. Très bon article. Juste une remarque sur Bernard tapi qui aujourd’hui est au plus mal. Comme il le dit souvent j’ai un cancer mais je n’ai jamais abusé ni d’alcool ni de cigarettes. Peut être du au stress de toutes ces années ou il semblait très sûr de lui …. Avec tous les déboires qu’il a subit ça c’est porté sur son estomac organe qui subit le plus au niveau du stress quand on se retrouve dans des situations extrêmes… Pour rebondir sur le stress et la réflexologie !!

    Répondre
    • Merci pour ta réflexion et pour ton commentaire Philippe ! 😊 Après c’est clair qu’une vie comme il (Bernard Tapie) a vécue, n’a pas du être sans stress… Ne serait ce que son passage (éclair) en politique. Un monde infiniment plus dur que celui des affaires.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.